Dans la playlist de… MNNQNS

©Non2Non

#5 – En ces temps sombres d’ennui et d’épidémie, on a profité de notre isolement collectif pour demander aux artistes qu’on aime et qu’on supporte de nous dévoiler une playlist spéciale confinement. Adrian et Grégoire, membres de MNNQNS, groupe de petits génies du rock dont on vous parlait en novembre dernier, nous confient leurs dix titres du moment.

ADRIAN (guitare)

1. Machine Girl – Batsu Forever (2020)

«  Craquage total, ambiance ère numérique/guerre des gangs/rave party, un des groupes électroniques les plus cool en ce moment de très loin.  »

2. BYRDS – Turn Turn Turn (1965)

«  Ou comment avoir 12 cordes sur une guitare est officiellement devenu plus cool que 6.  »

3. NINE INCH NAILS – March Of The Pigs (1994)

« Comme d’habitude avec Reznor, la prod est folle. Morceau idéal pour les mosh pits de salon en cette période de confinement. »

4. T/O – A Dog In The Sleeve (2018)

« En France on a pas de pétrole mais on a des (très bonnes) idées. »

5. Seal – Kiss From A Rose (1994)

« 1000 fois plus sexy que Batman. »

GRÉGOIRE (batterie)

6. David Bowie – Breaking Glass (1978)

« Impossible de faire une playlist sans un morceau de Bowie. En ce moment c’est celui-ci.  »

7. Darwin Deez – The World’s Best Kisser (2018)

« J’avais oublié Darwin Deez depuis son deuxième album. Il a toujours de bonnes idées apparemment. »

8. Mark Lanegan – The Gravedigger’s Song (2011)

« Confinement = rejouer les classiques à la batterie. Voici LE classique ultime du batteur.  »

9. Andrea Laszlo De Simone – La Nostra Fine (2019)

« Il y a toujours un côté “soundtrack” dans la pop italienne et ici aussi je trouve. C’est très beau, pas besoin de plus d’explication. »

10. LOVE – Alone Again Or (2003)

« C’est avec les vidéos de skate que j’ai découvert la majorité des artistes que j’aime aujourd’hui. J’ai découvert ce morceau avec le cover de CALEXICO dans Lakai Fully Flared. Je ne m’en remettrai jamais et c’est tant mieux. »

L’album de MNNQNS, Body Negative, est bien évidemment à écouter d’urgence. Avec un titre juste ici.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés