FestivalsMUSIQUE

The Cure, Kompromat, Alpha Wann… Ce qu’il ne faudra pas louper à Rock en Seine 2019

Pour clôturer vos vacances en beauté, du 23 au 25 août prochain, le festival Rock en Seine s’armera de grands noms (The Cure, Foals, Major Lazer…) pour vous en mettre plein les oreilles. Tour d’horizon de la programmation et de ce qu’il ne faudra absolument pas rater.

Comme chaque été, direction le Domaine National du Parc de Saint-Cloud pour respirer le son des guitares, goûter aux percussions des batteries et s’imprimer des jeux de lumière de la Grande Scène de Rock en Seine. Cette année, le festival parisien a fait venir une armada de britanniques, menée par le mythique et inimitable groupe The Cure dirigé par Robert Smith (le 23 août), de retour cet été à l’occasion d’une tournée dans le monde entier. Leurs compatriotes Johny Marr (le même jour), les discrets Jungle (24 août), et les plus furieux Royal Blood et Foals (25 août) leur emboîteront le pas pour faire briller le rock anglais.

Comme son nom l’indique, Rock en Seine fera bien sûr la part belle au rock mais aussi (et c’est tant mieux) à d’autres groupes venus présenter d’autres horizons musicaux. On pense d’abord au duo Kompromat (Vitalic + Rebeka Warrior) et leur electro dark dansant, dans un style plus tapage nocturne démocratique les fifous de « J’kiffe le skate, j’kiffe le rock, j’kiffe le bled, kiffez-moi ! » Bagarre, le rap salvateur d’Alpha Wann (ex-1995), les danses habitées de Major Lazer ou encore les expérimentations d’Aphex Twin qui viendra clôturer ces trois jours de pure folie. Programme détaillé et groupes à ne pas louper juste à la suite.

Vendredi 23 août : The Cure & Kompromat

Ce premier jour inaugural présente un magnifique choc des générations, quoiqu’on est bien tenté de dire que The Cure est assez intemporel. Sur la Grande Scène, le groupe de Robert Smith jouera leurs plus grands tubes, de Boys don’t cry à Lullaby jusqu’à Close to me (pour ne citer les plus connus). Un moment fait pour les nostalgiques, pour les fans, et pour ceux convaincus que The Cure, un jour, aura l’envie d’une autre tournée mondiale pour présenter, pourquoi pas, un tout nouveau disque.

Sur la Scène Cascade, un quart d’heure après le groupe de Crawley, Rebeka Warrior et Vitalic s’associent sous le nom Kompromat pour un concert qui donnera vie à leur sublime album Traum und Existenz sorti en avril dernier. On s’attend à du laser, du délire sonore et une envolée lyrique aux douze coups de minuit, baignée par cette musique certes tapageuse, mais divinement romantique. L’occasion de vivre en IRL l’un des sons de cette année : Einfach da sein.

LE PROGRAMME COMPLET DU 23 AOÛT :

Grande Scène : BALTHAZAR (17h05 – 17h55) / JEANNE ADDED (18h45 – 19h45) / THE CURE (21h00 – 23h15)

Scène Cascade : ALICE MERTON (16h – 16h45) / KING PRINCESS (17h45 – 18h45) / EELS (19h45 – 20h45) / KOMPROMAT (23h30 – 00h30)

Scène des 4 vents  : LOVE SUPREME (15h20 – 16h00) / SILLY BO BUE (16h40 – 17h20) / WE HATE YOU PLEASE DIE (18h05 – 18h45) / JOHNNY MARR (19h50 – 20H50) / BAGARRE (22h30 – 23H30)

Scène Firestone : LEE-ANN CURREN (17h05 – 17h50) / LET’S EAT GRANDMA (18h50 – 19h35) / SÜEÜR (21h – 21h45)

Scène Île de France : REVERSE (16h55 – 17h15) / NOUK’S (18h15 – 18H35) / BICHE (20h – 20h35) / METEO MIRAGE (22h – 22h35)

Samedi 24 août : Alpha Wann & Jungle

A l’image de Nekfeu ou de Sneazzy, Alpha Wann s’est affranchi de son groupe 1995 pour proposer en septembre 2018 un premier album solo qui a rincé le rap français : Une main lave l’autre (UMLA). Épure magnifique de ses deux EP Alph Lauren, Alpha Wann combine flow mélo, engagements et variétés sonores. Un multi-rap qui sans nul doute fera de l’effet à celles et ceux moins friands du genre. Autre rap d’envergure à découvrir ce jour-ci, sur la Scène des 4 vents, celui de Zed Yun Pavarotti !

Plus discrets donc que leur compatriotes britanniques, Jungle se produira sur la Scène Cascade avec la ferme intention de faire résonner quelques uns de leurs tubes, reconnaissables parmi mille autres : Time bien sûr, mais aussi Busy Earnin’ (que quelques adaptes de FIFA reconnaîtront par ailleurs). Une bonne dose de pop cool venue rafraîchir le festival qui sera alors à mi-parcours.

LE PROGRAMME COMPLET DU 24 AOÛT :

Grande Scène : CATASTROPHE (15h30 – 16h15) / LOUIS COLE BIG BAND (17h – 18h) / ALPHA WANN (18h45 – 19h45) / JORJA SMITH (20h45 – 22h) / MAJOR LAZER (23h – 00h30)

Scène Cascade : CELESTE (16h15 – 17) / GIRL IN RED (17h55 – 18h45) – POLO & JAN (19h45 – 20h45) / JUNGLE (22h – 23h)

Scène des 4 vents  : ZED YUN PAVAROTTI (15h – 15h40) / 7 JAWS (16h20 – 17h) / TOMMY GENESIS (17h55 – 18h45) / MAHALIA (19h45 – 20h45) / MUNGO’S HI FI FT. CHARLIE & MARINA P (22h – 23h)

Scène Firestone : KITCHIES (17h05 – 17h50) / MATHILDA HOMER (18h50 – 19h35) / PETER CAT RECORDING CO. (20h50 – 21h35)

Scène Île de France : CHESHIRE (15h45 – 16h05) / RUBY IN THE ROUGH (17h05 – 17h25) / NOMOLAS X MO LE J (18h25 – 18h45) / FILS CARA (20h15 – 20h50) / 404BILLY (22h15 – 22h50)

Dimanche 25 août : Royal Blood & Foals

Troisième et dernier jour saisissant avec une magnifique programmation sur toutes les scènes de Rock en Seine : un enchaînement Two Door Cinema Club / Royal Blood et Aphex Twin sur la Grande Scène, Deerhunter et Foals à la Cascade tandis que l’on retrouvera aussi le génial duo Agar Agar et les quasi-régionaux de l’étape du Villejuif Underground du côté des 4 vents. Du rock à l’étalage, entre la sublime symbiose batterie/guitare de Royal Blood, les mélodies entraînantes de Foals et les expérimentations du Villejuif Underground. Une journée parfaite en somme.

Grande Scène : CANNIBALE (14H30 – 15h15) / TWO DOOR CINEMA CLUB (16h – 16h45) / BRING ME THE HORIZON (17h30 – 18h30) / ROYAL BLOOD (19h30 – 20H45) / APHEX TWIN (22h – 23h30)

Scène Cascade : MINI MANSIONS (15h15 – 16h) / SAM FENDER (16h45 – 17h30) / DEERHUNTER (18h30 – 19h30) / FOALS (21h – 22h)

Scène des 4 vents  : LA CHICA (14h – 14h40) / LE VILLEFUIF UNDERGROUND (15h20 – 16h) / CLAIRO (16h45 – 17H30) / WEVAL (18h30 – 19h30) / AGAR AGAR (21h30 – 22h30)

Scène Firestone : DECIBELLES (16h05) / THE MURDER CAPITAL (17h50 – 18h35) / BOY AZOOGA (19h35 – 20h20)

Scène Île de France : FOXXES (16h25 – 16h45) / HALF PIPE (17h40 – 18h) / MAUVAIS OEIL (19h35 – 20h) / CALLING MARIAN (21h25 – 22h)

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in Festivals