CINE NEWS – Le Prix Lumière rend hommage au maître Coppola

Chaque semaine, la rédaction vous résume l’actualité du cinéma. Festivals, cérémonies, tournages et autres événements, vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant.

Personnalités cultes du cinéma et festivals

Si le Festival de Cannes excelle dans la venue de personnalités reconnues, les autres festivals de cinéma ne sont pas en reste. Après avoir remis la Palme d’or en mai dernier, l’actrice Catherine Deneuve sera la présidente du jury du Festival du cinéma américain à Deauville en septembre prochain ; en octobre c’est le grand Francis Ford Coppola qui sera honoré par le Prix Lumière à Lyon, un festival qui célèbre le cinéma classique et qui convoquera également d’éminentes figures du cinéma telles que Bong Joon-ho et Ken Loach cette année ; Pedro Almodóvar, après le succès de son film introspectif Douleur et Gloire, recevra un prix pour l’ensemble de sa carrière, le Lion d’Or lors de la 76e édition de la Mostra de Venise qui se tiendra du 27 août au 7 septembre prochain. En attendant ces différents événements cinématographiques c’est du côté de d’autres beaux festivals qu’il faudra faire un tour : le Festival du Film de Cabourg, et le Festival international La Rochelle Cinéma qui auront respectivement lieu en juin et juillet.

Caroline Fauvel

Copyright El Deseo – Manolo Pavón

Chernobyl : La Russie va produire sa propre série sur la catastrophe

Nous vous en parlions il y a quelque jours : la nouvelle mini-série de HBO, Chernobyl, raconte avec réalisme la catastrophe nucléaire survenue en avril 1986 en Ukraine. Les cinq épisodes de la série permettent d’appréhender l’incident et ses conséquences à travers une narration tout en tension. Le programme a rapidement conquis le public au point de se hisser à la première place des séries les mieux notées sur l’application IMBD. Un succès qui ne plaît pas aux autorités russes qui entendent dévoiler leur propre version de l’événement par le biais d’une nouvelle série made in Russia. Dans la version de HBO, les responsabilités de la Russie et de l’Union soviétique sont exposées frontalement et pointent du doigt la mauvaise gestion de la centrale nucléaire. Le pays souhaite donc redorer son blason en racontant une toute autre version de cette catastrophe historique. La série devrait s’articuler autour du prétendu rôle de la CIA dans l’explosion de la centrale. Selon cette théorie, un membre de l’agence, présent sur place aux moments de faits, aurait saboté la centrale depuis l’intérieur. Les rôles s’inversent donc, et les États-Unis deviennent responsables de la catastrophe. La production de cette contre-série a été commandée par la chaîne russe NTV, proche du Kremlin.

Marie Da Silva

Une série TV Dune annoncée, préquelle au film qui sortira en 2020

Alors que la nouvelle adaptation du roman Dune de Frank Herbert, dirigée par le talentueux Denis Villeneuve, est en cours de réalisation, la Warner et Legendary annoncent le projet de série Dune : The Sisterhood. Ce nouveau chapitre, préquel à la saga principale, est développé pour la plateforme de streaming WarnerMedia. Il confirme ainsi la volonté de la firme de créer un univers étendu, sous forme de jeux vidéo, contenus numériques et séries de bandes dessinées, autour du film de Villeneuve, prévu pour novembre 2020. Cette série se concentrera sur l’ordre des Bene Gesserit, force politique et philosophique majeure de l’univers Dune, exclusivement composée de femmes, ayant une maîtrise absolue de leur corps et de leur esprit. Le premier épisode sera réalisé par Villeneuve lui-même et le scénario de la série sera écrit par Eric Roth ainsi que Jon Spaihts, ce dernier étant déjà impliqué dans le scénario du film Dune. Espérons cependant que la Warner et Legendary sauront modérer ces nombreux projets, afin d’assurer la qualité de ceux-ci, et d’éviter ainsi la “marvelisation” de cet ouvrage emblématique de la littérature de science-fiction.  

Pierre-Louis Herrouin

Copyright Universal Pictures

Le Champs-Élysées Film Festival, toujours plus de ciné indé

Cette 8e édition du Champs-Elysées Film Festival démarre ce mardi 18 juin et promet de belles découvertes. Creusant toujours plus dans le cinéma indépendant, les compétitions de longs métrages et courts métrages français et américains se croisent encore une fois sur la célèbre avenue de la capitale. Cette édition accueille parmi les invités d’honneur Christopher Walken, Debra Garnik et Kyle Machlaclan. Le président du jury Long-Métrage Stéphane Brizé, est accompagné cette année d’Océan qui présente notamment son film en séance spéciale. Lil Buck est aussi très attendu et aborde la danse. Pour les show-cases, le célèbre rooftop s’enflammera avec Adam Naas, Claire Laffut, Irène Drèsel, Silly Boy Blue et Fishbach. Souhaitant lier musique et cinéma, les artistes choisis par le festival promettent tous une belle saison de juin.

Romane Segui

Michel Hazanavicius passe à l’animation

Le réalisateur oscarisé de The Artist a annoncé adapter prochainement le conte La plus précieuse des marchandises en film d’animation. Ce récit de Jean-Claude Grumberg paru début 2019, déjà vendu a plus de 40 000 exemplaires, aborde la période de la Shoah et narre l’histoire d’une famille de bûcherons polonais et celle d’une famille juive parisienne déportée. Après la sortie de son prochain long-métrage Le Prince oublié avec Omar Sy en 2020, Michel Hazanavicius va donc s’atteler à ce nouveau projet animé avec l’écrivain original comme co-scénariste et graphiste. Pour compléter son équipe, il a choisi le studio d’animation angoumoisin Prima Linea (La Tortue Rouge) pour mener la création de cette adaptation et les Studios Canal pour la produire. D’après les mots de Michel Hazanavicius dans sa note d’intention, « opposant la force de la vie à l’industrie de la mort, le conte de Grumberg réussit l’exploit de trouver quelque chose de beau à raconter dans ce qui restera à jamais une tache dans l’histoire de l’humanité ». La réalisation devrait débuter courant 2020 et le film sera ainsi diffusé aux alentours de 2022.

Barthélémy Cabusel

Copyright Philippe Aubry – Les Compagnons du cinéma

« Stop au porno » souhaite interdire Mektoub my Love – Intermezzo

Bien que la sortie ou le format de diffusion de Mektoub My Love – Intermezzo ne soit pas encore communiqué, l’association Stop au Porno s’oppose d’ores et déjà à la diffusion de celui-ci, en souhaitant mettre à mal son visa d’exploitation. Et pour cause le dernier long-métrage d’Abdellatif Kechiche, réalisateur qui avait déjà été décrié pour son film La Vie d’Adèle en 2013, contient une scène de cunnilingus d’environ quinze minutes, qui a largement secouée le Festival de Cannes lors de sa diffusion en mai dernier. Cependant cette accusation pose question car elle n’est pas basée sur le visionnage du film, mais bien sur ce qui est ressorti de sa projection lors du festival. L’association pointe ainsi du doigt plusieurs scènes explicites à caractère sexuel alors que cette scène de sexe non simulée est bien la seule et unique de l’ensemble du film. Reste à voir à présent quel sort adviendra pour cet objet cinématographique mémorable, étant donné que l’état final de celui-ci demeure pleinement indéterminé.

Caroline Fauvel

Copyright Pathé Distribution

Plongeon dans l’été 1984 pour François Ozon

Trois mois seulement après la sortie de Grâce à Dieu, François Ozon vient de débuter le tournage d’un nouveau long métrage. Été 1984 relatera les vacances d’été de trois adolescents de seize ans dans une station balnéaire normande. Interprétés par trois jeunes comédiens : Félix Lefebvre, Benjamin Voisin et Philippine Velge, le film devrait sortir en 2020. Une annonce qui n’est pas sans rappeler son superbe court métrage Une Robe d’été sorti en 1996.

Diane Lestage

Copyright Mars Films

Le Très Court International Film Festival au Forum des images

Ce week-end profitez de la 21e édition du Très Court International Film Festival à Paris. Depuis vingt ans, le festival met a l’honneur des formats très courts, moins de quatre minutes où les réalisateurs peuvent explorer des thématiques très actuelles et engagées telles que le racisme ou le sexisme, en allant à l’essentiel. Cette année le réalisateur français Michel Hazavanicius est président du jury. Ne manquez pas cet événement cinématographique incontournable.

Diane Lestage

Diane Lestage

J'entretiens une relation de polygamie culturelle avec le cinéma, le théâtre et la littérature classique.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés