CINE NEWS – De la Soul sur les écrans

Chaque semaine, la rédaction vous résume l’actualité du cinéma. Festivals, cérémonies, tournages et autres événements, vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant.

Respect Aretha Franklin, le biopic

Décédée le 16 aout 2018, Aretha Franklin restera à tout jamais la Reine de la Soul. Porté par Jennifer Hudson, le biopic Respect réalisé par Liesl Tommy (rassemblant entre autres à l’écran Forest Whitaker et Mary J Blige), devrait paraître le 30 décembre prochain. Retraçant sa vie, depuis son plus jeune âge au sein d’une chorale d’église, jusqu’à sa consécration et plus encore, ce long métrage vise à faire perdurer l’esprit, la voix et le talent de la chanteuse. Tourné à New York, l’esthétisme semble d’ores et déjà attractif, à en juger par la bande annonce. Bien que l’accueil ai globalement été très positif, la famille-même de la regrettée Aretha Franklin s’oppose catégoriquement à la production de ce film, mais cautionne cependant le choix de Jennifer Hudson, qu’Aretha aurait choisie elle-même pour l’interpréter un jour.

Après une sortie nationale prévue initialement le 28 octobre, ce n’est finalement que le 30 décembre que Respect investira les salles françaises. En attendant l’expérience grand écran, découvrez la bande -annonce :

Léïna Jung

Bande annonce de Soul

C’est en novembre 2020, plus précisément le 25, que le nouveau film de Pixar, intitulé Soul sera disponible en salles. Ce projet commence à germer dans la tête du réalisateur Pete Docter (Là-haut, Vice-versa), lors de la naissance de son fils. Celui-ci étant désormais âgé de 23 ans, le projet a fait son chemin et semble prêt à voir le jour. Aux côtés de Docter, le réalisateur Kemp Powers également.

L’intrigue se passe cette fois-ci à New-York, dans un décor au réalisme saisissant. Comme l’indique son titre Soul (âme), le long-métrage se concentrera sur la notion de personnalité, c’est-à-dire ce qui fait de nous ce que nous sommes. Dans ce film au rythme Jazz (dont la musique est composée par Jon Batiste, avec une participation également de Trent Reznor et Atticus Ross), le personnage principal, Joe, voit son rêve proche se réaliser lorsqu’il est transporté dans un monde fantastique. Là-bas, il se liera d’amitié avec 22, une âme, commençant ainsi un chassé-croisé entre deux mondes, et deux visions de l’existence.

En attendant de pouvoir découvrir la nouvelle œuvre des studios Pixar en entier, la bande-annonce est publiée, laissant entrevoir quelques nuances de ce voyage au pays des âmes.

Giulia Lisi

Autant en emporte le vent sur HBO max avec vidéos pédagogiques

Le mois de juin 2020 a mis en lumières, de part de nombreuses manifestations, l’existence du racisme systémique américain. Par conséquent, le film Autant en Emporte le Vent, réalisé par Victor Fleming et sorti en 1939, avait été retiré de la plateforme HBO+ au début de ce même mois. En effet, le film était dénoncé comme édulcorant l’esclavage et peignant une image raciste des personnages noirs de l’intrigue. Plutôt que supprimer l’oeuvre aux 8 oscars de sa plateforme, HBO+ décide de la rendre de nouveau accessible depuis le 24 juin.

Le film est désormais accompagné de deux vidéos explicatives. Une première vidéo de 4 min 30 fait office d’introduction et permet, par l’intervention de l’universitaire Jacqueline Stewart, de contextualiser l’oeuvre et son époque. La seconde vidéo est une table ronde enregistrée lors du festival Turner Classic Movie en 2019 à propos d’Autant en emporte le vent. Cette démarche d’HBO+ d’expliquer et de contextualiser une oeuvre permet à un classique d’être visionné consciemment plutôt que d’être censuré.

Autant en emporte le vent : comprendre la polémique avec Numerama
©MGM

Isma Guerroumi

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.