CINE NEWS – Les prochaines sorties font parler d’elles

Copyrights Télérama

Chaque semaine, la rédaction vous résume l’actualité du cinéma. Festivals, cérémonies, tournages et autres événements, vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant.

Effacer l’historique: Kervern/Delépine piratent l’Internet

Leurs films sont dingues et drôles, provoquant un rire franc virant au jaune par leurs sujets ancrés dans une réalité bien noire. Après la start up nation dans I feel Good! , Gustave Kervern et Benoît Delépine reprennent leur cinéma ambulant pour s’attaquer au grand pouvoir de notre temps: le monde numérique. Ce sera pour Effacer l’historique, avec comme à leur habitude un casting alléchant: Blanche Gardin (déjà en tournage Avec Bruno Dumont), Corinne Masiero, Denis Podalydes et Brigitte Fontaine. Effacer l’historique raconte l’histoire de trois voisins maltraités par le monde 2.0 : une mère de famille victime d’une sex-tape (Gardin), un père (Podalydès) dont la fille est victime de harcèlement et une chauffeure de VTC (Masiero) dépitée de voire que ses notes ne parviennent pas à décoller. Ensemble, ils prennent la décision de s’allier pour combattre les géants du web, une entreprise qui s’avérera tout sauf aisée ! Tourné en un mois et demi, ce nouveau délire s’annonce être un mélange entre charge anarchiste et réflexion poétique, servi par des dialogues ciselés. Sortie annoncée courant 2020.

François-Xavier Lerbré

Une version mini-série de Once Upon a Time… in Hollywood pour Netflix ?


Nouveau rebondissement dans l’affaire du montage de Once Upon a Time… in Hollywood, prochain film de Quentin Tarantino. Après l’annonce d’une version légèrement rallongée pour la sortie en salle du long-métrage, comparée à la version projetée à Cannes, Nicholas Hammond, jouant l’acteur et réalisateur Sam Wanamaker, nous apprend qu’il existe une version encore plus longue du projet cinématographique.
“On parle aussi d’une version de 4 heures sur Netflix, parce qu’il a tourné beaucoup de scènes qui n’ont pas pu être intégrées au film, car il n’y avait tout simplement pas de place […] La promesse, c’est que, comme pour son autre film Les Huit Salopards, ils viennent de produire une version Netflix de 4 heures. Et je pense qu’ils sont en discussion pour faire la même chose.”
À noter que la version découpée en plusieurs épisodes des Huits Salopards, contenant des scènes exclusives du long-métrage, n’est actuellement pas disponible en France. Cette news rejoint également le souhait de Tarantino de créer une véritable série TV à partir de Bounty Law, le faux western des années 50 du film, en écrivant de épisodes d’environs une demi-heure contenant un début, un milieu et une fin. 
Affaire à suivre. Once Upon a Time… in Hollywood est prévu pour une sortie en salle le 14 août prochain.

Copyrights Allociné

Pierre-Louis Herrouin

Shang-Chi : le futur Marvel fait déjà polémique.

Lors de la dernière Comic Con, Marvel a annoncé beaucoup de films et de séries pour les mois et les années à venir. Parmi les projets se trouve le film qui mettra en scène le personnage de Shang-Chi, maître du Kung Fu. Mais en Chine, l’annonce est mal passée. Certains internautes accusent Marvel d’avoir mal choisi ses acteurs et de jouer sur les stéréotypes. En effet, le rôle du méchant a été donné à Tony Leung, un acteur originaire d’Hongkong, tandis que son personnage est chinois. De plus, dans ce Marvel-ci, ce qui dérange les internautes, c’est la présence de préjugés et notamment du fameux “péril jaune”, utilisé dans les Comics des années 1950. A l’époque, les pays asiatiques représentent l’ennemi et donc les histoires tournent vite au racisme. En Chine, les futurs spectateurs s’inquiètent de retrouver ce racisme sur les écrans mais Marvel n’a pas commenté pour le moment.

Copyrights Screencrush

Manon Brethonnet

Cameron Diaz, Bien être à tout prix

Gloire de la comédie romantique parfois des années 1990-2000, Cameron Diaz était absente des écrans depuis 2014. Quelque peu oubliée, l’américaine fait son come-back pour annoncer qu’elle ne reviendra pas au cinéma pour l’instant. Si l’on devine que les projets manquent, la raison principale avancée par l’actrice serait la volonté d’une reconversion dans le domaine du bien-être. « Ma vision des choses, c’est que j’ai offert la moitié de ma vie au public. Je pense que c’est ok si je prends désormais du temps pour moi pour choisir la manière dont je vais revenir dans ce monde – si je décide (de revenir). Jouer ne me manque pas. En ce moment, je m’intéresse beaucoup au bien-être. J’adore la création, donc je suis à la recherche d’un projet qui a un sens » a-t-elle déclarée dans une interview rare au magazine InStyle. Si la quadragénaire paraît heureuse de cette pause prolongée, force est de constater qu’elle rejoint une longue liste de reines du box office d’hier, aujourd’hui méprisées par une profession peu inventive lorsqu’il s’agit de faire évoluer les femmes dans leurs productions. Si la place de la femme évolue dans le système hollywoodien suite aux divers mouvements de ces dernières années, l’âge reste toujours une barrière dans la carrière d’une femme.

Copyrights CNN

François-Xavier Lerbré

Le retour du thriller érotique 

Dix-sept ans après Infidèle (2002), le spécialiste du thriller érotique (9 semaines ½, Liaison Fatale, Proposition Indécente), Adrian Lyne a annoncé son grand retour au cinéma. Intitulé Deep water et inspiré d’un roman éponyme de Patricia Highsmith, le film – dont l’adaptation est signée par Sam Levison (créateur de la série Euphoria) et Zach Helm (L’Incroyable destin de Harold Crick) – est actuellement en pré-production. Au casting ? Rien de signé pour l’instant, mais les acteurs Ben Affleck et Ana De Armas pourraient incarner le couple. L’histoire du scénario ? Dans une petite ville, un couple n’est pas heureux en mariage et décide d’un commun accord de prendre des amants, mais les choses ne vont pas se passer comme ils l’entendent. Peut-être, peut-on espérer une sortie pour 2021, on a hâte de voir comment le réalisateur britannique va redonner ses lettres de noblesse au genre, plus de vingt ans après son âge d’or dans les années 1990.

Bande annonce Infidèle

Diane Lestage

Sortie repoussée pour Dune de Denis Villeneuve 

La Warner a récemment annoncé que la sortie en salle de Dune, prochain long-métrage de Denis Villeneuve et adaptation du roman culte de Frank Herbert, paru en 1965, est décalée au 18 décembre 2020, la date initiale étant le 20 novembre 2020. Le film, disponible en IMAX, sera donc en concurrence avec l’adaptation cinéma du jeu-vidéo Uncharted ainsi le remake de West Side Story par Steven Spielberg. Ce décalage de sortie illustre la confiance de la Warner concernant cette nouvelle franchise cinématographique, décembre étant traditionnellement la période de sortie des gros blockbusters de l’année, tels que Star Wars ces trois dernières années, ainsi qu’Avatar à partir de 2021. 

Rendez-vous donc fin 2020 pour découvrir cette nouvelle itération de Dune à l’impressionnant casting, avec notamment Timothée Chalamet, Zendaya, Oscar Isaac, Rebecca Ferguson, Stellan Skarsgård et bien d’autres… 

Copyrights EcranLarge

Pierre-Louis Herrouin

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.