LES CLIPS DU MOIS – Février #2

Désormais chez Maze, on vous parlera clips deux fois par mois pour plus de beauté dans les yeux et dans les oreilles. Pour cette deuxième sélection du mois de février, on roule des hanches avec Lewis OfMan et DeSaintex et on voit rouge et bleu avec VSSVD et Born Idiot.

Lewis OfMan – Attitude par Julien Soulier

« Show me your attitude ». Un parking de nuit baigné dans les lumières des grandes enseignes et des voitures ; deux clans qui se lancent à corps perdus dans une battle de danse enflammée. Pour le premier morceau de son diptyque de clips Attitude, le jeune producteur Lewis OfMan (notamment derrière les prod de Vendredi Sur Mer et Reijie Snow), fait appel au talent du cinéaste Julien Soulier qui nous immisce dans la culture hip-hop breakdance. Réalisé à Atlanta, la vidéo aux allures très eighties suit les pas et les figures d’une bande de danseur.euses afro-américain.es d’un parking jusqu’à un disco-roller. Entre néons fluorescents et nappes électroniques façon Supernature, Lewis OfMan signe son grand retour en beauté.

Pauline Pitrou

DeSaintex – Faut pas Rêver par Georgia Azoulay

« Faut pas rêver », pas si facile à dire qu’à faire, pour cela DeSaintex nous donne une belle leçon en chanson. Après Je Vois Je Crois (2018), un premier EP auto-produit qui lui a valu une sélection aux Inouïs du Printemps de Bourges, le petit prince espiègle de la pop revient avec le clip onirique de Faut Pas Rêver. Co-produit par Pierre Rousseau (Paradis, Nicolas Godin), l’artiste nous offre un morceau subtil et sensible accompagné d’une vidéo réalisée par Georgia Alouzay. Dans une chorégraphie contemporaine maîtrisée, le chanteur et sa partenaire (Louise Buléon-Kayser) se livrent à un corps à corps acharné, entre tendresse et violence. Un clip baigné d’espoir pour célébrer la vie et écarter les solitudes et les regrets.

Pauline Pitrou

Jäde – Docteur par La Piscine Mon Amour !

Pour soigner les peines de coeur douloureuses, avez-vous déjà songé à prendre un rendez-vous médical avec Dr. Love ? Jäde, elle, y a pensé. Quelques mois après avoir révélé la vidéo sulfureuse de Lontemps, la princesse du R&’nB made in France dévoile un deuxième morceau aux allures plus pop sous les traits de Docteur. Pour illustrer le titre, Jäde fait appel au talentueux collectif La Piscine Mon Amour ! qui suit la chanteuse en pleine consultation chez le spécialiste fou des fêlures amoureuses : Dr. Love (Anis Rhali). Plongée dans un cabinet glamour entre statues rose bonbons et rideaux violet, l’artiste se livre nous conte ses déboires à sa manière « J’me soigne devant Tinder en mangeant de Kinder ». Kitsch et sensuel, le clip se révèle être un vrai remède à prescrire de tout urgence.

Pauline Pitrou

AmaurieExaltation par Benjamin Halbert

L’eau à la bouche et le feu au corps : voilà comment l’on sort du tout premier titre de la future reine de la pop Amaurie : Exaltation. Il faut dire que pour introduire son projet musical, la chanteuse tape fort, aussi bien musicalement qu’esthétiquement. Produit par Monomite (Nekfeu, Jazz Bazz), le morceau envoûte autant qu’il séduit. Investissant les terres déjà bien conquises de la pop musique, en y ajoutant une touche d’intimité, Amaurie nous propose un univers singulier profondément inspiré par le septième art. Dans une vidéo signée Benjamin Halbert, ce qui devait être dégustation de nouilles chinoises pour la jeune femme dégénère en chaos culinaire avec son double maléfique. Un clip alléchant aux couleurs pastel qui promet de belles choses pour la suite.

Pauline Pitrou

VSSVD – Rouge par Anne-Sophie Auclerc, Arthur Gouté, Florian Martin

De l’amour et de la guerre : ainsi se dresse l’univers musical de VSSVD (prononcé Assad), quatuor tourangeau qui dévoile le clip sombre de Rouge extrait de leur prochain EP éponyme à paraître le 17 avril prochain. Un titre prometteur qui dessine les contours d’un projet hybride valsant entre rap, électro et jazz. Pour accompagner le morceau, VSSVD livre un clip bouillonnant signé Anne-Sophie Auclerc, Arthur Gouté et Florian Martin. Un trip étrange en noir, blanc et rouge où visions et sensations s’entremêlent pour un résultat surprenant de beauté. A suivre de près.

Pauline Pitrou

BORN IDIOT – Blue Is My Color par Lucas Martin Delaunay

« Is my color blue ? » Les rennais de Born Idiot font leur retour près d’un an après leur EP Coco Trip avec un clip des plus impeccables pour le single Blue Is My Color. Dans un montage élaboré jouant sur les visages et les poses statiques des membres du groupe, la musique pop légère et enjouée portée par des synthés géniaux vient se synchroniser avec ces vignettes sur fond bleu ciel. Une avancée esthétique conséquente pour le groupe qui publie ce clip chez Géographie Records (Marble Arch), et vient introduire leur second album Full Time Bored qui sortira dans les prochains mois.

Caroline Fauvel

MNNQNS – Limits Of Town par Florent Dubois

Départ imminent. Le quatuor de MNNQNS dévoilait début février le clip de Limits Of Town, composé d’images capturées lors de leur tournée en Chine. En juin 2019, le groupe avait en effet effectué plusieurs dates sur place, revenant avec une quantité de souvenirs. Des souvenirs désormais immortels grâce à la caméra et la réalisation de Florent Dubois, ancien membre du groupe. Le chanteur, Adrian, détaille dans un communiqué : «  Limits of Town est comme la plupart des chansons du LP une tentative de fuite de la ville anxiogène. Le pourrait rappeler Lost in Translation, moins Bill Murray en peignoir /chaussons. » En effet, pas question de chaussons ici, mais plutôt de chapka et lunettes de soleil. Un voyage plaisant, aussi bien cinématographiquement que musicalement.

Manon Michel

Blaenavon – The Song’s Never Gonna Be The Same & Michael | A Take Away Show par Elie Girard

Un mois de janvier sous la pluie battante, le ciel gris parisien, et l’artiste Ben Gregory (Blaenevon) qui déroule les mots mélancoliques de The Song’s Never Gonna Be The Same sur sa guitare ; puis un salon plus réconfortant et la sincérité folle et déroutante du chanteur sur le morceau Michael, qui laisse transparaitre ses émotions fragiles, encore tourmentées par un passé proche. La Blogothèque nous offre un concert à emporter tout en sobriété et sensibilité, qui nous donne à entendre ces deux extraits des deux dernier albums de la formation, respectivement sortis en 2019, demoitis et Everything That Makes You Happy.

Caroline Fauvel

Pauline Pitrou

Lyon / Paris

Fervente prêtresse de la pop française et de tout ce qui s'écoute avec le coeur.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés