Dans la playlist de… Wugo

© Clara Ozem

#27 – On a demandé aux artistes qu’on aime et qu’on supporte de nous dévoiler leur playlist. Aujourd’hui, plongeon dans l’univers musical cotonneux de Wugo qui dévoile aujourd’hui son single Coachella.

Men I Trust – You Deserve This (2017)

« Je me demande encore ce que j’aime le plus dans ce projet, la douceur lancinante de cette musique ou son énigmatique et fascinante chanteuse…Un coup de coeur qui vous donne envie de vous abandonner un peu plus chaque jour. »

Toro y Moi – Girl Like you (2017)

« J’étais bloqué avec cette mélodie d’intro pendant des mois. Je me voyais la reprendre par inadvertance lorsque je me mettais à composer. Je suis assez fan de Toro y Moi et ça s’explique par des mélodies chaloupées et des titres tous aussi riches les uns que les autres. »

BENEE – Supalonely (2019)

« Le phénomène TikTok ! J’en discutais encore hier avec Jidé d’Hangoyster et on se mettait à échanger sur l’efficacité de ce titre. Une drum très Tame Impalaesque, une vibe très Gus Dapperton et un flow d’enfer à la voix ! Vraiment top ce titre. »

Mild High Club – Windowpane (2015)

« C’est étrange, pour moi ce titre incarne la rigueur. Je crois que c’est cet harpischord qui fait figure de précision. La justesse de cette flûte qui arrive plus tard dans le titre me rappelle d’une certaine façon Fool on the Hill des Beatles. J’y suis très attaché. »

boy pablo – hey girl (2020)

« “Oh ! on dirait trop ta voix” me dit-on souvent, il y a un peu de vrai là-dedans et j’ai coutume de dire que cette musique ressemble à la musique des copains de Luje. C’est un peu le featuring sympa qui pourrait se faire dans les années à venir.. »

Odezenne – Au Baccara (2018)

« J’ai cru lire que le trio Bordelais composait à trois, mais qu’il y avait ce monstre, que j’adule un peu. Mattia Lucchini qui pense semble-t-il les mélodies du groupe.
L’instrumentale avec un grand «  I  »  d’Odezenne c’est un peu une extension de moi-
même. J’avais écrit au gars pour qu’on se rencontre et qu’on compose ensemble. Si je devais réaliser un rêve, je commencerais par celui-ci.  »

The Beach Boys – Good Vibrations (1966)

«  C’est vraiment le son que j’aimerais mieux connaître, je procrastine tellement pour écouter l’oeuvre des Beach Boys alors que j’ai déjà une idée de ce qui m’attend et plus le temps passe plus je sais que je passe à côté de quelque chose. C’est un peu une métaphore du soleil, alors pourquoi ne pas se poser là et bronzer un peu pendant qu’il fait beau ? »

POLIÇA – Lately (2016)

« J’aime beaucoup l’image sonore de ce groupe, la voix de cette femme, le mélange des deux batteries électronique et acoustique est parfait. Cette ligne de synthétiseur dans ce titre m’a toujours fait frémir. J’ai bon espoir de les voir un jour sur scène, en co-plateau pourquoi pas ?  »

Julian Casablancas – Glass (2009)

«  Mon mentor, qui incarne mon idée de cette mélancolie rayonnante et colorée.  »

Cage The Elephant – Cigarette Daydreams (2013)

«  J’ai écouté ça toute mon année aux USA. Aujourd’hui, ça a toujours cette odeur d’ailleurs et de voyage. J’aimerais juste retourner là-bas pour me perdre à nouveau dans les modestes forêts du Maryland et rêver encore un peu.  »

En bonus, le tout dernier titre aérien aux accents très French touch de Wugo Coachella.

La playlist Spotify :

Pauline Pitrou

Lyon / Paris

Fervente prêtresse de la pop française et de tout ce qui s'écoute avec le coeur.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.