10 jeunes pousses à ne pas manquer au Printemps de Bourges 2019

Hubert-Félix Thiéfaine, Jeanne Added ou encore Flavien Berger, ce n’est pas les têtes d’affiche qui manquent au Printemps de Bourges. Mais comme chaque année, le festival met aussi en avant les artistes en devenir.

Au printemps, il n’y a pas que les fleurs qui éclosent, les talents aussi. A l’occasion de la nouvelle édition du Printemps de Bourges qui se déroule du 16 au 21 avril, on a sélectionné pour vous dix jeunes artistes de la programmation qui ont de beaux jours devant eux.

Adrien Legrand

Abrité sous le label Objet Disque (Requin Chagrin, Barbagallo), le jeune caennais propose une pop sophistiquée et romantique aux allures de slow d’été. Son tout premier EP Impression , bercé d’une poésie délicieuse et naïve est à découvrir d’urgence.

Vendredi 19 avril – 12h30 – Le 22

Polycool

La pop n’a jamais été aussi cool qu’avec les quatre garçons déjantés de Polycool. Les parisiens nous embarquent dans leur trip acidulé fait de poissons délirants et de citrons qui parlent. Un univers lo-fi et jouissif qu’on sirote comme une limonade au soleil.

Samedi 20 avril – 16h – Place Séraucourt

Enchantée Julia

Bercée par le jazz et le rap depuis toujours, la sudiste exilée à Paris propose un R’N’B moderne et travaillé. Accordant une importance toute particulière aux paroles, co-ecrit en français avec Raphaël Herrerias (Terrenoire), elle s’invente un univers vintage et esthétique qui dépose un vent de fraîcheur sur la nouvelle scène française.

Mercredi 17 avril – 17h – Place Séraucourt

DeSaintex

Crooner aux mille couleurs, DeSaintex de son vrai nom Antoine s’inspire de ses voyages et expériences pour créer une pop exotique quasi-burlesque. Cultivant toujours une sensibilité naïve et poétique, son premier EP Je vois, je crois se décline comme une invitation aérienne, un billet sans retour pour twister avec les nuages.

Vendredi 19 avril – 13h – Le 22

54

Originaires de Cholet, Sarah et Sinclair flirtent avec les genres, entre hip-hop, jazz et chill-house, le duo déclame « On fait du rap mais sans violence, nous, c’est que de l’amour. ». En 2018, ils sortaient déjà leur premier album « 54 », une bulle de douceur dans laquelle on flotte volontiers.

Jeudi 18 avril – 13h – Le 22

Structures

Un post-punk énergique et sombre, voilà ce que propose les quatre amiénois de Structures. Un rock brumeux et mélancolique qui résonne comme un cri libérateur nous ramenant sans trop d’effort à des groupes comme Joy Division ou encore aux Cure.

Mercredi 17 avril – 22h30 – Le 22

Joanna

Langoureuse et délicate, la rennaise de dix-neuf ans nous conte l’amour sous toutes ses formes. Sur des instrus pop et sensuelles, elle célèbre la séduction et la femme, cultivant toujours un style et une image soignée.

Jeudi 18 avril – 15h – Le 22

Silly Boy Blue

Ancienne chanteuse et clavériste du groupe Pégase, la jeune nantaise délivre une bedroom-pop mélancolique et vaporeuse toute en simplicité. Flirtant toujours un peu avec la noirceur, elle aborde dans ses morceaux les tourments et les émois post-adolescents.

Jeudi 18 avril – 14h – Le 22

Météo Mirage

Oscillant entre rock et pop planante, le quintet parisien dévoile un univers poétique et onirique qui s’illustre en live par des expériences narratives et transcendantes. Un voyage, en l’air, qui vaut le détour.

Mercredi 17 avril – 16h – Place Séraucourt

Taxi Kebab

Derrière Taxi Kebab, Léa Jiqqir, au chant et au bouzouki accompagnée de Romain Henry aux claviers et machines diverses. Les deux artistes s’allient pour composer une musique psychédélique et orientale à faire frémir les coeurs.

Jeudi 18 avril – 15h30 – Le 22


Programmation complète : https://www.printemps-bourges.com/programmation-generale/

Réservations : https://www.printemps-bourges.com/billetterie/

Pauline Pitrou

Lyon / Paris

Fervente prêtresse de la pop française et de tout ce qui s'écoute avec le coeur.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés