Check In Party : un nouveau festival qui fait figure d’exception

Avec une programmation comportant plus d’une vingtaine de noms pour le moment, le festival Check In Party alterne têtes d’affiches de qualités et talents plus confidentiels. Petit point sur cet événement hors du commun qui s’annonce déjà comme un incontournable de l’été 2019. 

En octobre dernier, Guéret, petite commune au cœur de la creuse, voyait débarquer chez elle, le temps d’une soirée, une flopée d’artistes marquants de la scène francophone actuelle : Jeanne Added, Miossec, Arnaud Rebotini, Rebeka Warrior ou encore Malik Djoudi. Derrière cet événement haut en couleur, une étrange bannière : celle de la “Check Inside Party”.

Jeanne Added lors de la Check Inside Party le 20 octobre dernier © La Montagne

L’équipe derrière cette réussite, c’est celle de la “Terre du milieu”, association locale qui, avec “Shut Up and Dig”, composée elle de plusieurs vétérans des festivals indépendants en France, entend bien défendre un tout nouveau projet. Forts de l’expérience de cette soirée-test prometteuse, ils pouvaient alors dégainer l’artillerie lourde en toute confiance : le festival Check In Party allait prendre forme, sereinement, dans le froid de l’automne et à l’abri des regards curieux.

Des premiers noms alléchants

L’annonce est tombée il y a un mois tout juste. Après plusieurs semaines de teasing , les premières têtes d’affiches révélées ne sont pas des moindres : ainsi Patti Smith, marraine du punk reconvertie en prêtresse folk, était la première des grandes dames à s’inscrire sur l’affiche de cette première édition. Pour ceux qui l’ignoreraient encore, un concert de Patti Smith est une des expériences les plus cathartiques, humaines et enchanteresses que vous puissiez vivre sur cette petite planète (parole d’un festivalier émérite). Alors quand en plus elle est de passage en France dans un cadre si paisible et intimiste, ça ne se refuse pas.


Patti Smith en concert à Bruxelles l’été dernier. © Mathieu Goliveaux.

Juste derrière cette légende s’inscrivait le nom du nouveau duo électronique montant de ces derniers mois, The Blaze, qui viendra apporter son doux souffle pop et dansant à l’aventure. Puis patatra. La violence reprendra ses droits avec Oh Sees (ex-Thee Oh Sees), les rois du garage californiens, qui laissent entrevoir une performance tout en sueurs et en testostérone à l’image de leur frontman, John Dwyer, aux talents multiples et à l’inépuisable énergie. Jeanne Added, fidèle au poste, et la révélation Clara Luciani, toutes justes auréolées des victoires de la musique, viendront apporter une touche féminine supplémentaire à cette affiche calibrée et puissante. Les prometteurs Lysystrata et dévastateur Psychotic Monks renoueront avec la plus efficace des rages juvéniles tandis que La Colonie de Vacances, la crème des groupes math-rock français, disposée en quadriphonie, viendront faire résonner leurs riffs détonants deux jours durant. S’ajoutaient à cela Ocktober Lieber, Namdose et Le Prince Miiaou et il ne restait plus qu’à guetter la suite des révélations de ce festival qui s’annonçait, déjà, comme un impératif de l’été 2019.

The Blaze, révélation de la scène électro, prépare sa première tournée événement.

Deuxième vague, nouvelle claque

Il est de 18h ce 31 janvier lorsque la nouvelle tombe : Foals, mythique groupe, rejoint la programmation pour une de ses deux dates en france. Et ce n’est pas tout ! Dix autres noms accompagnent cette annonce avec, par ordre d’apparition : le retour de Gogol Bordello, la fièvre belge de Balthazar, le rock déviant de Deerhunter, les écossais de Bodega, les aventures romantico-synthétiques de Flavien Berger, les gascons d’Inpector Cluzo, les turcs psychédéliques d’Altin Gün et enfin la présence de Black Midi, Crack Cloud et It It Anita.

Cosmopolite et à la pointe des nouvelles sensations de la scène indépendante, difficile de résister à l’appel de ce festival au cadre aussi planant que son affiche : en effet, celui-ci se déroulera sur l’esplanade de l’aérodrome de Guéret Saint-Laurent, soit à 3h de Lyon, 3h30 de Bordeaux et 4h de Paris. Pour le reste, on sait que d’autres noms sont à venir et qu’il y aura un camping sur place pour profiter pleinement de ces trois jours exceptionnels, du jeudi 22 au samedi 24 août 2019 . Ah oui, on oubliait : avec un pass 3 jours se négociant à 68€ et un billet journée oscillant entre 30 et 37€, ce petit nouveau au pays des festivals rentre directement dans le top 3 des plus attractifs. Vous avez dit tentant ? Bien plus que ça : en août 2019, Guéret is the place to be.


Festival Check In Party, du 22 au 24 août 2019 à Guéret – St Laurent (23).
Informations, renseignements et billetterie : https://www.checkinparty.com/.
Camille Tardieux

ÉTUDIANT EN MASTER MUSICOLOGIE ET EN COMPOSITION ÉLECTROACOUSTIQUE A BORDEAUX. AMOUREUX DES SONS, DES MOTS ET DES IMAGES, DE TOUT CE QUI EST UNE QUESTION D'ÉMOTION, DE RYTHME ET D'HARMONIE.