Huit livres pour vous évader mentalement

Crédits : Pixabay / Rahul Pandit

Pour prendre son mal en patience jusqu’au 11 mai, voici une liste de huit récits de voyage, de quête ou de bohème susceptibles d’ouvrir vos horizons mentaux. De l’aventure à l'(auto)biographie en passant par le développement spirituel, ces quelques livres pourront peut-être vous aider à rendre le temps plus léger.

Voyage d’une parisienne à LhassaAlexandra David-Néel

Alexandra David-Néel est une artiste remarquable, tour à tour cantatrice, exploratrice, orientaliste, journaliste et bien évidemment autrice. En 1924, elle est la première femme à atteindre Lhassa, capitale du Tibet. Elle fera de ce long périple un récit passionnant narrant comment elle a dû se déguiser en mendiante pour passer incognito et découvrir les richesses de la spiritualité bouddhiste.

Into the Wild – Jon Krakauer

Traduit en français par le titre Voyage au bout de la solitude, Into the wild met en lumière le choix de vie audacieux d’un jeune Américain. Cette biographie retrace le parcours de Christopher McCandless qui décide, un jour, de retourner vivre dans la forêt d’Alaska avec seulement dix livres de riz, une carabine, des munitions, une carte et des livres. Krakauer ponctue son récit d’interventions d’autres explorateurs tels que Everett Ruess ou John Muir.

Sur la route – Jack Kerouac

C’est le roman phare de la Beat Generation. Il raconte les aspirations artistiques de ces jeunes marginaux en soif d’aventures et de surréalisme, désillusionnés par le gouvernement américain. Jack Kerouac a écrit ce récit en trois semaines, lors d’un road trip, sur un seul et même rouleau de papier. Mêlant prose et amour pour le jazz, le personnage de Sal Paradise évoque les expériences qu’il vit aux côtés de ses amis rencontrés au détour de son voyage.

La Panthère Des Neiges – Sylvain Tesson

Lauréat du prix Renaudot 2019, La Panthère Des Neiges relate le voyage de Sylvain Tesson aux côtés du photographe animalier Vincent Munier dans les hauts plateaux du Tibet. L’auteur livre un récit sur sa quête de l’animal dont les apparitions se font très rares. Entremêlé de réflexions sur les dérives du monde, la panthère des neiges est aussi une allégorie de sa mère disparue en 2014.

Le Tour du monde en quatre-vingt jours – Jules Verne

Publié en 1872, Le tour du monde en quatre-vingt jours est un classique en matière de roman d’aventure et d’exploration. Le britannique Phileas Fogg et son serviteur français Jean Passepartout entreprennent un tour du monde éclair. Ils y parviennent grâce à la Révolution Industrielle qui permet alors d’enchaîner les moyens de transport et les fait passer par le tout récent Canal de Suez (1869).

Hippie – Paulo Coelho

D’origine brésilienne, Paulo Coelho revient sur son road trip spirituel qu’il entreprend dans les années 70 pour fuir la dictature militaire. Il rencontre Karla à Amsterdam, et ensemble ils grimpent dans un magic bus pour traverser l’Europe et aller jusqu’au Népal. Ce périple transforme la vision qu’il a sur le monde et expose son cheminement littéraire vers les vérités spirituelles qu’il convoite.

Just Kids – Patti Smith

En 2010, l’artiste rock Patti Smith publie un récit autobiographique sur sa vie de bohème à New-York en compagnie du sulfureux photographe Robert Mapplethorpe. La liberté et la quête de l’art les guident dans les rues de la ville. Installés au mythique Chelsea Hotel de Manhattan, ils explorent leur esthétique et rencontrent le poète Allen Ginsberg, la musicienne Janis Joplin ou encore le chanteur Tom Verlaine.

Mange, Prie, Aime – Elizabeth Gilbert

Publié en 2006, cette autobiographie raconte comment Elizabeth Gilbert a décidé de sortir de la dépression et de la fausse satisfaction matérielle en entamant un long voyage censé lui apporter l’équilibre entre la spiritualité et les plaisirs simples de la vie. En Italie, elle expérimente la Dolce Vita puis s’enferme dans l’ascétisme en Inde pour enfin réconcilier ces deux pôles en Indonésie. Ce récit se fait notamment connaître en 2010 lorsque Julia Robert incarne Elizabeth sur grand écran dans le film de Ryan Murphy retraçant l’épopée de l’autrice.

Marthe Chalard-Malgorn

Etudiante en master de journalisme culturel à la Sorbonne Nouvelle, amoureuse inconditionnelle de la littérature post-XVIIIè, du rock psychédélique et de la peinture américaine. Intello le jour, féministe la nuit.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés