CINE NEWS – Spike Lee adapte Roméo et Juliette

Chaque semaine, la rédaction vous résume l’actualité du cinéma. Festivals, cérémonies, tournages et autres événements, vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant.

Spike Lee adapte une version hip-hop de Roméo et Juliette

Après BlacKkKlansman (2018), Spike Lee vient d’annoncer via son compte Instagram qu’il adapte la bande-dessinée de Ronald Wimberly Prince Of Catz, elle-même inspirée de la pièce de Shakespeare : Roméo et Juliette.

L’intrigue se centrera sur le personnage de Tybalt et prendra place sur fond de hip-hop, le tout dans le Brooklyn des années 80. En annonçant tourner dans ce fameux quartier de New York, le cinéaste revient ainsi à ses premiers films : on pense notamment à She’s Gotta Have It (adapté il y a peu en série télévisée pour Netflix) ou Do The Right Thing. Le film marque également la continuité de la saga Da People’s Republic Of Brooklyn qui comporte tout les films que Spike Lee a tourné à Brooklyn (Jungle Fever, Crooklyn).

Enfin, et au vue de la filmographie du réalisateur, il est fort probable que Spike Lee insuffle une portée politique à Prince Of Catz. On se rappelle par exemple de BlacKkKlansman qui mettait en scène l’histoire d’un policier noir qui infiltre le Ku Klux Klan ou encore de Do The Right Thing qui pointait du doigts les violences policières envers les afro-américains.

Sophie Rossignol

Quelques nouvelles de Pixar…

La bande annonce de Soul, le dernier nouveau né de Pixar, est sortie cette semaine. On y découvre Joe, un professeur de musique qui se rêve jazzman. Après être tombé dans une bouche d’égout, Joe atterrit dans un endroit étrange, où les âmes des humains “grandissent” avant de se réincarner dans le monde réel. Sur des airs de jazz, la bande annonce laisse paraître une histoire pleine de questions existentielles, comme l’héritage que nous laissons derrière nous, ou encore l’importance de poursuivre ses rêves.

Réunissant Tina Fey et Jamie Foxx, le film marque un tournant dans l’histoire du studio puisqu’il s’agit de la première production Pixar dans laquelle le personnage principal est Afro-Américain. Pixar se met donc enfin à la page, et continue sur la lancée d’Inside Out (pour lequel Pete Docter était déjà aux commandes) avec un nouveau film qui s’annonce drôle et touchant.

Garance Nicpoń

James Dean ressuscité en CGI pour les besoins du film Finding Jack

Mort il y a 64 ans, l’acteur américain James Dean, notamment connu pour son rôle dans le classique Fureur de vivre, sera à l’affiche de Finding Jack, réalisé par Anton Ernst. Prévu pour novembre 2020, l’annonce du film a sans surprise déjà soulevée de nombreuses polémiques éthiques et commerciales, certains internautes jugeant que cette déclaration offre au film une publicité malhonnête. Le non-consentement de l’acteur à l’utilisation de son image après son décès est également pointé du doigt, malgré l’accord donné par la famille de Dean pour l’inclure dans le film.

James Dean devrait donc être numériquement ramené à la vie grâce à la technologie « full body », s’appuyant sur des photos et des vidéos d’archives et permettant in fine de recréer l’image de la personne souhaitée. Finding Jack est l’adaptation d’une nouvelle de Gareth Crocker, contant l’abandon de milliers de chiens militaires à la suite de la guerre du Vietnam.

L’adaptation cinématographique est prévue pour une sortie en novembre 2020 et sera donc le « quatrième film » de James Dean, incarnant ici Rogan, personnage secondaire de l’intrigue.

Pierre-Louis Herrouin

La saga de Philip Pullman adaptée en série !

Après l’adaptation cinématographique de Chris Weitz qui avait déçu les fans de la saga de fantasy de Philip Pullman, il était risqué de se frotter à l’inadaptable ! Pari gagnant pour Jack Thorne, qui, avec His Dark Materials signe une série que le pilot annonce comme réussie.

Au delà d’un casting convaincant, on relèvera la fidélité à l’univers complexe et foisonnant de Pullman ainsi qu’un début de saison d’une lenteur nécessaire au bon déroulement d’une réflexion raffinée sur la religion. La saga jeunesse désormais culte semble avoir enfin l’adaptation qu’elle mérite !

Charlène Ponzo

La bande-annonce de The Colour Out Of Space dévoilée

Pour le début d’année 2020, le cinéaste Richard Stanley (Hardware, Le Souffle du Démon) adapte The Colour Out Of Space, une nouvelle écrite par H.P Lovecraft, un des maîtres de l’écriture fantastique et d’horreur. L’œuvre, qui raconte l’histoire d’une famille dont le cours de la vie change après qu’une météorite s’écrase dans leur jardin, a été transposée sur grand écran avec Nicholas Cage dans le rôle
principal.

Il y a quelques-jours, le film dévoilait ainsi sa bande-annonce qui semble vouloir garder le mystère jusqu’au bout. Une étrange couleur rose, des voix murmurées à l’oreille d’un enfant, un couteau ensanglanté… Voici autant d’indices d’une énigme qu’il nous tarde de résoudre.

Sophie Rossignol

Olivier Nakache et Eric Toledano aux commandes d’un nouveau projet

Le tournage de En thérapie vient de débuter. Le sujet , dans la logique des thématiques des deux réalisateurs (Intouchables, Hors-Normes), aborde les attentats du 13 Novembre 2015 à Paris. Elle met en scène plus précisément le lendemain de ces attentats, décrits par un thérapeute (Frédéric Pierrot) et ses patients (Mélanie Thierry, Reda Kateb, Anaïs Demoustier) et par sa propre analyste (Carole Bouquet).

La série est co-réalisée avec Mathieu Vadepied, Nicolas Parisier et Pierre Salvadori. Elle est destinée à la chaîne Arte. A découvrir en 2020.

Romane Segui

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.