Dans la playlist de… ISOLAA

© ISOLAA

#29– On a demandé aux artistes qu’on aime et qu’on supporte de nous dévoiler leur playlist. Plus singulier dans l’initiative, c’est le collectif (label, réalisateur, designer, artiste…) lyonnais ISOLAA qui se prête, à son tour à l’exercice, avec une sélection de chacun de ses membres, aussi éclectique que se veulent leurs créations.

/ Lucie Lachat (directrice artistique)

Beach House – Silver Soul (2010)

«   Clairement dans mon top d’écoute depuis des années ; Beach House reste pour moi le groupe de dream pop par excellence. Leurs guitares et synthés se reconnaissent parmi 1000 et chaque album reste une pépite.   »

Molecule – Shannon (2016)

«   Extrait d’un album entièrement composé et enregistré sur un chalutier en haute mer, à partir des sons produits par le bateau et le climat, le morceau transcrit à la perfection l’ambiance du chalutier entre machines, bruits mécaniques et houle.   »

/ Thomas Berthou (réalisateur)

Fever Ray – I’m Not Done (2019)

«   Fan du premier album de Fever Ray, ce remix ultra énergique d’un track sorti en 2009 lui redonne un second souffle hallucinant.   »

Chrono Trigger – Corridors of Time (1995)

«   Track issu de la BO du jeu Chrono Trigger sur Super Nintendo. Les sonorités, les mélodies, une merveille.  »

/ Rémi Parson (projets sortis chez Isolaa)

The Penguin Cafe Orchestra – Landau (2011)

«   Le flûtiaux, les percus doivent me rappeler les soirées de terminale L. Blague à part, c’est cette mélodie déclinée à l’infini qui m’emporte. Je suspends tout pendant 5 minutes.  »

Autechre – Rae (1999)

«   Un grand frère fan de Warp et des heures à explorer les forêts de breakbeats, les océans de grésillements pour dénicher les plus belles mélodies du monde. Je garde ces spécimens, en cas de besoin.   »

/ Athénais Borg (designer, brodeuse, réalisatrice de clip)

Lausse The Cat – Coco Channel (2018)

«   Quand j’ai découvert cette chanson en début d’année, je n’ai pas arrêté de l’écouter en boucle. Alors je me dis qu’elle doit avoir sa place dans cette sélection car c’est sûrement signe que c’est un bon son, non ?   »

Rone – Bora vocal (2008)

«   Plus de 10 ans après sa sortie, ce morceau figure toujours dans ma playlist des favoris de tous les temps. La collaboration était inattendue et originale, et elle ne vieillit pas. Et puis bêtement, ça me fait toujours penser à ISOLAA.   »

/ Jef Dominguez (ingénieur du son, réalisateur)

The Stranglers – Hanging Around (1977)

«  J’avais 11 ans quand cet album est sorti. Je l’ai découvert 3 ou 4 ans après sa sortie. C’est cette vraie énergie punk/rock qui a forgé ma culture musicale. Et cette Bass …  » 

The Stooges – 1969 (1969)

«   Guitar, bass, drum and & The Iguana. Simple, efficace, punk-rock, it’s nineteen sixty-nine, baby ! It’s another year for me and you, Another year with nothing to do.  »


De quoi se replonger dans le dernier EP en date Visions, avec le summerish et electro-pop La Mia Tipa, authentique hymne à la dolce vita et qui sent sacrément bon les vacances.

La playlist sur Spotify :

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.