PLAYLIST – Au revoir 2019

© Guillaume Lacoste

Flavien Berger – Contre-Temps (feat. Bonnie Banane)

Dévoilé dans le superbe album éponyme de Flavien Berger, Contre- Temps mélange les genres, passant de la bossa-nova au classique, du jazz à la pop. 14 minutes de douceur et de magie où la voix du chanteur et celle de Bonnie Banane se répondent et s’assemblent. Sans aucun doute la plus belle chanson d’amour de l’année.

Pauline Pitrou

Trent Reznor & Atticus Ross Life on Mars

Quand nous perdons David Bowie le 10 janvier 2016, un monde s’écroule. Pour la série Watchmen, Trent Reznor et Atticus Ross le ressuscitent à travers une reprise piano de Life on Mars. Soudain, la tragédie se transforme en magie, une magie qui, soudain, dès les premières notes, englobe tout ce temps passé en son absence.

Quentin Billet-Garin

Bertrand Belin – Grand Duc

Comme toujours, l’ombre de Bashung plane sur l’œuvre de Belin. Mais ce dernier s’en émancipe, taillant dans ses mots des sonorités électroniques. Grand morceau pour un très grand disque.

Clément Simon

Prince Waly – BO Y Z (feat Feu!Chatterton)

La crème du rap est-parisien qui rencontre la pointe de la Nouvelle scène française, alliance de plumes pour un storytelling du film Moonlight qui dissimule un discours poétique prônant l’audace et la confiance en soi.

Victor Costa

The Weeknd – Blinding Lights

C’est la bonne surprise de fin 2019 : The Weeknd lâche deux morceaux juste avant Noël. Heartless qui nous ferait presque croire à un retour de Michael Jackson d’entre les morts, et juste avant, l’entêtant Blinding Lights, saupoudré de synthpop très 80’s. La sortie d’un album du Canadien en 2020 semble maintenant plus qu’envisageable.

Kevin Dufrêche

Swans – Sunfucker

Plus incantatoire et mystique que jamais, Swans livre avec Sunfucker l’un des morceaux les plus intenses et incandescents de sa carrière, et de l’année par la même occasion. Un cauchemar éveillé en forme de trip halluciné à écouter et réécouter très, très fort.

Camille Tardieux

Channel Tres – Sexy Black Timberlake

L’énorme kiff du début de l’été. En pleine ascension vers les grosses chaleurs, Channel Tres éponge les fronts à coups de gros kicks et de groove aussi suave qu’explosif. A passer en boucle en attendant le premier l’album (l’été 2020 ?).

Guillaume Lacoste

Canine –Twin Shadow

Après des mois de mystères planants sur son identité, Canine achevait de se révéler en 2019 et sortait – accompagnée de sa « meute » – un premier album flamboyant, Dune. Le titre Twin Shadow en est l’illustration parfaite, à la fois puissant, touchant et mélodieux. Un condensé de beauté, à écouter sans modération.

Manon Michel

Anderson.Paak – Yada Yada

Bien qu’il ne soit pas le titre phare du superbe album Ventura dont il est tiré, Yada Yada est un morceau qui frôle la perfection. Avec une fusion parfaite de sonorités organiques et électroniques, accompagnés de coeurs époustouflants et du groove si particulier d’Anderson.Paak, Yada Yada s’écoute en boucle été comme hiver.

Tristan Pilloix

Jai PaulHe

Présent sur un deux titres avec le morceau Do You Love Her Now, He a sans aucun doute était mon titre de l’année 2019, un véritable coup de cœur écouté encore et encore, revenant inlassablement dans les playlists. Jai Paul publie ici chez XL Recordings avec une musique aux rythmiques saillantes et à la mélancolie suave.

Caroline Fauvel

Pauline Pitrou

Lyon / Paris

Fervente prêtresse de la pop française et de tout ce qui s'écoute avec le coeur.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés