SORTIES BD – Humour, vie quotidienne et collapsologie

© Jérémie Moreau

Si vous voulez rire de votre couple, si vous voulez savoir quelle fin est réservée à l’humanité ou si vous voulez affronter la crise de la cinquantaine, toutes les réponses à vos questions se trouvent dans les sorties bandes-dessinées du mois d’octobre  !

Les couloirs aériens de Davodeau, Joub et Hermenier

Étienne Davodeau, Joub et Christophe Hermenier se sont rencontrés dans les années 80, sur les bancs de l’université de Rennes. Toujours amis au moment du tant redouté virage de la cinquantaine, ils sont présents lors de la mauvaise passe de Christophe qui vient de perdre ses parents. Afin de mettre de l’ordre dans ses souvenirs, et pour faire son deuil, ce dernier entreprend de photographier les objets du quotidien de ses parents, avant de mettre leur logement en vente. De ces photos il fit des pages qu’il montra à ses deux amis. Leur projet à six mains parti de là.

En s’inspirant de l’histoire de Christophe, ils ont inventé le personnage d’Yvan, nouveau quinqua qui redoutait ce cap important de la vie et qui prend le temps d’une pause, d’un bilan, pour comprendre que la cinquantaine n’est pas le bout de la route.

Le temps a passé. Le bide a poussé. Les cheveux se sont tirés. Les enfants sont arrivés puis se sont tirés aussi. Bref, on y est.

Ces trois compères signent ensemble, le drôle et attendrissant scénario de ce très bel album. On retrouve aussi Étienne Davodeau au dessin, Joub aux couleurs et les photographies de Christophe Hermenier sont bien évidemment intégrées au récit.

Les couloirs aériens d’Étienne Davodeau, Joub et Christophe Hermenier, Éditions Futuropolis, sortie le 23 Octobre 2019

Penss et les plis du monde de Jérémie Moreau

Remarqué pour son album, La Saga de Grimr, qui a obtenu le Fauve d’or du Festival International de la bande-dessinée d’Angoulême en 2018, Jérémie Moreau nous offre un nouveau récit, Penss et les plis du monde, dans la digne lignée de son précédent ouvrage.

On fait la connaissance de Penss, un jeune homme admiratif de la nature. Mauvais chasseur puisque rêveur, il est exclu de son clan. S’en suit un drame qui va le marquer à vie. Pour lui, la nature ne peut être que l’unique responsable de son malheur. Il va alors chercher à l’affronter puis à la modifier, avant de se rendre compte que lui-même, et cette dernière, forment un tout et qu’il est grand temps de se laisser porter…

Véritable conte philosophique à l’ère des premiers hommes, l’auteur creuse en profondeur, et avec talent, le rapport charnel de l’Homme à la nature.

Penss et les plis du monde de Jérémie Moreau, Collection Mirages aux Éditions Delcourt, sortie le 25 Septembre 2019 – 34,95 euros

Comment réussir de Geoffroy Monde

Geoffroy Monde est un jeune auteur et dessinateur déjà fort de nombreuses publications depuis 2007. Son nouvel ouvrage, Comment réussir, est une sorte de guide regroupant une cinquantaine de précieux conseils, qu’il serait préférable de ne pas suivre, pour le bien de tous.

Se référant souvent à la culture populaire, Geoffroy Monde pose son regard sur notre société et ses travers. Son humour caustique et absurde permet de mettre en lumière la vanité de nos vies. Une lecture décalée et réjouissante.

Comment réussir de Geoffroy Monde, collection Pataquès aux Éditions Delcourt, sortie le 16 Octobre 2019 – 9,95 euros.

Espèces invasives de Nicolas Puzenat

Sept chercheurs, spécialistes des espèces invasives (insectes, oiseaux, végétaux…) se retrouvent pour débattre du sujet lors d’un colloque organisé à Buenos Aires. Au même moment, l’humanité toute entière se met à souffrir d’insomnie… Chacun, allant de son point de vue scientifique, va tenter d’émettre des hypothèses quant à ce phénomène inexpliqué.

Pour son premier roman graphique, Nicolas Puzenat aborde le thème de la collapsologie, de manière très réaliste. Pendant huit longues journées, une seule question va trotter dans les têtes des personnages : combien de temps peut-on vivre sans sommeil ?

Ce récit nous livre, en un peu plus d’une centaine de pages, la réaction chaotique de l’humanité face à cet événement. Et si l’Homme courrait lui-même à sa propre perte ? Et si l’Homme était finalement l’espèce invasive de cette planète ?

Espèces invasives de Nicolas Puzenat, Éditions Sarbacane, sortie le 2 Octobre 2019 – 22,50 euros

Carnets d’aventures ordinaires : L’homme de Mademoiselle Caroline

Particulièrement remarquée pour son travail graphique sur l’album La différence invisible, dont le scénario est signé Julia Dachez, Mademoiselle Caroline revient cette année avec le premier tome des Carnets d’aventures ordinaires, adaptation papier de son blog Le journal d’en haut.

Raconter sa vie quotidienne semble être le terrain de jeu préféré de Mademoiselle Caroline. Pour ce premier opus, elle se concentre sur son homme, et plus particulièrement sur ses manies, ses réflexions et ses «  punchlines  » toujours inattendues. Pour toujours plus d’authenticité, elle intègre à son album de véritables photos, prises sur le vif, de sa vie de tous les jours. Mal mené tout au long du récit, l’homme dispose tout de même d’un droit de réponse en toute fin d’ouvrage. On se demande bien alors à quelle sauce vont être mangés les prochains protagonistes des tomes à venir : ses enfants et ses amis.

Un petit album sympathique, qui rappellera sans difficultés des souvenirs de couple à tout à chacun.

Carnets d’aventures ordinaires : L’homme tome 1, Éditions Delcourt, sortie le 9 Octobre 2019 – 8,95 euros

Une vie de moche de François Bégaudeau et Cécile Guillard

Qu’y a-t-il de plus subjectif que la beauté ? Guylaine n’est encore qu’une enfant, quand un jeune garçon de son âge lui dit qu’elle est moche. Au fil des jours, des mois puis des années cette dernière se persuade de sa laideur. Jusqu’à ses soixante ans, elle mettra tout en œuvre pour devenir invisible au monde.

Pour illustrer son quatrième scénario de bande-dessinée, François Bégaudeau est accompagné de la toute jeune illustratrice Cécile Guillard, pour laquelle il s’agit d’une première publication.

Un album en noir et blanc sur notre société du paraître. Un album résolument féministe sur l’acceptation de soi.

Une vie de moche de François Bégaudeau et Cécile Guillard, Éditions Marabulles, sortie le 2 Octobre 2019 – 25 euros

Sophie Moulin

Amoureuse des lettres, des mots, des phrases. Sur papier, dans des bulles, sur les murs, dans mes oreilles...

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.