L’automne des créateurs #3 : ces designers indonésiens qui montent

Leurs concepts, leurs idéaux et leur engagement nous enthousiasment : cet automne, la rédaction style de Maze part à la rencontre de jeunes créateurs. Cette semaine, tour d’horizon de créateurs indonésiens prometteurs.

Pour les 70 ans de son indépendance, l’Indonésie a célébré ses créateurs lors de la dernière fashion week. Au programme : échanges culturels, défilés, diplomatie et petits fours (indonésiens). En préambule de l’événement, une grande soirée sur le thème de l’Indonésie était organisée à l’hôtel Shangri-La. Les créateurs y ont présenté leur collection et leur vision artistique, le tout teinté d’ambition diplomatique.

L’événement était en partie sponsorisé par l’ambassade indonésienne. Peu de temps après la rencontre avec les designers, des personnalités diplomatiques se sont exprimées. Des discours de paix de la part des ambassadeurs, ainsi que des animations sur la culture indonésienne ont clôturé la soirée qui préparait le défilé.

Deux jours plus tard lors de ce défilé, huit créateurs ont dévoilé leur collection dans un somptueux cadre. De la haute couture au prêt-à-porter plus street wear, on ressentait chez les créateurs la volonté de prouver à l’Europe que l’Indonésie est capable de proposer des collections ambitieuses. Voici donc un petit résumé, ainsi que les coups de coeur de cet événement.

Pièce de la collection d’Asky Febrianti.

Harry Halim : tapis rouge

Jeune créateur originaire de Jakarta, Harry Halim, décide de poursuivre sa carrière entre Paris et Los Angeles. Inspiré de la haute couture, ses créations audacieuses s’inscrivent dans l’ère du temps. Ses pièces s’adressent surtout à une clientèle habituée aux les soirées de galas. De belles pièces allient matériaux et textures, créant un mélange parfois décalé mais harmonieux dans leur excentricité.

Pièces de la collection Harry Halim.

Ali Charisma : figure nationale

Originaire de Bali, Ali Charisma est une figure de l’industrie de la mode indonésienne depuis 1988. Son expérience et sa connaissance approfondie du milieu se dévoilent tant dans ses créations, esthétiquement et techniquement très abouties, que dans sa réflexion sur l’impact écologique du vêtement à l’échelle planétaire.

Ali estime qu’il est important pour l’Indonésie de supporter la cause écologique. Sa dernière collection a été fabriquée entièrement à partir de matériaux recyclés. Par exemple, un des accessoires présent dans cette collection est un sac fait entièrement de bambou. Pour le créateur il est important “de rester sincère envers ses racines“. Ses créations sont des hommages à la culture indonésienne.

Pièces de la collection d’Ali Charsima.

CLEMENCE.ID : prometteuse

Style épuré, simple mais très élégant, Clemence.id propose une collection qui saura séduire les amateurs de prêt-à-porter haut de gamme. Inspirée de la mode occidentale, Clémence espère étendre son marché jusqu’aux Etats-Unis et en Europe.

Pièces de la collection de Clemence.id

CRE. BIENT : petite pépite

Tout juste sortie de son école de mode, CRE. BIENT s’est imposée sur le défilé comme une petite pépite. Avec son style street wear, la marque cible directement une clientèle occidentale. La jeune créatrice aimerait faire plus d’effort envers l’écologie et espère que sa prochaine collection sera entièrement eco-friendly

Pièces de la collection de CRE. BIENT.

Les créateurs sont tous d’accord : leur industrie est en pleine expansion. Le marché indonésien se veut lui aussi de plus en plus international. Le e-shopping règne en maître dans ce pays oriental : les créateurs aimeraient vendre leurs pièces à l’étranger.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.