Dans la playlist de… Antonin Appaix

© Antonin Appaix par Andrea Montano

#7 – En ces temps sombres d’ennui et d’épidémie, on a profité de notre isolement collectif pour demander aux artistes qu’on aime et qu’on supporte de nous dévoiler une playlist spéciale confinement. Artiste francophone récemment arrivé chez Cracki Records, Antonin Appaix, nous confie ses titres du moment.

1 – Tirzah – Go Now (2018)

« Une production de style, une synthèse fm réactualisée et hybridée, une voix incroyable, et un texte féministe fédérateur. »

2 – Okay Kaya – Tu me manques (2018)

« Tout l’album est très bien. de super textes sur le sexe notamment, avec de super voix. »

3 – Jay Electronica – A.P.I.D.T.A. (2020)

«  Pour conduire sous la pluie à une vitesse lente. »

4 – Fonky Family – La furie et la foi (1997)

«  Souvenir d’enfance / Si Dieu Veut énorme album. »  

5 – Koba LaD – Pour Toi (2019)

«  Car rien ne vaut l’amour. Koba LaD a le meilleur flow.  »

6 – La Zowi – Filet Mignon (2020)

«  Délicieuse arrogance. Fallait caser «  Filet Mignon  » aussi. Respect. »

7 – New Radicals – You Get What You Give (1998)

«  Très bien composé, j’aime les pianos un peu à l’anglaise, une vibration adolescente très plaisante. »

8 – Pleasure Principle – Les adieux au plaisir (2019)

«  Car la poésie compte. »

9 – Graham Nash – Wounded Bird (1971)

«  Excellent pour se laver les oreilles. j‘aime beaucoup la prise de son. Une très belle chanson. »

10 – Lou Reed – Street Hassle (1978)

«  Énorme épaisseur du son. Pouvoir d’évocation gigantesque. Évidement Lou Reed est le patron. »

11 – Billie Holiday – God Bless The Child (1942)
12 – Eric Dolphy – God Bless The Child (1963)

«  J’aime bien écouter plusieurs versions. »


On vous laisse avec le premier clip d’Antonin Appaix, Grand Gobi.


Caroline Fauvel

LILLE

Du cinéma et de la musique - Master Métiers de la Culture

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.