L’automne des créateurs #5 : Warren, créateur de YouthGrillz Paris

Leurs concepts, leurs idéaux et leur engagement nous enthousiasment : cet automne, la rédaction style de Maze part à la rencontre de jeunes créateurs. Cette semaine, nous avons rencontré Warren, fondateur de YouthGrillz Paris, qui fabrique des bijoux de dents.

Warren, aka YouthGrillz Paris.

Nous en avons déjà tous vu, ou du moins aperçu. Que ce soit sur Instagram, sur notre rappeur préféré, ou sur le sourire d’un inconnu dans les transports en commun, les Grillz, ces bijoux uniques et sur mesure font resplendir les sourires. Ils séduisent une clientèle de plus en plus large.

“Mon parcours ne me destinait pas aux Grillz

“Tout a commencé en 2015” explique Warren dans son showroom du XIXe arrondissement de Paris. Après une formation de prothésiste dentaire, le jeune homme ne se destine pas à un parcours “classique” mais décide plutôt d’allier son apprentissage et sa passion pour la culture urbaine en confectionnant des grillz.

À ses débuts, Warren utilise des astuces pour vendre ses bijoux. “J’ai commencé à vendre avec des annonces sur LeBoncoin, en mettant masse de hashtags #BAPE ou #SUPREME pour attirer le max de monde !

Par la suite, l’entreprise de Youth (surnom de Warren) grandit grâce aux “coups de pub” de ses contacts dans la mode, pour qui il a confectionné des grillz ou encore le collectif de rappeur XVBARBAR avec qui il a travaillé.

Grillz et hoodie YouthGrillzParis.

De l’atelier au sourire

Un grillz, ça comporte pas mal d’étapes“, détaille Warren. D’abord, Youth doit réaliser l’empreinte dentaire du client, afin de créer la réplique de sa dentition. Ensuite, il confectionne un moule dit “positif” (une réplique en trois dimensions des dents), sur lequel il pourra travailler. Enfin, l’artisan fabrique une maquette en cire du bijoux sur la dent souhaitée. Une fois achevée, il transforme cette maquette en métal et le bijoux est terminé. Une dizaine de jour plus tard, le client vient récupérer son bijou rue Bouret.

Concernant les matériaux utilisés, les métaux varient selon l’envie et le budget. Le chrome dentaire utilisé par les dentistes est inoxydable et non allegrène et bon marché. Youth travaille aussi avec des alliages dorés, de l’or jaune, rose ou blanc 14 ou 18 carats, mais aussi des pierres précieuses.

Tous les grillz de Warren sont réalisés à la main dans le XVe arrondissement de Paris.

“J’aimerais passer à l’étape supérieure”

YouthGrillz, c’est aussi une marque de bijoux en devenir. Depuis que Warren s’est installé rue Bouret, il propose à sa clientèle des pièces de plus en plus diversifiées. Des bagues, des bracelets et pendentif seront maintenant disponible au magasin : “C’est l’étape supérieure“, estime-t-il. Dorénavant, les bagues et les bijoux seront également fait sur mesure et à la commande.

Pour la confection de ce nouvel attirail, pas d’empreinte ni de plâtre, mais de l’impression 3D recouverte des métaux et matériaux souhaités.

Pendentif YouthGrilz Paris.

Véhiculer son identité par le vêtement

Warren a également eu l’idée de proposer des séries de vêtements limités : tee-shirts, hoodies, sacs… Ces vêtements et accessoires de bonne manufacture sont agrémentés de motifs et de logos utilisants des techniques tels que l’imprimé, l’imprimé velour, ou encore de la broderie.

Le tout est conçu avec une palette de couleur et une véritable patte graphique à la pointe du streetwear d’aujourd’hui. Cependant, Warren ne compte pas en faire une marque de vêtement à part entière. Il ajoute “C’est juste du merch. J’y avais pensé avant, mais vu que je suis seul, en terme de logistique c’est très difficile“.

Voilà comment ça fonctionne dans le game français !

Pour gagner en notoriété, les collaborations sont souvent privilégiées par les créateurs. Seulement pour Warren, “Je sais que collaborer avec tel ou tel artiste c’est la meilleure carte de visite, mais ce n’est pas ce qui m’intéresse“. Youth finit par avouer qu’aujourd’hui en France, quand on parle de collaboration avec un artiste ce sont “souvent des rappeurs ou des gens avec un peu de notoriété qui me contactent pour avoir un produit gratuit. Voilà comment ça ce passe dans le game français“, ajoute-t-il avec humour.

Lui préfère le système américain et prend pour exemple le joaillier Eliantte qui collabore avec les grands noms du rap américain (Migos, Young Thug, Lil Uzy Vert…). La marqué est payée et reconnue par les artistes. Ce phénomène s’expliquerait en partie par la culture du luxe, du bling et des bijoux bien plus anciennes aux États-Unis.

T-shirt YouthGrillz Paris.

De YouthGrillz Paris à YouthGrillz worldwide

Warren est plein de confiance et d’enthousiasme. Ses prochaines collaborations, il les imagine avec des boutiques. Il explique qu’il travaille avec un magasin de streetwear rennais Octobre en noir. “Le but ce serait de faire ça, mais à travers la France” rajoute-t-il.

A terme, le créateur souhaite étendre son entreprise à l’international. Il privilégie les pays de l’Est qu’il affectionne particulièrement.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.