MUSIQUE EN BREF – Printemps, une lumière

Toute les deux semaines, les journalistes de Maze dénichent pour vous les meilleures sorties musicales qui font l’actualité.

Victor Le Masne – Victor Le Masne

Victor Le Masne, est un multiple échappé qui lance cette année son premier album en solo. Il est la moitié du groupe Housse de Racket mais fut également compagnon de studio et de tournée pour Phoenix et Air, et plus récemment Paradis. Il a également composé la bande originale du film Ami-ami de Victor Saint-Macary sorti en 2018. Il fait aujourd’hui paraître un disque qui porte sobrement son nom. Aidé par un casting de renom national et international, il développe sa musique dans un champ assez vaste. On y trouve des pièces pop instrumentales entraînantes, teintées de funk et agrémentées de saxophone, qui rappellent volontiers les travaux de Breakbot et de Lewis Ofman. Grâce à ses prestigieux invités, Victor Le Masne offre aussi des chansons à textes, tel l’insolite Qui suis-je ?, en duo avec Chilly Gonzales ou encore le délicat Procida, où Simon Arcan (qui s’appelait jusqu’alors Simon Mény à l’état civil, membre du duo Paradis) délivre un texte d’une poésie qu’on lui connait bien à propos de l’île napolitaine. L’influence eighties est quelque peu assumée dans cet album, notamment sur son duo avec Basile di Manski, Une Cosa Mentale, et ses sonorités très synthétiques et analogiques. Victor Le Masne complète son disque avec une courte ballade où Juliette Armanet vient poser de secrètes notes aigües, ou encore un des véritables tubes de ce projet, Clair & Bleu, où Joseph Mount, le leader de Metronomy, chante en français. Tout en retenue tout en étant à la fois pétillant, intime, délicat et audacieux, le premier album de Victor Le Masne agrémentera donc fort bien l’été qui vient.

Coups de coeur : Clair & Bleu, Procida

Sortie le 8 mai

Victor Costa

Alex Melville – Halizéa (EP)

Déambulation nostalgique dans le grand Paris. Après des expériences musicales diverses dans plusieurs groupes, Alex Melville se lance en solitaire et dévoile son premier EP Halizéa. Un prénom rohmérien en guise de titre pour cinq ballades qui célèbrent les émois de la vie et les beautés de la ville. Entre parlé et chanté, guitare et piano, l’artiste de 21 ans nous emmène dans son intérieur (Garçon), dans les wagons de la ligne 10 (Gare d’Austerlitz) ou dans des nuits agitées (Insomnie). Un cinq titres à la plume sensible qui rappelle les grands noms de la chanson à texte française : Delerm pour le sens poétique du détail ou encore Biolay pour la mélancolie. Halizéa bercera les beaux jours et les plus gris et posera des mots sur les trottoirs de nos vies.

Coups de coeur : Paris nous a connu

Sortie le 8 mai

Pauline Pitrou

Polo & Pan – Home Sweet Home (compilation)

This is Polo & Pan, in communication from the confined space”, entend-on chuchoter sur fond de bossa. Confinés ? Pris en otage ? Comme beaucoup d’artistes, nos deux joyeux ambassadeurs français du soleil ont décidé de s’exprimer face à cette crise, dévoilant de leur côté une mixtape, à leur habitude, colorée et survitaminée, Home Sweet Home. Une invitation à chérir notre chez soi, ne pas se laisser abattre ? Peut-être bien, il y a d’ailleurs tout ce qu’il faut ici ; de la bombe même ! Une collection de titres, remixes, mémoires à quelques génies de la scène comme Michel Legrand ou Joséphine Baker, qu’on devine sur le résolument vintage et seventies artwork, dessiné par les tenanciers de Radioooooo (collectif émérite de l’ombre derrière la scénographie et les pochettes du duo). Et aussi, mais surtout, des extraits de leur second album dont un qu’on attend tout particulièrement vers la 46ème minute. L’été dans un petit saladier…

Sortie le 6 mai

Guillaume Lacoste

Agar Agar – Nap (EP)

Il y a des retours qu’on attend plus que les autres. Près de deux ans après la sortie de leur premier album The Dog And The Future, le duo Agar Agar revient avec Nap, un mini EP aussi exaltant que reposant traversé par deux atmosphères très différentes. Un premier titre éponyme à l’ambiance très acid qui rappelle les débuts du groupe et leur premier EP Cardan où des échos de voix de Clara Cappagli transpercent les claviers spatiaux d’Armand Bultheel. Un deuxième morceau Aaaaah, plus calme mais non moins planant aux allures de comptine électronique creepy et fantomatique. Et comme une surprise n’arrive jamais seule, l’EP est disponible gratuitement sur un site conçu spécialement pour l’occasion où vous pourrez aussi retrouver des dessins minimalistes qui accompagnent les titres. Court mais intense, Nap nous prouve que les parisiens de chez Cracki Record n’ont pas fini de nous faire danser.

Coups de coeur : Nap

Sortie le 13 mai

Pauline Pitrou

Irène Drésel – STUPRE (EP)

Irène Drésel nous avait laissé hypnotisé.e.s par son sinueux premier album Hyper Cristal. Aujourd’hui nous reprenons contact avec sa musique via STUPRE, un EP qui fait directement écho à Hyper Crystal en reprenant via deux remixes le ravageur MARTHE, ici mixé par Marc Houle et Boat ; et CHAMBRE 2, travaillé cette fois par Nathan Fake. Puis il y a STUPRE et JE T’AIME, qui viennent nous électriser un peu plus, de part et d’autre, avec des sonorités opaques, et des rythmiques progressives qui s’emparent sans difficulté de notre esprit. La musique d’Irène Drésel se présente comme une bulle d’oxygène techno, synthétique, calibrée : simplement impeccable.

Coups de coeur : JE T’AIME

Sortie le 15 mai

Caroline Fauvel

Dent May – A Brush With Velvet (EP)

C’est un EP de démos bourré d’amour que nous livre celui qu’on avait connu grâce à son morceau Across the Multiverse avec Frankie Cosmos, Dent May. Pour A Brush With Velvet, Dent May s’accompagne de sa voix de velours, de son “magnifique ukulélé“, de quelques airs bien placées et de choeurs légers comme sur When You Were Mine. Difficile de rester insensible au charme conciliant de cette composition sans prétention à la légèreté bienvenue et délicate, très bien illustrée sur le morceau Pierce Avenue, qui possède des airs de balade apaisée sur la côte californienne. On en voudrait encore et encore.

Coups de coeur : When You Were Mine

Sortie le 4 mai

Caroline Fauvel

Pauline Pitrou

Lyon / Paris

Fervente prêtresse de la pop française et de tout ce qui s'écoute avec le coeur.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.