CINE NEWS – Richard Linklater au Centre Georges Pompidou

Chaque semaine, la rédaction vous résume l’actualité du cinéma. Festivals, cérémonies, tournages et autres événements, vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant.

Après Queen, le King of Pop

L’annonce est d’abord remontée aux oreilles du magazine Deadline, il y’a quelques jours. Graham King serait en bonne voie pour porter à l’écran le vie du célèbre Michael Jackson. La maison de production de Graham King (GK films) à déjà eu l’occasion de se faire la main en adaptant au cinéma une autre vie d’un célèbre chanteur : celle de Freddy Mercury dans Bohemian Rhapsody. Aux côtés de King, on retrouverait John Logan au script. Les deux compères ont déjà fait des merveilles chez Scorsese avec notamment Aviator et Hugo Cabret.

On pourrait se demander si, dans un contexte aussi délicat qu’est l’industrie du cinéma en ce moment, il est judicieux d’adapter la vie de ce personnage public avec une vie privée aussi chaotique. Mais GK films n’a pas l’intention d’arrondir les angles quant aux scandales liés au Roi de la Pop. Rappelons que MJ est mort en Juin 2009 à l’âge de 50 ans. Il est toujours accusé de pédophilie par certains, eux-mêmes accusés d’atteinte à la mémoire d’un mort.

©GrandPalais

Guillaume Ménard

Get Out + Us = Antebellum

SeanMcKittrick et Raymond Mansfield, respectivement producteurs des très réussis Get out (2017) et BlacKkKlansman (2018) se réunissent autour de l’équipe d’Antebellum dont la sortie est prévue pour avril 2020. La bande-annonce du long-métrage, sortie cette semaine, est cryptique mais nous fait deviner un nouveau film d’horreur atmosphérique à l’esthétique soignée. Premier long-métrage des réalisateurs Gerard Bush et Christopher Renz, Antebellum devrait faire alterner des scènes se déroulant durant l’époque esclavagiste et d’autres dans notre monde contemporain.

La bande-annonce suggère un film à la croisée de deux productions récentes à savoir Get out (2017) et Us (2019), du seul et même réalisateur : Jordan Peele. L’un remettait au cœur du cinéma les problèmes raciaux aux États-Unis tandis que l’autre instillait tension et étrangeté dans une famille a priori sans problèmes. Antebellum, un savant mélange de ces deux ingrédients ? Affaire à suivre !

https://www.youtube.com/watch?v=IC9ZH1uKlAY

Charlène Ponzo

God save the (new) Queen !

La saison 3 de The Crown est arrivée sur Netflix ! Claire Foy et Matt Smith laissent leur place sur le trône d’Angleterre à Olivia Coleman et Tobias Menzies (vu notamment dans Game of Thrones). Cette saison s’annonce sombre : Elisabeth II doit faire face au déclin de l’empire britannique et au climat paranoïaque de la Guerre Froide. Les tensions entre l’ancien et le nouveau monde sont plus fortes que jamais, et la monarchie doit trouver sa place dans le nouvel ordre mondial. Son image de reine, sur le trône depuis déjà 25 ans, et le poids de la couronne sont également au centre de ses préoccupations cette saison.

De son côté, Helena Bonham Carter endosse le rôle de la princesse Margaret, soeur rebelle de la reine, qui tente désespérément de sauver son mariage. Le jeune Josh O’Connor (God’s Own Country) incarne quant à lui le Prince Charles, héritier du trône. La saison 3 explore sa relation tumultueuse avec sa mère et son amour naissant pour Camilla, en attendant l’arrivée de Lady Diana dans la saison 4.

©RTL

Garance Nicpoń

Omar Sy, ou le Prince oublié

Alain Chabat s’était déjà essayé à l’exercice du film des périodes de Noël avec Santa & Cie (2017), un film plaisant mais fade. Cette année c’est dans cette même thématique que Michel Hazanavicius nous plonge dans la féerie pétillante et l’univers coloré des films pour enfants. On l’imagine bien loin des premiers volets d’OSS 117 ou de La classe américaine.

Toujours est-il que Le Prince Oublié raconte l’histoire d’un père (Djibi), principal héros des rêves de Sofia (sa fille), qui se fait voler la vedette du jour au lendemain par un jeune prince blondinet que rencontre Sofia en effectuant sa rentrée au collège. Avec Omar Sy en papa mis de côté, François Damiens et Bérénice Béjo (la muse éternelle d’Hazanavicius) ce film 100 % guimauve sortira le 12 Février 2020.

https://www.youtube.com/watch?v=ZMbY7zK9wOo&feature=share

Guillaume Ménard

Le cinéma, matière-temps

Du 25 novembre au 6 janvier, le Centre Pompidou consacre une rétrospective intégrale au réalisateur américain Richard Linklater

Cinéma expérimental et indépendant, Hollywood et films à succès, : Linklater oscille depuis des années entre ces deux régimes de production, chose plutôt rare au cinéma. Le temps est une question centrale de son oeuvre à l’image de sa célèbre trilogie Before Sunrise (1995), Before Sunset (2004) et Before Midnight (2013) à retrouver dans la rétrospective.

Mais Linklater c’est aussi la jeunesse, la défonce et l’amour adolescent. Accessible et intéressant, esthétique et complexe, son cinéma est aussi profond que critique, parfois, vis-à-vis de l’Amérique avec des films comme Fast Food Nation (2006). La rétrospective est à ne surtout pas manquer d’autant plus que Richard Linklater présentera quasiment tous ses films et qu’une exposition au sous-sol du Centre accompagne le cycle de projection.

INFOS : Le cinéma, matière-temps, Linklater
Du 25 novembre au 6 janvier
Cinéma 2, Petite salle, Cinéma 1 – Centre Pompidou, Paris
5€/3€/gratuit pour les détenteurs de la carte POP

©HollywoodReporter

Mathilde Cassan

Downton Abbey  : la suite est déjà prévue

La série britannique Downton Abbey s’est terminée il y a plusieurs années et a eu le droit à sa suite en film en septembre 2018. Seulement quelques mois après, le journal britannique The Sun affirme que l’équipe prépare déjà une suite. Et pour cause ! Avec 180 millions de dollars de recette dans le monde entier, la société de production ne devrait pas avoir du mal à financer la suite.

Le problème reste bien évidemment de faire revenir tout le casting, puisque la série compte plus d’une dizaine de personnages d’importance et le temps de l’action. Si la série s’est achevée dans les années vingt et le film se situe après une légère ellipse, quand se passera la suite ? Avant la Seconde guerre mondiale, pendant, des décennies après ? Il faudra attendre des nouvelles de Julian Fellowes, le scénariste de la série et du premier film.

©LePoint

Manon Brethonnet

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.