CANNES 2019 – Notre palmarès, nos coups de cœur, nos déceptions

PALMARÈS – SÉLECTION OFFICIELLE – C’est déjà la fin, ou presque, de cette 72édition du Festival international du film de Cannes. Notre équipe présente sur place s’est livrée à l’exercice subjectif du palmarès, basé sur nos diverses critiques publiées durant le festival et sur nos impressions.

Palme d’or : Parasite de Bong Joon-ho

Grand Prix : A Hidden Life de Terrence Malick

Prix du Jury : Les Misérables de Ladj Ly

Prix d’interprétation masculine : Antonio Banderas pour Dolor y Gloria de Pedro Almodóvar

Prix d’interprétation féminine : Noémie Merlant pour Portrait de la jeune fille en feu

Prix de la mise en scène : Le Lac aux Oies Sauvages de Diao Yi’nan

Prix du scénario : Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles

Caméra d’or : Les Misérables de Ladj Ly / J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin / Papicha de Mounia Mennour

Au delà de la Sélection Officielle, nous avons également été touchés par différents longs métrages issus des sélections parallèles, telles que l’ACID, La Quinzaine de Réalisateurs ou encore La Semaine de la Critique, il est temps de passer à nos avis subjectifs, reprenant l’ensemble des sélections.

Diane Lestage :

Coup de cœur : It Must Be Heaven d’Elia Suleiman / Palme : Parasite de Bong Joon-ho / Flop : Le Jeune Ahmed des frères Dardenne

Romane Segui :

Coup de cœur : Papicha de Mounia Meddour / Palme : A Hidden Life de Terrence Malick / Flop : Le Jeune Ahmed des frères Dardenne

François-Xavier Lerbré :

Coup de cœur : Perdrix d’Erwan Le Duc / Palme : Parasite et It Must Be Heaven d’Elia Suleiman / Flop : Douleur et Gloire de Pedro Almodóvar

Caroline Bousquet :

Coup de cœur : Mickey and The Bear d’Annabelle Attanasio / Palme : Nina Wu de Midi Z / Flop : Les Héros ne meurent jamais de Aude-Léa Rapin 

Louison Labordie :

Coup de cœur : Matthias et Maxime de Xavier Dolan / Palme : Les Misérables de Ladj Ly / Flop : Mektoub My Love : Intermezzo d’Abdellatif Kechiche

Laurine Labourier :

Coup de cœur : Les Héros ne meurent jamais de Aude-Léa Rapin / Palme : Jeanne de Bruno Dumont / Flop : Take me Somewhere Nice d’Ena Sendijarevic

Carla Bernini :

Coup de cœur : Perdrix d’Erwan Le Duc / Palme : Give Me Liberty / Flop : Vivarium de Lorgan Finnegan

Caroline Fauvel :

Coup de cœur : Chambre 212 de Christophe Honoré et Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles / Palme : Parasite de Bong Joon-ho / Flop : Douleur et Gloire de Pedro Almodóvar

L’ensemble des critiques et entretiens réalisés lors de ce Festival de Cannes 2019 sont disponibles ici.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.