“Hibernation” – Un nouveau clip apocalyptique pour passer la saison avec MIËT

© George Romero

En exclusivité pour Maze, MIËT dévoile son nouveau clip, Hibernation. A visionner avant la sortie de son premier disque, véritable pépite du genre, le 18 octobre prochain.

Projet solo de Suzy Le Void, MIËT est un one woman band qui place la basse et la voix au cœur d’une musique crépusculaire et intense. Explorant les possibilités offertes par divers pédales d’effets et samplers, lui donnant la densité et l’impact d’un groupe au complet, c’est surtout une sensibilité unique qui se dessine derrière un son sauvage et cathartique.

Un premier album captivant

Après Crytptids, EP remarqué paru en 2015, voici donc venu le temps pour elle de dévoiler Stumbling, Climbing, Nestling, premier album salvateur, qui ressuscite un rock au féminin made in france, revendicateur et incandescent. Inspirés par la forme cyclique des poèmes de Whitman et d’autres joyaux littéraires, les huit titres du disque défilent sans temps morts.

Débutant par des incantations plaintives et mélancoliques, Our Waking Lives est bien vite rattrapé par des nuées électriques, quelque part entre PJ Harvey et Portishead. Plus synthétique, teinté de Krautrock, The Queen of Gloom (dont nous vous avions déjà parlé ici) déploie son aura schizophrénique à grands coups de mélodies brisées et de basse menaçante. Hibernation se raconte désormais en clip, et I Walk, Interrupted dévoile des penchants post-punk galvanisants, à grands coups de rythmiques mécaniques et de souffle épique. Les cordes façon Fever Ray embrasent Anophecy, tandis que des fantômes, réverbérés et malades semblent hanter Many Masters et surtout le sombre et terrifiant Nestling. My Boulder and I vient conclure le tout de manière éblouissante, composition élégiaque refermant ce premier chapitre époustouflant qui laisse présager le meilleur pour la suite.

Hibernation, un nouveau clip taillé sur mesure

Formé d’images tirées de La nuit des morts-vivants remonté pour l’occasion par le fidèle Harry Hadler, l’esthétique apocalyptique et glaçante du classique de Romero sied à merveille à la musique sombre et introspective de MIËT, où chaque seconde semble contenir assez d’énergie pour que tout nous explose à la figure. Mais c’est justement dans ce retrait, cette violence sourde que semble agir toute la puissance des compositions et atmosphères développés par MIËT.

Gageons que, tout comme les frères et sœurs Blair, vous ne ressortirez pas indemne de ce titre et ce premier disque.

Stumbling, Climbing, Nestling sera disponible le 18 octobre.

MIËT en tournée : Fumel (04/10), Pau (05/10), Caen (10/10), Nantes (18/10), Saint Nazaire (02/11), La Roche-sur-Yon (15/11).

Camille Tardieux

ÉTUDIANT EN MASTER MUSICOLOGIE ET EN COMPOSITION ÉLECTROACOUSTIQUE A BORDEAUX. AMOUREUX DES SONS, DES MOTS ET DES IMAGES, DE TOUT CE QUI EST UNE QUESTION D'ÉMOTION, DE RYTHME ET D'HARMONIE.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.