CINÉMA

Le western – une épopée américaine

© 1992 – Warner Bros. Home Entertainment

Après avoir connu un véritable âge d’or, les westerns continuent de fasciner et d’attirer dans les salles. Paris Premiere a choisi de diffuser Il était une fois dans l’Ouest dimanche 23 avril, l’occasion pour nous de revenir sur cinq grands westerns qui ont marqué l’histoire du cinéma.

Il est sans doute le genre qui représente le mieux le cinéma américain du XXe siècle : le western. Profondément ancrée dans l’histoire américaine, la conquête de l’Ouest a inspiré des générations entières de réalisateurs, et influencé de nombreux domaines de l’art, de la mode en passant par la musique. Le mythe du western s’est construit sur des chefs d’oeuvres cinématographiques, qui ont établi les codes du genre et donné naissance à des centaines de films cultes depuis.

© 1952 – Universal Pictures

Le train sifflera trois fois de Fred Zinnemann (1952)

Western en noir et blanc, Le Train sifflera trois fois se déroule dans une petite ville de l’Ouest américain, où le sheriff Will Kane (interprété par Gary Cooper) attend l’arrivée par le train de son ennemi juré, qui vient l’affronter dans un duel à mort. Filmé en temps réel (le film dure exactement le temps de l’action), Le Train sifflera trois fois dégage toute sa force de cette attente intenable, de l’agitation et du désespoir du sheriff qui voit peu à peu tous ses soutiens se détourner de lui pour le laisser seul face à son destin. On retrouve aussi Grace Kelly, qui joue la femme du sheriff dans un de ses premiers grands rôles au cinéma. Le film a été ajouté à la Bibliothèque du Congrès des États-Unis pour son importance culturelle, historique et esthétique.

© 1969 20th Century Fox

Butch Cassidy et le Kid de George Roy Hill (1969)

Butch Cassidy et le Kid est très librement inspiré de la véritable histoire de Sundance Kid et Butch Cassidy, figures populaires du monde du western. Redford et Paul Newman tiennent les rôles de deux braqueurs de convois en cavale, tentant de fuir vers la Bolivie pour échapper aux autorités. Si Butch Cassidy et le Kid est surtout un succès commercial et populaire, il n’en reste pas moins un incontournable qui a marqué les esprits. Le Festival de Sundance, fondé par Redford a d’ailleurs pris le nom de son personnage mythique.

Copyright © 1960 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc

Les Sept Mercenaires de John Sturges (1960)

Avec sa bande son mythique et un casting plus que légendaire, Les Sept Mercenaires est un symbole de l’âge d’or des westerns américains. Il traite d’un des thèmes favoris du genre : les héros, ici une bande de mercenaires, défendant les intérêts des plus faibles. Inspiré du célèbre Les Septs Samouraïs, le film réunit plusieurs légendes du cinéma à l’écran : notamment Steve McQueen et Charles Bronson. Un western pur, et surtout un grand classique.

© 1992 – Warner Bros. Home Entertainment

Impitoyable de Clint Eastwood (1992)

Habitué des westerns puisqu’il a joué plusieurs fois sous la direction de Sergio Leone, Clint Eastwood passe derrière la caméra tout en tenant le rôle principal dans Impitoyable. Sombre et sanglant, le film met en scène l’association de trois assassins qui partent venger une prostituée défigurée par un client dans la petite ville de Big Whiskey. Eastwood tient le rôle de William Munny, réputé pour les nombreux morts qu’il a laissé derrière lui, qui abandonne le calme de la vie retirée pour reprendre du service. Un film magnifiquement pesant, aux dialogues mémorables, qui est incontestablement un grand western. Impitoyable remportera d’ailleurs quatre Oscars en 1993, dont celui du Meilleur Film.

Copyright © Paramount Pictures 1968

Il Etait une fois dans l’Ouest de Sergio Leone (1968)

Véritable référence en matière de western, Il était une fois dans l’Ouest est un monument qui a profondément marqué l’histoire du cinéma, et plus particulièrement celle du western. Sergio Leone reste le maitre incontesté des westerns spaghettis, ces westerns italiens qui réinventent et rafraichissent leurs aînés américains. La musique inoubliable d’Ennio Morricone, le casting trois étoiles de ce film qui rassemble Charles Bronson, Henry Fonda et Claudia Cardinale, et l’oeil de Sergio Leone ont donné naissance à certaines des scènes les plus mythiques du grand écran. Un chef d’oeuvre à redécouvrir ce dimanche sur Paris Premiere à 23h25.

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in CINÉMA