TOP 10 – Les meilleurs films de 2010-2019

© Warner Bros. France

En ce début de nouvelle décennie, revenons sur les films qui ont marqué les années 2010-2019… Un Top 10 de la rédaction suivi des tops personnels de chaque rédacteurs.

Le Top 10 de la rédaction

1. Mad Max : Fury Road de George Miller (2015)

2. The Social Network de David Fincher (2010)

3. Holy Motors de Leos Carax (2012)

4. La La Land de Damien Chazelle (2017)

5. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson (2014)

6. Boyhood de Richard Linklater (2014)

7. La piel que habito de Pedro Almodovar (2011)

8. Whiplash de Damien Chazelle (2014)

9. Her de Spike Jonze (2014)

10. Get Out de Jordan Peel (2017)


Les Top 10 des rédacteurs

Caroline Bousquet

1. Cloud Atlas de Tom Tykwer, Lana et Lilly Wachowski (2012)

Comment présenter l’imprésentable chef d’œuvre onirique et audacieux des sœurs Wachowski ? Sortie en 2012, cette fresque humaine mêle les genres (SF, humour, drame, histoire, romance, catastrophe) tout comme les destins, les temporalités et les intrigues. Grâce à une redondance des motifs visuels, musicaux et narratifs et d’un casting polymorphe cinq étoiles (Halle Berry, Tom Hanks, Susan Sarandon ou encore Hugo Weaving). De quoi faire en somme largement pâlir la trilogie Matrix culte.   

2. Birdman de Alejandro González Iñárritu (2014)

3. Mad Max Fury Road de George Miller (2015)

4. Room 237 de Rodney Ascher (2015)

5. Mustang de Deniz Gamze Ergüven (2015)

6. Jodorowsky’s Dune de Frank Pavich (2015)

7. Les Huit Salopards de Quentin Tarantino (2016)

8. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson (2014)

9. Alabama Monroe de Felix Van Groeningen (2012)

10. Wind River de Taylor Sheridan (2017)


Nicolas Renaud 

1. The Tree of Life de Terrence Malick (2011)

La sortie de ce film en 2011, six ans après le dernier de son auteur, était déjà un événement en soi. Mais dès sa première vision, il était clair qu’il représentait l’apogée de la carrière de Terrence Malick, qu’il ne parviendra à atteindre de nouveau par la suite. En renouvelant les règles de narration par le montage et l’image, le film immerge viscéralement le spectateur dans son propre vécu. Soutenu par la beauté vertigineuse de sa photographie, The Tree of Life s’impose comme une expérience des plus mémorables de ces dernières années.

2. Mad Max : Fury Road  de George Miller (2015)

3. The Social Network de David Fincher (2010)

4. Gravity d’Alfonso Cuaron (2013)

5. Le Vent se lève de Hayao Miyazaki (2014)

6. Les Aventures de Tintin : Le secret de la licorne de Steven Spielberg (2011)

 7. Django Unchained de Quentin Tarantino (2012)

 8. Inception de Christopher Nolan (2010)

9. Toy Story 3 de Lee Unkrich (2010)

10. Happy Feet 2 de George Miller et David Peers (2011)


Charlène Ponzo

1. Mademoiselle de Park Chan-Wook (2016)

Avec un synopsis de départ d’une grande banalité, Park Chan-Wook parvient à réaliser un film irréprochable sur le plan esthétique et bluffant sur le plan narratif. Trois destins se mêlent et s’entremêlent en plein japon des années 30 dans ce film choral qui dresse en 2h25 un tableau où érotisme et sensualité sont de mise.

2. Parasite de Bong Joon-Ho (2019)

3. The Florida Project de Sean Baker (2017)

4. Le Daim de Quentin Dupieux (2019)

5. It Follows de David Robert Mitchell (2015)

6. Get Out de Jordan Peele (2017)

7. Grave de Julia Ducournau (2017)

8. Once Upon a time…in Hollywood de Quentin Tarantino (2019)

9. Her de Spike Jonze (2014)

10. La Chasse de Thomas Vinterberg (2012)


Camille Tardieux 

1. Under The Skin de Jonathan Glazer (2014) 

Véritable poème métaphysique, Under The Skin constitue un manifeste esthétique et cinématographique à part entière, en proposant une expérience sensitive unique, où la puissance des idées et des images passe par le registre du fantastique pour mieux nous parler d’humanité. Fascinant.

2. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson (2018)

3. La piel que habito de Pedro Almodovar (2011)

4. Holy Motors de Leos Carax (2012)

5. The Social Network de David Fincher (2010)

6. La Chasse de Thomas Vinterberg (2012)

7. Melancholia de Lars Von Trier (2011)

8. Amour de Michael Haneke (2012)

9. Under The Silver Lake de David Robert Mitchell (2018)

10. A Ghost Story de David Lowery (2017)


Anthony Yvart

1. Mad Max : Fury Road de George Miller (2015)

Mad Max : Fury Road est un cyclone de sable duquel on ne ressort pas indemne. Puisant dans la matrice même du cinéma, c’est par l’image qu’il a transcendé le 7ème art tout en bousculant le genre de l’action dans ses retranchements. Exaltant et exalté, son allure frénétique épuise et ses moments calmes en deviennent assourdissants. Visionnaire et instantanément culte, le film de Georges Miller est à marquer au tison incandescent sur la peau des cinéphiles.

2 . The Tree Of Life de Terrence Malick (2011)

3. Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve (2017)

4. Premier Contact de Denis Villeneuve (2016)

5. Le Vent se lève de Hayao Miyazaki (2014)

6. Split de M. Night Shyamalan (2017)

7 . Ex Machina de Alex Garland (2015)

8. Take Shelter de Jeff Nichols (2012)

9. Only God Forgives de Nicolas Winding Refn (2013)

10. Under The Skin de Jonathan Glazer (2014)


Manon Brethonnet

1. Pride de Matthew Warchus (2014)

2. Harry Potter et les reliques de la mort, partie 2 de David Yates (2011)

3 . La Belle et la bête de Bill Condon (2017)

4. La La Land de Damien Chazelle (2017)

5. Avengers : Endgame de Anthony et Joe Russo (2019)

6 . Pentagon Papers de Steven Spielberg (2017)

7. Megamind de Tom McGrath (2010)

8. Cloud Atlas de Tom Tykwer, Lana et Lilly Wachowski (2012)

9. David et Madame Hansen de Alexandre Astier (2012)

10. Gone girl de David Fincher (2014)


Guillaume Ménard

1. Incendies de Denis Villeneuve (2010)

2. Take shelter de Jeff Nichols (2011)

3. The Master de Paul Thomas Anderson (2012)

4. La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino (2013)

5. Whiplash de Damien Chazelle (2014)

6. The Lobster de Yorgos Lantimos (2015)

7. Sieranevada de Cristi Puig ( 2016)

8. The florida project de Sean S. Baker (2017)

9. Under the Silver Lake de David Robert Mitchell ( 2018)

10. Varda par agnes de Agnes Varda (2019)


Carla Bernini

1. Inherent Vice de Paul Thomas Anderson (2014)

Inherent vice est un film dans lequel il faut se laisser couler. Entrer dans l’histoire c’est se donner la possibilité d’accéder à la poésie nonchalante d’une époque retranscrite avec brio par son réalisateur. 

 2. Aquarius de Kleber Mendoça Filho (2016)

3. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson (2014)

4. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson (2018)

5. Trois souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin (2015)

6. Whiplash de Damien Chazelle (2014)

7. Mia madre de Nanni Moretti (2015)

8. Toni Erdmann de Maren Ade (2016)

9. Elle de Paul Verhoeven (2016)

10. Her de Spike Jonze (2013)


Agathe Kupfer

1. Burning de Lee Chang-dong (2018)

On croirait à une histoire d’amour qui se révèle être un puissant thriller. Le film nous tient en haleine jusqu’au bout et montre une société sud coréenne où l’écart entre les classes sociales est immense. 

2. Juste la fin du monde de Xavier Dolan (2016)

3. Interstellar de Christopher Nolan (2014)

4. Call me by your name de Luca Guadagnino (2017)

5. Mommy de Xavier Dolan (2014)

6. Her de Spike Jonze (2013) 

7. Cold War de Pawel Pawlikowski (2018)

8. Vice versa de Peter Docter (2015)

9. Les heures sombres de Joe Wright (2017)

10. La La Land de Damien Chazelle (2017)


Caroline Fauvel

1. Melancholia de Lars Von Trier (2011)

Melancholia est le film total par excellence, à la fois écorché et sublime dans son exécution, aussi bien dans l’écriture de ses personnages que dans son esthétique singulière et équivoque. Sans doute le plus grand film de Lars Von Trier avec Dancer in the Dark (2000). Que dire de plus ?

2. Leto de Kirill Serebrennikov (2018)

3. Aquarius de Kleber Mendonça Filho (2016)

4. Paterson de Jim Jarmusch (2016) 

5. High Life de Claire Denis (2018)

6. Good Time de Josh et Benny Safdie (2018)

7. Boyhood de Richard Linklater (2014)

8. Tel père, tel fils de Hirokazu Kore-eda (2013)

9. The Lobster de Yorgos Lanthimos (2015)

10. Les Garçons Sauvages de Bertrand Mandico (2017)


Léïna Jung

1. Vue sur Mer de Angelina Jolie (2015)

Vue sur Mer, drame écrit et réalisé par Angelina Jolie sorti en 2015 est porté par un casting cinq étoiles : Brad Pitt, Mélanie Laurent, Melville Poupaud, Niels Arestrup, Richard Bohringer… Pourtant, dans mes souvenirs, il a peu fait parlé de lui. J’aime ces grands acteurs dans cette petite production à l’esthétique éblouissante, à l’atmosphère mélancolique et teintée de blessures. Un vrai petit bijoux.

2. Utoya de Erik Poppe (2018)

3. Intouchables de Eric Toledano et Olivier Nakache (2011)

4. Juste la fin du monde de Xavier Dolan (2016)

5. Les Figures de l’ombre de Theodore Melfi (2017)

6. Mommy de Xavier Dolan (2014)

7. Monsieur et Madame Adelman de Nicolas Bedos (2017)

8. Un monstre à Paris de Bibo Bergeron (2011)

9. Burlesque de Steven Antin (2010)

10. Un Voisin trop parfait de Rob Cohen (2015)


Garance Nicpon

1. Parasite de Boon Jong-Ho

Parasite est tout ce que le cinéma a de meilleur à offrir : un drame humain sublime, parfaitement exécuté, où la musique, l’image et les dialogues sont tous plus bouleversants les uns que les autres. Chaque détail est travaillé à l’extrême, avec une intelligence rare. Il est rare de voir un film où une véritable symbiose existe à l’écran, et où chaque métier de l’équipe du film révèle son importance et son talent de manière purement évidente. Aussi cynique que tragique, le film joue délicieusement sur les paradoxes de la nature humaine, et personne ne peut rester indifférent dans la salle.

2. Une Vie Cachée de Terrence Malick (2019)

3. Get Out de Jordan Peele (2017)

4. Joker de Todd Philips (2019)

5. Les Misérables de Ladj Ly (2019)

6. Three Billboards : Les panneaux de la vengeance de Martin McDonagh (2018)

7. 120 Battements par Minute de Robin Campillo (2017)

8. Boyhood de Richard Linklater (2014)

9. Mid 90’s de Jonah Hill (2019)

10. The Two Popes de Fernando Meirelles (2019)


Sania Mahyou

1. The Tree of Life de Terrence Malick

Sortie en 2011, cette prouesse de grâce signée Terrence Malick a inauguré le début d’une décennie devenue celle de la quête de sens, dans un monde de plus en plus incontrôlable. Chef d’œuvre pour certain.e.s, à mourir d’ennui pour d’autres, The Tree of Life est de ces films qui divisent. Ce vainqueur de l’oscar du meilleur film restera toujours un bijou incompris, car trop souvent incompréhensible, qui a pour toujours changé ma perception de l’humanité.

2. Call Me By Your Name de Luca Guadagnino (2017)

3. Moonlight de Barry Jenkins (2017)

4. Capharnaüm de Nadine Labaki (2018)

5. Gone Girl de David Fincher (2014)

6. Lady Bird de Greta Gerwig (2018)

7. Lion de Garth Davis (2016)

8. Inception de Christopher Nolan (2010)

9. Cloud Atlas de Tom Tykwer et les soeurs Wachowski (2013)

10. Joker de Todd Philips (2019)


Isma Guerroumi

1. Inception de Christopher Nolan (2010)

Inception était à sa sortie LE film qu’il fallait voir : des effets spéciaux spectaculaires, une histoire à nous retourner le cerveau (et Paris), et surtout une fin qui a suscité des passions et fait naître des théories en tous genre. Il serait faux de penser que les ingrédients qui constituent Inception étaient inédits en 2010, mais ce qui met le film à la première place c’est avant tout son approche de l’état d’hypnose, de l’inconscient et des techniques de manipulations. Et puis, il y a Léo.

2. A Ghost Story de David Lowery (2017)

3. Le discours d’un roi de Tom Hooper (2011)

4. Il était temps de Richard Curtis (2013)

5. Alabama Monroe de Felix Van Groeningen (2013)

6. Boyhood de Richard Linklater (2014)

7. Les garçons et Guillaume, à table ! De Guillaume Gallienne (2013)

8. Vice-Versa de Pete Docter (2015)

9. La Couleur des sentiments de Tate Taylor (2011)

10. We need to talk about Kevin de Lynne Ramsay (2011)


Louise Taillandier

1. Call Me By Your Name de Luca Guadadigno

Il y a peu de films qui m’ont ému autant que Call Me By Your Name et aucun que j’ai regardé plus de dix fois en un mois (à part peut-être Grease quand j’avais 5 ans). Ce film me rappelle mes films préférés de James Ivory. Le jeu est naturel et fluide, les dialogues parfois profonds sans être lourds, et le rythme tellement juste. La musique dans ce film est également extraordinaire. Le film est beau, aussi bien visuellement que figurativement.

2. Django Unchained de Quentin Tarantino (2012)

3. Boyhood de Richard Linklater (2014)

4. Laurence Anyways de Xavier Dolan (2012)

5. Before Midnight de Richard Linklater (2013)

6. Monsieur et Madame delman de Nicolas Bedos (2017)

7. Le Monde de Charlie de Stephen Chbosky (2013)

8. Whiplash de Damien Chazelle (2014)

9. Nous Trois ou Rien de Kheiron (2015)

10. Harry Potter et les Reliques de la Mort de David Yates (2010)


Sofia Touhami

1. La La Land de Damien Chazelle (2017)

On peut être insensible aux comédies romantiques et avoir en répulsion les comédies musicales, Lalaland a changé la face du monde en réconciliant le public du monde entier avec ces deux genres cinématographiques un peu clichés, souvent stéréotypés. L’émulation était telle que beaucoup de gens racontaient avec fierté avoir été le voir quatre, cinq ou six fois au cinema, afin de financer un film qui en valait enfin la peine. Le jeu d’acteur des deux protagonistes est parfait, jamais exagéré, toujours sincère. La composition de Justin Hurwitz mériterait plusieurs heures d’étude au conservatoire tant elle est savante et magique. Damien Chazelle a réalisé le film de sa carrière.

2. Birdman de Alejandro González Iñárritu (2015)

3. The Social Network de David Fincher (2010)

4. Intouchables de Eric Toledano et Olivier Nakache (2011)

5. Grâce à Dieu de François Ozon (2019)

6. Green Book de Peter Farrelly (2019)

7. Frantz de François Ozon (2016)

8. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson (2014)

9. Malavita de Luc Besson (2013)

10. Wonder de Stephen Chbosky (2017)


Pierre-Théo Guernalec

1. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson (2017)

Paul Thomas Anderson n’a jamais encore pu reproduire le sommet inexpugnable qu’est There Will Be Blood, mais Phantom Thread semble marquer un tournant dans sa carrière, celui dont on a la certitude qu’on l’a passé a posteriori : celui de la maturité.

2. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson (2013)

3. Under the skin de Jonathan Glazer (2014)

4. Amour de Michael Haneke (2012)

5. Inside Llewyn Davis des frères Coen (2013)

6. Melancholia de Lars Von Trier (2011)

7. The Social Network de David Fincher (2010)

8. La piel que habito de Pedro Almodovar (2011)

9. Réalité de Quentin Dupieux (2015)

10. Shame de Steve Mc Queen (2011)


Eugénie Naklevkina

1. Her de Spike Jonze (2013)

Le meilleur film de la décennie qui parvient à interroger l’un des enjeux les plus importants de la société contemporaine, à travers l’angle cinématographique par excellence- le thème de l’amour. L’excellent Joaquin Phoenix qui incarne un personnage passant de la solitude extrême au bonheur d’un amour partagé, et un scénario qui parvient à démontrer un individu profondément souffrant dans une société surabondante, qui ne trouve une échappatoire qu’à travers la voie générique d’un ordinateur. 

2. Dallas Buyers Club de Jean-Marc Vallée (2013)

3. Bohemian Rhapsody de Bryan Singer (2018)

4. La La Land de Damien Chazelle (2017)

5. Pentagon Papers de Steven Spielberg (2017)

6. Minuit à Paris de Woody Allen (2011)

7.  Phantom Thread de Paul Thomas Anderson (2018)

8. Les Figures de l’ombre de Theodore Melfi (2016)

9. The Darkest Hour de Chris Gorak (2011)

10. A Star Is Born de Bradley Cooper (2018)


Pierre-Louis Herrouin

1. Leto de Kirill Serebrennikov (2018)

Oublié de Cannes en 2018, Leto est une euphorisante plongée en noir et blanc dans la scène rock du Leningrad des années 1980 et dépeint l’évolution conjointe de Mike Naoumenko, vedette du groupe Zoopark et de Victor Tsoï, leader du groupe de rock soviétique Kino. Réalisé par le cinéaste russe Kirill Serebrennikov, alors assigné à résidence pour fraude, Leto est une fresque historique et onirique, ponctuée de passages musicaux à la joie communicative et proposant un furieux appel à la liberté et la rébellion. 

2. Laurence Anyways de Xavier Dolan (2012)

3. Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve (2017)

4. Jodorowsky’s Dune de Frank Pavich (2013)

5. Boyhood de Richard Linklater (2014)

6. Aquarius de Kleber Mendonça Filho (2016)

7. La piel que habito de Pedro Almodovar (2011)

8. Interstellar de Christopher Nolan (2014)

9. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson (2014)

10. Comment c’est loin d’Orelsan et Christophe Offenstein (2015)


Manon Martin

1. Lady Bird de Greta Gerwig (2018)

Un « coming to age movie » parfaitement maîtrisé et habité par les acteurs absolument merveilleux. La réalisation de la fabuleuse Greta Gerwing pleine de grâce et de profondeur associée au jeu pure et vulnérable de Saoirse Ronan font de ce long-métrage un film marquant et juste. 

2. 120 battements par minutes de Robin Campillo (2017)

3. La La Land de Damien Chazelle (2017)

4. Mektoub my love de Abdellatif Kechiche (2018)

5. The Artist de Michel Hazanavicius (2011)

6. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson (2014)

7. Mon Roi de Maïwenn (2015)

8. Les Misérables de Ladj Ly (2019)

9. Polisse de Maïwenn (2011)

10. Juste la fin du monde de Xavier Dolan (2016)


Clément Simon

1. Mad Max : Fury Road de George Miller (2015)

S’il ne devait en rester qu’un seul, ce serait Mad Max : Fury Road. Non, pas que ce soit le meilleur film des années 2010 (cette affirmation est péremptoire) mais c’est celui qui m’a procuré le plus de plaisir et qui m’a incité à retourner le voir en salles plus de cinq fois. Il représente ce qui m’est le plus cher au cinéma : la mise-en-scène comme moteur du récit et des enjeux réflexifs. Tout ça au sein d’une industrie hollywoodienne qui a atteint son niveau le plus faible au cours de ces dix dernières années. 

2. Film Socialisme de Jean-Luc Godard (2010)

3. Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow (2013)

4. Inside Llewyn Davis de Ethan et Joel Cohen (2013)

5. Roma de Alfonso Cuaron (2018)

6. Elle de Paul Verhoeven (2016)

7. Spring Breakers de Harmony Korine (2013)

8. The Social Network de David Fincher (2010)

9. Once Upon a Time…in Hollywood de Quentin Tarantino (2019)

10. Holy Motors de Leos Carax (2012)


Marie da Silva

1. Three Billboards : les panneaux de la vengeance de Martin McDonagh (2018)

Martin McDonagh signe un long-métrage bouleversant sur une soif de vengeance désespérée mais aussi et surtout sur la puissance du pardon. Un vrai coup de maître, éprouvant à regarder mais profondément marquant. 

2. Parasite de Bong Joon-ho (2019)

3. La La Land de Damien Chazelle (2017)

4. Get Out de Jordan Peele (2017)

5. Her de Spike Jonze (2013)

6. Whisplash de Damien Chazelle (2014)

7. Shutter Island de Martin Scorsese (2010)

8. Lion par Garth Davis (2016)

9. 120 battements par minute par Robin Campillo (2017)

10. Okja de Bong Joon-ho (2017)


Mélody Aubert

1. Mustang de Denis Gamze Ergüven (2015)

Le long-métrage n’est jamais réactionnaire et traite avec justesse et parcimonie le sujet de la condition des jeunes femmes turques et l’extrémisme des religions. Denis Gamze Ergüven porte à l’écran de manière sublime ce récit moderne (bien qu’inscrit dans des traditions obscures) à travers des plans inoubliables. Le mustang est un cheval revenu à l’état sauvage, à l’image des héroïnes, fougueuses et éprises de liberté. Ce film doit être vu, pour sa représentation, ce qu’il dénonce et enfin sa photographie, splendide.

2. Leto de Kirill Serebrennikov (2018)

3. Call Me by Your Name de Luca Guadagnino (2017)

4. American Honey de Andrea Arnold (2017)

5. Moi, Tonya de Craig Gillespie (2018)

6. The Florida Project de Sean Baker (2018)

7. Au revoir là-haut de Albert Dupontel (2017)

8. Your name de Makoto Shinkai (2016)

9. Gone girl de David Fincher (2014)

10. Mommy de Xavier Dolan (2014)


Lolita Mang

1. Grave de Julia Ducournau (2017)

Les séquelles sont encore là. Pour une fois, la première place d’un top 10 apparaît comme une évidence, écartant toute concurrence. Il suffit de se remémorer la peau arrachée de Garance Marillier pour en être sûr. Avec Julia Ducournau, nous avons assisté à la naissance d’un cinéma organique. Celui qui n’a aucune pitié pour son spectateur, qui vient le chercher jusqu’au fond de son siège pour ne surtout pas le laisser ressortir indemne. 

2. Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch (2013)

3. Drive de Nicolas Winding-Refn (2011)

4. Leto de Kirill Serebrennikov (2018)

5. L’Île aux chiens de Wes Anderson (2018) 

6. Mademoiselle de Park Chan-Wook (2016)

7. Cold War de Paweł Pawlikowski (2018)

8. Under the skin de Jonathan Glazer (2014)

9. Les rencontres d’après minuit de Yann Gonzalez (2013)

10. Les Amours imaginaires de Xavier Dolan (2010)


Virgile Duranton

1. Mademoiselle de Park Chan-Wook (2016)

Un thriller érotique en trois volets. Park Chan-Wook explore de manière tout à fait maitrisée la ré-interprétation du déroulement narratif pour donner vie à ce chef-d’œuvre : de l’art du retournement de situation.

2. Climax de Gaspar Noé (2018)

3. Three Billboards, Les Panneaux de la vengeance de Martin McDonagh (2018)

4. Divines de Houda Benyamina (2016)

5. Boyhood de Richard Linklater (2014)

6. Mommy de Xavier Dolan (2014)

7. Whiplash de Damien Chazelle (2014)

8. La piel que habito de Pedro Almodovar (2011)

9. Au revoir là-haut de Albert Dupontel (2017)

10. Gone Girl de David Fincher (2014)


Pauline Pitrou

1. Holy Motors de Léo Carax (2012)

Souvenir marquant de grand cinéma, Holy Motors par son génie, sa bizarrerie sublime et sa poésie esthétique s’élève en haut de l’échelle des meilleurs films de la décennie.

2. Grave de Julia Ducourneau (2016)

3. Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciama (2019)

4. Nocturama de Bertrand Bonello (2016)

5. Love de Gaspar Noé (2015)

6. Les Garçons Sauvages de Bertrand Mandico (2017)

7. Les Amours imaginaires de Xavier Dolan (2010)

8. Under The Skin de Jonathan Glazer (2013)

9. Jeune et jolie de François Ozon (2013)

10. Papicha de Mounia Meddour (2019)


Quentin Billet-Garin

1. Twin Peaks  : The Return de David Lynch (2017)

La décennie se termine dans un trou. On n’en ressort comme assommé, épris de cette vague de formes plus inexplicables et spectrales les unes que les autres. David Lynch a littéralement éclaté tous les repères de la fiction pour délivrer une oeuvre d’un ampleur inédite dans le paysage contemporain de la création artistique. Plus loin que la décennie, Twin Peaks – The Return vise l’éternité. C’est un film-monde, d’où l’importance de s’en rapprocher pour y discerner une philosophie : la patience des images, leur seule vérité, au bout du bout des mondes.

2. Holy Motors de Leos Carax (2012)

3. Adieu au langage de Jean-Luc Godard (2014)

4. Mad Max : Fury Road de George Miller (2015)

5. The Neon Demon de Nicolas Winding Refn (2016)

6. Nocturama de Bertrand Bonello (2016)

7. Les Huit salopards de Quentin Tarantino (2015)

8. Elle de Paul Verhoeven (2016)

9. Cosmopolis de David Cronenberg (2012)

10. Get Out de Jordan Peele (2017)


François-Xavier Lerbré

1. Trois souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin (2014)

2. The Social Network de David Fincher (2010)

3. Laurence anyways de Xavier Dolan (2012)

4. Holly Motors de Leos Carax (2012)

5. Parasite de Bong Joon-Ho (2019)

6. Grave de Julia Ducournau (2016)

7. Les Derniers parisiens de Hamé Bourokba et Ekoué Labitey (2016)

8. L’Exercice de l’état de Pierre Scheller (2011)

9. La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino

10. Black Coal de Diao Yinan (2014)

Mention spéciale aux grands Sils Maria, La bataille de Solférino, Le Sens de la fête, The Square, A Most violent year, A Ghost story et Leviathan.

A Lars Von Trier, Quentin Tarantino et Terrence Malick, qui ont eu le talent malgré des films parfois moyens, de ne jamais se renier. C’est sûrement cela un grand geste de cinéma.


Diane Lestage

1. Cloud Atlas de Tom Tykwer et les soeurs Wachowski

Dans un cinéma contemporain trop souvent, pauvre en audace, en idées originales, les sœurs Wachowski et Tom Tykwer ont le mérite d’oser, d’aller toujours plus loin dans leurs idées, de prendre des risques. L’ampleur de Cloud Atlas est un poème symphoniques sensoriel où ses créateurs appliquent une des citations du film «  Toutes les barrières ne sont que des conventions qui n’attendent que d’être surpassées   ». Réaliser Cloud Atlas, c’est sortir de l’esclavage imposé par l’industrie du cinéma actuel, c’est en 2012, une réponse du cinéma de salles à la prolifération des séries télévisées. Rendez-vous en 2032 pour la redécouverte de ce film, maudit, détesté et absolu, donc forcément culte.

2. Mad Max Fury Road de George Miller (2015)

3. Holy Motors de Leos Carax (2012)

4. Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos (2017)

5. A Ghost story de David Lowery (2017)

6. Laurence anyways de Xavier Dolan (2012)

7. La Piel que habito de Pedro Almodovar (2011)

8. L’inconnu du lac de Alain Guiraudie (2013)

9. Enemy de Denis Villeneuve (2014)

10. Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré (2018) 

Diane Lestage

J'entretiens une relation de polygamie culturelle avec le cinéma, le théâtre et la littérature classique.

1 commentaire
  1. Je suis heureuse que plusieurs d’entre vous ayez sélectionné différents films de Denis Villeneuve, qui est un très grand réalisateur. Et je suis également contente de voir que vous n’êtes pas trop nombreux à avoir choisi ce foutu Joker, que j’ai détesté !

    Merci pour vos belles listes qui me permettront de voir encore de bons films !