CINE NEWS – Sur les pas de Sergueï Eisenstein

Chaque semaine, la rédaction vous résume l’actualité du cinéma. Festivals, cérémonies, tournages et autres événements, vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant.

The Irishman, encensé par la critique

De Niro, Al Pacino et Joe Pesci réunis, 3h30 de film et des effets numériques de pointe, c’est la promesse que faisait Martin Scorsese avec The Irishman, son dernier long métrage dont l’avant-première a eu lieu au New York Film Festival la semaine dernière. Si les fans piétinaient déjà d’impatience devant l’annonce de la sortie du film, l’attente est devenue quasi insupportable après la lecture des premières critiques new-yorkaises.

Un casting somptueux, une image et une construction scénaristique justes, une vision de la mafia sans émotivité révélant la solitude humaine et urbaine et le pathétique du quotidien…Seul bémol retrouvé dans plusieurs magazines : le rajeunissement numérique qui dérange la critique. Il faudra maintenant attendre le 27 novembre pour découvrir le film non pas en salle mais sur ordinateur…The Irishman étant produit par le géant rouge d’internet : Netflix. Pour les plus chanceux, la cinémathèque française en proposait une projection le mardi 2 octobre.

Carla Bernini

Xavier Dolan se lance dans un projet de série

Alors que Mathias et Maxime s’apprête à sortir en salle, le jeune réalisateur québécois annonce son nouveau projet de série : il adapterait la pièce de Michel Marc Bouchard , La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé. L’un de ses anciens longs métrages Tom à la ferme était lui aussi adapté de ce même auteur.

Les premières ébauches du synopsis mettent en avant une figure féminine cette fois-ci : Mireille Larouche, thanatologue réputée qui s’infiltre chez les gens la nuit pour épier leur sommeil. Une rencontre soudaine bouleversera la vie de cette dernière. Aucune date ni casting n’est encore annoncé mais les premiers airs de ce projet semblent rompre quelque peu avec les thématiques récurrentes de Xavier Dolan, que l’on retrouve une fois de plus dans son tout dernier long-métrage. Figure de la mère omniprésente au rapport conflictuel, amours refoulés qui peinent à s’exprimer, amitiés troubles. Cette série permettrait-elle au jeune réalisateur de creuser d’autres abysses de son cinéma ?

allocine

Romane Segui

L’oeil extatique. Sergueï Eisenstein, cinéaste à la croisée des arts

Du 28 septembre 2019 au 24 février 2020, le centre Pompidou-Metz propose une exposition autour de l’oeuvre cinématographique de Sergueï Eisenstein. Parmi les chefs-d’oeuvre du cinéma soviétique Eisenstein signe le Cuirassé Potemkine en 1925, monument mondialement apprécié des cinéphiles pour son expressivité remarquable et sa grande audace formelle.

Le cinéaste demeura longtemps interdit et censuré en Europe de l’Ouest en raison de la charge politique de son oeuvre à destination populaire qui servait la propagande du régime soviétique. Mais les innovations esthétiques et théoriques proposées par le réalisateur, notamment autour de la question du montage, rendent son cinéma visionnaire et incontournable. Le travail des commissaires, Ada Ackerman et Philippe-Alain Michaud, souligne l’apport d’Eisenstein à l’histoire de l’art dans sa globalité en tissant des liens entre peintures, oeuvres graphiques, sculptures et ses propres productions.

  • Centre Pompidou-Metz
  • Du 28 septembre 2019 au 24 février 2020
  • 1, parvis des Droits-de-l’Homme 57000 Metz
La cuirassé Potemkine ,L’officiel des spectacles

Mathilde Cassan

Joker, les premières retombées

Alors que la date de sortie du film sur le héros DC Comics approche à grand pas, Joker fait déjà beaucoup parler de lui. Les premiers visionnages partagent quelque peu les avis. Certains affirment que Joker serait une incitation à la violence, si bien que lors de l’avant-première hollywoodienne, la Warner aurait interdit l’accès au tapis rouge aux journalistes. En effet, une potentielle menace aurait contraint l’équipe de production d’opter pour de telles mesures.

Pour Todd Philips, le réalisateur, la réalisation d’un tel projet qui semble attiser la curiosité de tous et les polémiques avant l’heure, Joker est le résultat d’un triste constat. Le cinéaste affirme qu’il est aujourd’hui impossible de faire des comédies à Hollywood. L’industrie cinématographique semblerait se concentrer uniquement sur des sujets sociétaux, aux résonances moins légères. Le comique serait une affaire de plus en plus complexe, sensible et déphasée avec l’actualité. Pour lui, toutes les comédies sont irrévérencieuses. Pour aboutir à son long métrage, Todd Philips a conclu : « Comment faire un film irrévérencieux tout en emmerdant la comédie  ? Je sais, prenons l’univers des comics et tordons lui le cou ».

Presse-citron

Romane Segui

Le synopsis du nouveau film de Julia Ducournau, Titane, dévoilé

Il y a quelques jours ARTE dévoilait le synopsis de Titane, le nouveau film de Julia Ducournau, réalisatrice connue pour le film d’horreur Grave sorti dans les salles obscures en 2016. Un résumé qui laisse encore planer le mystère comme nous pouvons le voir à la lecture de ces quelques lignes : «  Dans un aéroport, les inspecteurs de la douane recueillent un jeune homme au visage tuméfié. Il dit se nommer Adrien Legrand, un enfant disparu il y a 10 ans. Pour Vincent, son père, c’est un long cauchemar qui prend fin alors qu’il le ramène chez lui. Au même moment, une série de meurtres macabres met la région sous tension. Alexia, hôtesse dans un salon auto, a tout d’une victime désignée. »

On retrouve ici le goût pour l’horreur de la cinéaste car rappelez-vous Grave mettait en scène une jeune femme végétarienne qui au cours de ses études de vétérinaire se découvrait un penchant pour la chair humaine. Son parcours pouvait alors se lire comme un apprentissage du désir et de la sexualité chez une femme, faisant de Grave un film d’horreur loin des clichés habituels du genre (femmes victimes, « punies » par un serial killer lorsqu’elles assument leur libido franchement). Les meurtres macabres autour d’Alexa auront-ils la même visée émancipatrice ?

Julia Ducournau , Les Inrocks

Sophie Rossignol

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.