Dans la playlist de… Laake

Please Add Photos <br> to your Gallery

© Isabelle Chapuis

#20 – En ces temps sombres d’ennui et d’épidémie, on a profité de notre isolement collectif pour demander aux artistes qu’on aime et qu’on supporte de nous dévoiler une playlist spéciale confinement. Le pianiste et producteur Laake, qui a sorti le 27 mars son album O, nous confie ses dix titres du moment.

1 – Flèche Love – Festa Tocandira (2019)

«  Magnifique morceau de Flèche Love, j’aime aussi tout l’univers visuel qui a été développé autour de son album, c’est singulier et touchant. »

2 – Shannon Wright – With closed eyes (2004)

«  Il y a de la tension et de la fragilité dans ce morceau, il m’a beaucoup marqué. Cet album a été produit par Steve Albini (Nirvana, Pixies et des centaines d’autres groupes beaucoup moins connus). J’ai eu l’honneur de partager l’affiche avec Shannon au Théâtre du Châtelet pour le Piano Day, juste avant le confinement. »

3 – Tallisker – Désir (2020)

«  Tallisker est une amie et une musicienne que je respecte beaucoup. “Désir” est issu de son dernier EP Azadi, j’écoute souvent ce morceau 4 ou 5 fois à la suite. Je l’ai invité à chanter sur “MIND”, le seul et unique morceau en français mon album. »

4 – Arandel – Ces mains-là (avec Areski Belkacem) (2020)

«  Arandel vient de sortir inBach, un album autour de Bach, et ce morceau avec Areski Belkacem (le compagnon de toujours de Brigitte Fontaine), tout en douceur, est magnifié par un texte poignant. On retrouve également Gaspar Claus sur le titre d’ouverture de l’album, violoncelliste de talent avec qui j’ai eu le plaisir de collaborer. »

5 – Rebeka Warrior – Die Hexe (2020)

«  Ce titre est extrait de Music for Containment, compilation ambiant de confinement fédérée par Molécule. Ce morceau est un ovni, à contre courant, comme tout ce que fait Julia à travers ses différents projets. »

6 – Trentmoller – Phoenicia (2016)

«  Trentmoller signe un morceau de transe totalement progressif qui se tord jusqu’à exploser dans une symphonie de guitares et de synthés saturés.  »

7 – Karel Goldbaum – Let Me Die (2017)

«  Du gabber avec de l’accordéon ? Il ne faut pas avoir peur du mélange quand on fait de la musique et Karel Goldbaum l’a très bien compris.  »

8 – Blonde Redhead – Falling Man (2004)

«  Ce morceau est issu de l’album “Misery is a Butterfly, sorti en 2004. C’est un classique, une mélancolie infinie se dégage des titres de Blonde Redhead. » 

9 – Theodora – Get Obsessional (2017)

«  Il porte bien son nom ce titre, il y a quelque chose d’obsessionnel qui s’en dégage, il y a de la force et du courage. »

10 – The Sad Bastard Book Club – These Townies Will Be the Death of Us (2016)

«  Je viens tout juste de découvrir par hasard ce groupe, qui n’est absolument pas connu. Ils ont des noms de titres à rallonge, pas étonnant, c’est du post-rock. On sent les influences de Radiohead, mais pas que, ils ont quelque chose de plus personnel. La voix du chanteur, toujours sur le fil, s’écorche autour d’instrumentations entre rock et musique latine. »

En bonus, le dernier album de LAAKE O à découvrir ou re-découvrir

La playlist Spotify :

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés