Rencontre avec GENTS : « Nous voulons créer un espace où chacun se sente le bienvenu »

Crédits : GENTS par Dennis Morton

Difficile de faire l’impasse sur la musique singulière et atmosphérique du duo GENTS, nous avons échangé avec eux, quelques mois après la sortie de leur album Human Connection.

Pouvez-vous vous présenter pour celles et ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Hey, nous sommes GENTS. Deux garçons sentimentaux de Copenhague, qui aiment la détente, le délicieux pain et la musique pop.

Vous vous êtes rencontrés à Berlin, mais comment avez-vous découvert la musique tous les deux ? Avez-vous connu d’autres expériences musicales auparavant ?

Nous avons tous les deux passé notre adolescence à jouer dans des groupes. Niels faisait partie d’un groupe très influencé par Rage Against The Machine, et Theis déchirait aussi bien à la batterie qu’à la guitare dans un groupe appelé Megalomania ! Ces débuts nous ont définitivement donné envie de courir après la lumière des projecteurs. Je suppose que la mégalomanie est encore légèrement présente, bien que les adolescents innocents que nous étions aient maintenant une approche adulte et bien plus ennuyeuse de la vie (rires). Toujours fan de RATM cependant !

Combien de temps vous a-t-il fallu pour produire votre album Human Connection ? Quel était l’arrière-plan de celui-ci ?

Faire un album, c’est un peu comme faire du pain : si tu n’as pas d’ingrédients de haute qualité, tu n’auras pas un pain de haute qualité. Tu dois être patient et laisser la pâte reposer et se lever pour qu’elle prenne forme progressivement. En même temps, tu dois accepter le fait qu’il existe des facteurs que tu ne peux pas contrôler, comme la température, l’humidité de la pièce ou l’état de ton four. Ce mélange magique d’habileté et de vision d’un côté, et de chance et de contexte de l’autre, c’est ce qui fait à la fois un pain savoureux et donc un bon album.

Vous venez de faire une tournée au Danemark, comment c’était ? Où préférez-vous faire des lives ?

La tournée s’est bien passée ! Nous apprécions le fait de voyager, de nous déplacer et de rencontrer de nouvelles personnes. Nous ne te dirons pas où nous préférons jouer… mais nous aimons le bon vin, les boulangeries et Yves Saint Laurent. Alors devine !

Une playlist de dix titres qui vous ont suivi au cours de cette tournée ?

Crimson Tide de Destroyer / Guilty Conscience de 070 Shake / Blue Comanche de Westerman / People, I’ve been sad de Christine and the Queens / Just Another Day de Jon Secada / Rave Voyeur de Lorenzo Senni / Sofia d’Ecstasy In Order / Look At Me Now de Caroline Polacheck / Precious Box de George Michael / Quest to Impress de Special-K

Quelle est pour vous votre meilleure réalisation musicale depuis Embrace the Future en 2015 ? Et comment pourriez-vous décrire personnellement votre musique ?

Ah ! C’est une question assez difficile. Nous sommes très fiers de la musique que nous avons créée et de ce que nous avons réalisé jusque là, mais ce qui nous réchauffe vraiment le cœur, c’est le fait de penser à toutes ces personnes qui ont écouté notre musique et qui se l’ont appropriée.

Nous utilisons d’habitude les termes « Spa pop » pour décrire notre musique, car nous voulons créer un espace où chacun se sent le bienvenu et peut profiter. Le spa renvoie à la fois à un style de vie décadent, mais aussi à quelque chose où tout le monde est nu, et donc égal et vulnérable.

Vous produisez une musique très esthétique, elle est particulièrement visible dans vos clips, est-ce quelque chose d’important pour vous d’associer musique et image ?

Eh bien, merci beaucoup ! Vidéos, photos de presse, pochettes, etc. ce sont des moyens utiles pour ajouter plus de profondeur à notre musique. Nous adorons jouer avec cela, car nous pensons simplement que c’est un autre moyen d’expression, similaire à l’écriture d’une chanson. Certains pourraient dire que la musique devrait s’affranchir de tout cela, et nous prenons en compte cette opinion. C’est très noble et très important de se rappeler qu’au bout du compte, tous les clips musicaux ou les pochettes ne servent à rien si la musique n’est pas géniale.

Tu peux également le voir de cette façon : une fois que tu as sorti ton pain du four, et qu’il a refroidi un peu, tu veux le goûter… Tu pourrais même vouloir le partager avec tes amis et ta famille. Maintenant, voudrais-tu le servir après quelques jours, quand il sera froid, sec et rassis ? Ou voudrais-tu le servir quand il est encore frais avec des bons accompagnements et du fromage ?

Human Connection est votre deuxième album et il est sorti il ​​y a relativement peu de temps, mais quels sont vos projets pour l’avenir, en termes de musique ?

Depuis la sortie de Human Connection, nous nous sommes concentrés sur les concerts. Nous écrivons toujours de nouvelles choses, mais si tu as besoin en urgence de nouveaux sons de GENTS, tu peux écouter notre reprise de Beautiful Day de U2, si tu cherches quelque chose de fraîchement sorti du four. Il vient d’être publié sur la mixtape Mansions & Millions vol. 4 !

Malgré la situation, quelques dates prévues en France pour la suite ?

Pour le moment non, le coronavirus nous a aussi durement touchés, alors nous espérons que ça se fera, quand tout sera fini ! Prenez-soin de vous là-bas !

(Des dates pourraient être cependant reprogrammées pour l’automne 2020)

Caroline Fauvel

LILLE

Du cinéma et de la musique - Master Métiers de la Culture