Les artistes à suivre de près en 2020

Joanna par Valentin Fabre

© Joanna par Valentin Fabre

En ce début d’année déjà riche en découvertes et surprises musicales, Maze vous propose une sélection de sept artistes sur lesquels il faudra garder un oeil et deux oreilles.

PR.2B, poèmes mouvants

Repérée par la Souterraine (ndlr : dénicheur de talents underground en tout genres) il y a quelques mois, Pauline Rambeau de Baralon dit PR.2B déploie sa plume mélancolique et littéraire sur des instrumentales qui alternent entre pop, classique et R&’nB. Après quatre années passées sur les bancs de la prestigieuse école de cinéma La Fémis, elle se lance dans la musique et met en chansons les images sensibles qui la hante. Des mots doux, des mots durs, parfois désespérés où subsiste toute de même un halo de lumière juvénile qui laissent bouches bées. On ne peut s’empêcher de songer aux grandes icônes françaises telles que Barbara ou Léo Ferré emmêlés au renouveau de la nouvelle scène actuelle (Aloïse Sauvage, Eddy De Pretto). Sélectionnée aux Inouïs du Printemps de Bourges (catégorie chansons), cette touche à tout promet de belles surprises pour l’année à venir.

Pauline Pitrou

Joanna, muse des temps modernes

Dès le départ, Joanna nous avait séduit. Quand elle dévoile son premier morceau Séduction courant 2018, il ne faut pas plus de quelques notes, quelques bribes de sa voix lascive et nonchalante pour tomber dans le panneau. Beauté des corps, éloge des femmes et magie sonore envoûtante. Entre pop aérienne et R&’nB, Joanna façonne son univers ultra-esthétique et énigmatique. Il y a quelques jours, elle dévoilait son premier EP Vénus, diamant rare et aboutissement d’un projet qui ira loin.

Pauline Pitrou

Ko Shin Moon, globe trotteur

Découverts au Festival Ricard Live 2019, le duo hybride Ko Shin Moon choisit l’expérimentation et le voyage comme maîtres mots de leur projet musical. Amoureux des machines et de musiques traditionnelles, Axel Moon et Niko Shin créent un alliage envoûtant en mêlant la folk de différentes régions du monde (Inde, Turquie, Indonésie…) à des nappes électroniques modernes et psychédéliques. Résultat, une musique hypnotisante et obsédante qui nous transportent en contrées lointaines. Après deux albums prometteurs Ko Shin Moon (2017) et 78 Fragments (2019), ils s’apprêtent à dévoiler Leïla Nova, un disque noctambule à écouter sous la lune.

Pauline Pitrou

Tame Impala, fin du suspense

11 mois. C’est le temps qui se sera écoulé entre le premier single de Tame Impala depuis 2015 sorti en mars 2019, et la sortie de The Slow Rush, leur nouvel album, prévue pour le 14 février. On l’attendait pour l’été, puis pour la rentrée, puis on ne l’attendait plus… Après être reparti au mixage, on a donc enfin une date de sortie officielle. A l’écoute des singles, c’est un Tame Impala plus groovy qui s’annonce. Un album plein de soleil au cœur de l’hiver, on ne dit pas non. 

Kevin Dufrêche

Frank Ocean, sortir du silence

Depuis la sortie de l’acclamé Blonde (2016), les nouvelles venues de Frank Ocean furent rares. Un single par ci par là, et surtout pas d’interview, pas un mot, pas un indice sur un éventuel nouvel album. Mais avec deux singles révélés, et une interview au magazine américain W dans laquelle il évoque un éventuel nouveau disque, le tout en moins d’un mois fin 2019, les raisons d’espérer un retour pour 2020 sont grandes, même si aucune date n’a pour l’instant été annoncée.

Kevin Dufrêche

LA Priest, l’inattendu

Après pas moins de cinq années d’absence en solo, LA Priest, également connu sous le nom de Sam Dust a récemment fait son retour avec What Moves un single bien pensé, aux sonorités répétitives réjouissantes. Si son nom ne vous dit pas grand chose, LA Priest est également connu pour avoir été la moitié de la formation Soft Hair, avec le neo-zélandais Connan Mockasin. Cette collaboration unique en son genre, avait sur réjouir les fans de ces deux entités psychés à la musique éthérée et pop, et ainsi révélé un peu plus le talent de LA Priest. Entre temps l’artiste s’est essayé à la prod avec Xenoula, ainsi qu’à quelques compositions éparses que l’on peut retrouver sur son SoundCloud. Après ce premier single, LA Priest a d’ores et déjà annoncé un album, GENE, qui sortira le 24 avril, et c’est disponible en précommande. Autant vous dire qu’on a hâte.

Caroline Fauvel

The Strokes, faire renaître le rock

«  2020, nous voilà  », voilà ce qu’a lâché Julian Casablancas lors d’un concert à New-York le 1er janvier. Après la rumeur, après les ni oui, ni non en interview, après les posts Instagram mystérieux, c’est confirmé : «  nous allons sortir un nouvel album bientôt  » a confirmé le chanteur des Strokes, avant de jouer un nouveau titre dont on ne connait pas le nom. Les fans sont orphelins depuis 2013 et Comedown Machine (hormis un EP en 2016), et prendraient bien une bonne dose de rock, surtout de la part d’un des groupes les plus iconiques des années 2000.

Kevin Dufrêche

Le podcast

Pauline Pitrou

Lyon / Paris

Fervente prêtresse de la pop française et de tout ce qui s'écoute avec le coeur.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés