Dans la playlist de… David Numwami

© Marie Deteneuille

#31 – Pour mieux connaître les horizons musicaux des artistes qu’on aime et qu’on supporte, quoi de mieux qu’une playlist ? C’est au tour du crooner romantique David Numwami qui vient de dévoiler son projet solo avec un premier single Le Fisc de l’Amour. Notamment aperçu sur scène aux côtés de Charlotte Gainsbourg, il nous livre aujourd’hui une sélection tout en douceur et en sensualité pour mieux cerner les contours de son monde musical.

Françoise Hardy – Première rencontre (1973)

«  Il y a tellement de moments fascinants dans ce morceau, comme le moment où l’orchestre s’accorde ! Je l’écoute presque tous les jours et pourtant c’est la même émotion à chaque fois. Si j’avais un coeur, je pleurerais beaucoup en l’écoutant.  »

Gal Costa – Nao Identificado (1969)

« La première fois que j’ai entendu ce morceau, j’ai eu l’impression que ma tête allait exploser. Dans le bon sens ! Les sons sont tellement beaux et étranges, les paroles aussi. Gal Costa explique qu’elle rêverait d’écrire un morceau d’amour magnifique. J’adore ce côté “méta”. Par le passé, j’ai parfois écrit des morceaux un peu “méta”, pour moi ou pour d’autres, mais jamais aussi bien. Un jour peut-être…  »

Bruno Martino – E la chiamano estate (1965)

«  Il y a longtemps, j’étais en voyage à Milan et en me promenant dans un parc, je suis tombé par hasard sur un concert de Erlend Oye, des Kings of Convenience. Il était seul avec sa guitare et reprenait ce morceau de Bruno Martino. Ca m’a vraiment marqué pour toujours. Aussi, si mes souvenirs sont exacts, c’est ce jour-là que j’ai fait l’amour pour la première fois !  »

Erika de Casier – Good Time (2019)

«  Pendant un peu plus de deux ans, j’ai accompagné Charlotte Gainsbourg en tournée, je jouais de la guitare et de la basse. Après un concert à Oslo, on est sortis dans la ville et on est tombés sur Erika de Casier qui jouait dans un bar. C’était magnifique ! Je me suis dit que j’avais encore tellement, tellement de choses à apprendre. Dès la fin de son set, j’ai foncé dans ma chambre et j’ai enregistré plein de choses, dont “Le fisc de l’amour”, pendant toute la nuit. C’était une drôle de nuit à Oslo. Dans la rue, beaucoup de gens étaient déguisés en Britney Spears. Je pense qu’elle avait fait un concert ce soir-là.  »

Planningtorock – Beulah Loves Dancing (2018)

« C’est un morceau qui me fascine et qui me touche beaucoup, et me fait rire aussi. C’est un morceau très dansant dans lequel Planningtorock raconte vraiment un histoire. J’aime bien l’idée d’être sur un dancefloor tout en écoutant une histoire.  »

Hamied Al Shaeri – Ouda (1988)

«  Quel morceau magnifique ! Quelque part entre un passé impossible à situer et un futur presque extraterrestre. Je pense tout le temps à ce morceau !  »

Heitor Villa-Lobos – Prelude V (1940)

«  C’est un morceau que je jouais beaucoup adolescent et qui ne m’a jamais quitté. Pendant le confinement, j’ai ressorti ma guitare classique et j’ai changé ses cordes. Je ne l’avais pas fait depuis 2003. Et c’est le seul morceau dont je me souvenais !  »

Anne et Gilles – Conversation (2019)

«  Une conversation étrange mais assez évidente, avec des sons tellement beaux et drôles et touchants !  »

Hamza – Por La Vida (2019)

«  J’adore les mélodies que fait Hamza. Il y a quelque chose qui me rappelle les comptines rwandaises que me chantait ma maman. Il y a de ça aussi dans toute la tradition de Future, Young Thug et aujourd’hui Gunna ou Roddy Ricch. Ca me touche énormément. J’adore aussi la prod de ce morceau. Ponko est vraiment incroyable. Je me demande quel est le sample utilisé.  »

Kimi Wa Hitori Nankaja Naiyo – Instrumental – IA (2016)

«  J’aime la vie, j’aime beaucoup la musique et j’adore ce morceau !  »

En bonus, le premier single de David Numwami, Le Fisc de l’amour et son clip façon karaoké réalisé par Pablo Padovani.

La playlist Spotify :

Pauline Pitrou

Lyon / Paris

Fervente prêtresse de la pop française et de tout ce qui s'écoute avec le coeur.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.