CINE NEWS – Biopic sur le cinquième Beatles

Chaque semaine, la rédaction vous résume l’actualité du cinéma. Festivals, cérémonies, tournages et autres événements, vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant.

Midas Man, un biopic sur le mythique manager des Beatles

Brian Epstein, souvent surnommé le cinquième Beatle, fera l’objet d’un film provisoirement titré Midas Man. Le réalisateur suédois Jonas Åkerlund est aux commandes ; il est connu pour ses clips musicaux, films de concerts ainsi que son long-métrage Lords of Chaos, mêlant thriller et métal norvégien.

Il a révélé vouloir « ramener à la vie » le manager haut en couleurs décédé brutalement en 1967, après cinq années passées auprès des Fab Four. Pour cette « tournée dans l’esprit de Brian » , comme Åkerlund décrit son film, il faudra attendre 2021 si les conditions sanitaires le permettent.

Brian Epstein – RESUMOS BIOGRÁFICOS
©Hulton Archives/Getty Images

Louise Tallandier

Madres Paralelas , le retour d’Almodovar

Il aurait fini le scénario durant le confinement. Le réalisateur espagnol Pedro Almodovar présente les esquisses d’un nouveau projet qui devrait voir le jour en Espagne à la fin de l’année 2021. Reprenant un de ses termes de prédilection, la maternité, le long-métrage intitulé Madres Paralelas (Mères Parallèles) raconte l’histoire de deux mères donnant naissance le même jour et suivra la vie – parallèle, donc – de leurs deux enfants durant leurs premières années. 

Concernant le choix du casting, une seule figure est certaine et amplement connue par le public almodovarien  : l’éternelle Pénélope Cruz, qui a déjà un long passé en commun avec le réalisateur (elle a participé à six de ses films). L’actrice aurait déjà lu et approuvé le scénario, donnant ainsi le coup d’envoi à la suite des évènements, pour un tournage qui devrait débuter en février 2021. 

En attendant cette nouvelle œuvre, rappelons-nous que le dernier film du réalisateur, Dolor y Gloria, mettant en scène Antonio Banderas dans le rôle du même Almodovar jeune, a rapporté près de 32 millions de dollars au box-office, et a été récompensé par le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes de 2019. 

News du film Madres Paralelas - AlloCiné
©Allocine

Giulia Lisi

Une édition online pour le Festival de Locarno 2020

Comme beaucoup de festivals estivaux, la tenue du Festival International du Film de Locarno a été mise à mal par la pandémie de Covid-19. Qu’à cela ne tienne, les organisateurs de l’évènement ont décidé de se replier vers une solution alternative, celle d’une manifestation cinématographique online : Locarno 2020 – For the Future of Films. Ainsi, la manifestation culturelle qui se déroule chaque année dans la ville suisse de Locarno se déroulera entièrement sur la plateforme numérique du festival cette année. Du 5 au 15 août, les spectateurs pourront découvrir 20 films faisant partie d’un label crée pour l’occasion : Locarno 2020 – For the Future of Films.

Dévoilée il y a quelques jours, la sélection recouvre une grande diversité de nationalités et de sujets. On pense par exemple à la réalisatrice argentine Lucrecia Martel (Zama, La Ciénaga) qui présente son nouveau long-métrage Chocobar traitant du meurtre de l’activiste Javier Chocobar, grand défenseur de la communauté indigène argentine de Los Chuschagasta. Mais également la française Axelle Ropert (Tirez la langue, mademoiselle) qui dévoile Petite Solange, l’histoire d’un enfant qui devient témoin de l’érosion du couple que forme ses parents.

Affiche officielle

Sophie Rossignol

Gérard Depardieu retrouve Pierre Richard son grand ami dans Umami no tabi

Prévu pour le prochain festival de Cannes, le tournage d’Umami de Slony Sow (film franco-japonais tourné à l’Abbaye Royale de Fontevraud dans la région Saumurois), a enfin repris après deux mois d’arrêt forcés par les mesures sanitaires. 

Après s’être fait quitté par sa femme (Sandrine Bonnaire) qui s’est éprise du critique culinaire (Antoine Duléry) qui venait pourtant de le sacrer d’une troisième étoile, le chef culinaire interprété par Gérard Depardieu, va s’installer chez son ami (Pierre Richard) suite à une insuffisance cardiaque. Lors d’un voyage improvisé dans le pays du Soleil-Levant accompagné de ses fils, il découvrira les secrets de l’umami. 

Umami : « L’umami est la cinquième saveur détectée par la langue, après le salé, le sucré, l’acide et l’amer. En japonais, le terme umami signifie « délicieux, savoureux ». La saveur est un goût  proche du sucré. »

https://images.ladepeche.fr/api/v1/images/view/5ef840bbd286c2289f6947a5/large/image.jpg?v=1
©PierreRichardPR sur Twitter

Léïna Jung

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.