CINÉMA

« Scandale » – Au coeur de la tourmente chez Fox News

© Metropolitan Filmexport

À quelques semaines seulement de la 92e cérémonie des Oscars, Scandale sort enfin en France, et nous emmène dans les coulisses d’un scandale sexuel chez Fox News.

C’était l’un des films les plus attendus de ce début d’année : Scandale de Jay Roach. Dans la course pour les Oscars avec trois nominations (Meilleure actrice pour Charlize Theron, Meilleure actrice dans un second rôle pour Margot Robbie, Meilleurs maquillages et coiffures), il bénéficie d’une attention toute particulière à la lumière des grands scandales sexuels de ces dernières années.

Jay Roach met en scène un évènement qui a bouleversé les Etats-Unis : le scandale visant Roger Ailes, co-fondateur de Fox News, accusé d’agression sexuelle par une des animatrices phares de la chaine. Rappelons que Fox fait partie des chaînes les plus influentes des Etats-Unis, au même titre que CNN. En pleine campagne présidentielle américaine, le scandale retentira d’autant plus fort qu’il éclabousse aussi d’une certaine manière le candidat républicain Donald Trump. Le scandale Ailes ne survient que peu de temps après la guerre médiatique entre Donald Trump et Megyn Kelly, visage national de Fox News, cible de remarques sexistes de la part du candidat après qu’elle l’ai questionné sur ses relations compliquées avec les femmes pendant le débat présidentiel.

Au delà du scandale sexuel, c’est toute la psychologie du sexisme en tant que système, et celle aussi des prédateurs sexuels qui sont abordés frontalement par Jay Roach.

Charlize Theron, Nicole Kidman et Margot Robbie sont les trois femmes au coeur du scandale. À la fois soudées et solitaires, à la fois victimes et femmes de tête, elles vont chacune à leur manière contribuer au procès publique d’une mentalité sexiste profondément ancrée, malgré les tentatives de pression et les chantages en tous genre. La politique du silence imposé aux femmes chez Fox va éclater au grand jour et créer des divisions profondes entre les soutiens de Ailes et celles qui cherchent à briser le dictat imposé par le dirigeant tout puissant. 

Prise de parole

Si le film était tant attendu, c’est qu’il marque un tournant dans la parole libérée à Hollywood. Le scandale Ailes ne peut pas être réellement dissocié du scandale Weinstein, qui a laissé derrière lui des séquelles encore bien visibles aujourd’hui, comme en témoignent les nombreuses prises de paroles publiques dénonçant le sexisme dans l’industrie du cinéma, et dans la société au sens large. Jay Roach prends donc comme elles la parole et dénonce ardemment le sexisme qui sévit au quotidien. Des remarques graveleuses aux agressions physiques, en passant par les obligations vestimentaires imposées aux femmes chez Fox, la caméra de Jay Roach ne rate rien, et livre une vision assez juste de ce que le mouvement Me Too reproche notamment à Hollywood.

Avec un casting trois étoiles et un sujet d’actualité, Jay Roach ne passe pourtant pas loin du raté : on attendait un film plus grave, où les trois (grandes) actrices auraient incarné un symbole fort contre les violences sexistes. Si le film dénonce à raison, il manque parfois de subtilité. La vision très américanisée de l’entreprise, mais surtout de la réussite, ne permet pas de rendre compte du statut totalement symbolique de ce scandale, en restant très concentré sur des concepts superficiels comme l’avancement ou l’argent comme symbole de victoire pour les victimes. Jay Roach manque sa chance de faire un film qui marque une vraie coupure.

Si le film a ses faiblesses, il met tout de même en scène des personnages féminins forts qui, il faut bien l’avouer, se font encore rares à Hollywood, et s’inscrit tout de même dans la lignée (on espère longue) de films brisant le tabou qui entoure encore trop souvent le sexisme ordinaire sur grand écran. Charlize Theron est fabuleuse, et porte à elle seule le film à bout de bras.

Scandale reste un film intéressant qui mérite sa chance, notamment parce qu’il assume de montrer les violences sans détours, et d’expliquer le rôle des femmes qui est à la fois une partie intégrante d’un engrenage sexiste qui opprime, tout en étant la clé nécessaire pour y mettre un terme.

Auteur·rice

You may also like

More in CINÉMA