LES CLIPS DU MOIS – Juillet 2019

© Blood Orange / Devonté Hynes

Si l’été est plutôt calme en terme de sorties musicales, il n’en est rien de ses déclinaisons sous forme de clips. La preuve par neuf.

Blood Orange – Benzo par Devonté Hynes

Excellent devant et derrière la caméra Devonté Hynes reprend une nouvelle fois cette double casquette, donnant suite à la sortie de sa mixtape Angel’s Pulse. C’est le single Benzo, musique de deux minutes trente seulement, qui ouvre ici le bal des clips. Il mets ainsi en scène Ian Isiah choriste principal de Blood Orange, et Devonté Hynes lui-même dans un décor digne du Marie-Antoinette de Sofia Coppola, appuyant la délicatesse de cette musique portée par un refrain des plus entêtants. En un bref instant le clip nous laisse divaguer entre les perruques et les strass en jouant sur cette dimension décalée et revendicatrice chère à cet artiste.

Caroline Fauvel

Anna Meredith – Paramour par Ewan Jones Morris

Faux plan séquence étourdissant, où nous nous retrouvons embarqués dans un train miniature voguant dans un appartement transformé en salle de répétition infini, Paramour se joue de l’espace et des perspectives pour nous livrer un clip inventif et ludique que n’aurais pas renié Gondry. FIBS, nouvelle livraison studio d’Anna Meredith, arrive le 25 octobre prochain, et gageons que si le résultat est à la hauteur de ce premier titre, nous passerons un automne lumineux.

Camille Tardieux

Archive – Erase par Archive

Titre inédit tiré de la compilation anniversaire 25 sortie en mai dernier, Erase a aujourd’hui droit à son clip. Quatre minutes en noir et blanc, tout en ombres et lumières, à l’esthétique léchée évoluant dans un registre d’épouvante qui n’est pas sans rappeler le projet Axiom, film-album de la même formation. Enchaînant les visions d’horreur surréalistes dans une ambiance franchement glauque, cette suite d’images évocatrice et mystérieuse subjugue par sa mortifère beauté.

Camille Tardieux

Génial au Japon – The Other Side par Blandine Peis

Le duo féminin Bordelais dévoile The Other Side, premier extrait de leur album à venir en septembre. Un clip chorégraphique dans lequel évoluent d’étranges danseurs, vêtues de noir ou de blancs, à l’endroit ou à l’envers, entre collectif et individu. Prenant place dans un skatepark, il cultive une ambiance à la fois urbaine et ensoleillé, à l’image de ce morceau galvanisant aux effluves analogiques, idéal pour l’été.

Camille Tardieux

Fictions – Riviera par Studio Furious

Quand l’été nous transperce de ses dangereux rayons, il est fortement conseillé de se badigeonner de crème solaire sur tous le corps pour éviter les brûlures. Cette leçon, le héros bodybuildé de Rivera, nouveau clip solaire du parisien Fictions, l’a très bien compris, un peu trop même. Si au départ, il s’enduit de crème en bord de piscine de façon toute naturelle, le produit crémeux et liquide devient progressivement une obsession. Réalisé par le Studio Furious, cette vidéo est à mi-chemin entre publicité parodique et porno vintage.  Un clip décalé et sensuel de saison qui vous ne fera plus voir la crème solaire de la même manière.

Pauline Pitrou

Clio – Déjà Venise par Théo Leroyer

Tout tombe à l’eau quand on se sépare. Dans Déjà Venise, nouveau clip de Clio mis en boîte par Théo Leroyer, deux amants se délitent et boivent la tasse : “Mais elle est faîtes ta valise / dans ta tête / c’est déjà Venise“, la ville romantique par excellence comme échappatoire de l’amour, comme une fuite. Au casting, on retrouve notamment la talentueuse Esther Garrel en amoureuse éperdue. Une vidéo et un morceau qui abordent les difficultés de la rupture amoureuse et la peur du départ avec douceur et poésie.

Pauline Pitrou

Surf Curse – Midnight Cowboy par Jacob Rubeck

Le compte à rebours continue pour les deux compères Jacob Rubeck et Nick Rattigan. Deux mois avant la sortie de leur nouvel album Heaven Surrounds You, le duo en dévoile un nouvel extrait, Midnight Cowboy. Comme sur Disco (sorti un mois plus tôt), c’est un des deux leaders qui s’attellera à l’écriture et la réalisation du clip. Cette fois, Jacob Rubeck s’attachera à filer la métaphore du cowboy, de ses mœurs dans la ville du pêché. Un hommage aux chaudes nuits d’été de la West Coast que Surf Curse cultive dans un tempo explosif, et avec des riffs toujours aussi cool.

Guillaume Lacoste

The Pixies – On Graveyard Hill par Kii Arens et Bobbi Rich

Dirigé par Kii Arens et Bobbi Rich, ce clip du nouvel album des Pixies ne laisse pas indifférent. Certaines scènes très rétro en noir et blanc font penser à un film d’horreur comme Psychose. La protagoniste principale du clip va voir une voyante qui se transforme en sorcière, comme dans les paroles d’ In The Witching Hour. Il évoque aussi une malédiction et la folie, ce que nous retrouvons dans la vidéo avec toutes ses couleurs qui en deviennent presque aveuglantes mais qui font partie de l’atmosphère des 60’s/ 70’s. On observe cependant un véritable contraste entre le style de la musique, plutôt rock, et le clip qui est très psychédélique ce qui rend cette vidéo toujours plus intriguante. Les Pixies n’ont pas fini de nous surprendre et cela donne encore plus envie de découvrir leur prochain album qui sort le 13 septembre prochain.

Apolline Froger

Papooz – Moon Pie par Victoria Lafaurie

Quelques mois après la sortie de Night Sketches, le duo indie Papooz est de retour avec un nouveau single qui sent bon l’été. Ode à l’amour et au flirt estival, Moon Pie est un condensé de douceur et de poésie. Chanté et dirigé par Victoria Lafaurie, petite amie d’Armand, ce nouveau clip nous entraîne dans l’intimité du couple à travers de brèves vidéos tournées au smartphone. Bateaux, plages, baisers, seins nus ou couverts, le clip est aussi tendre qu’un murmure et presque aussi rafraîchissant qu’une baignade dans les eaux turquoises.

Marie Da Silva





Camille Tardieux

ÉTUDIANT EN MASTER MUSICOLOGIE ET EN COMPOSITION ÉLECTROACOUSTIQUE A BORDEAUX. AMOUREUX DES SONS, DES MOTS ET DES IMAGES, DE TOUT CE QUI EST UNE QUESTION D'ÉMOTION, DE RYTHME ET D'HARMONIE.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés