Destination Découverte #3 – la poétique de Sunni Colon

Sunni Colon est de ces belles découvertes qu’on a eu l’occasion de faire sur la plateforme d’écoute SoundCloud, un artiste qui dévoile son talent tout en subtilité.

Producteur, musicien, chanteur, ou encore vidéaste, cet artiste originaire de Los Angeles connait l’art et la manière de capter l’attention du spectateur. Un groove solide et minutieux, des rythmiques inventives, c’est ce qui fait tout le charme de la musique de Sunni Colon, qui porte de sa voix brute et pourtant si lucide des morceaux plus séduisants les uns que les autres.

 

 

En activité depuis 2012, il oeuvre déjà aux côtés des plus grands, comme le producteur Kaytranada avec qui il a pu travailler sur le single Little Things. Cependant, cet artiste sait amplement manier les clés d’une bonne production, et propose en solo des morceaux pleinement assumés et éclectiques, comme en témoigne la funk élégante de Feel4U ou encore la musicalité soul et voluptueuse de God Is A Woman.

Après un premier EP, Thierry Disko sorti en 2016 [tiré de son nom Thierry Tetsu], enjoué et transcendant, il a sorti l’été dernier une seconde réalisation au ton tout aussi prometteur et innovant, Satin Psicodelic. Un EP enregistré à Paris, mettant en lumière une forme d’apaisement rationnel, qui parfois se laisse tourmenter par la fougue juvénile de ce musicien.

Dans ses productions il n’hésite pas à user des matières, des couleurs et de la variété du son pour proposer une musique multidimensionnelle, forgeant le caractère très attractif de son travail artistique. Cette fibre créative polymorphe est à la base de l’expérience inédite que constitue sa musique et son travail en général.

 

 

Sunni Colon est donc un artiste à suivre de très près, aussi si bien sur le plan musical qu’artistique et ce au sens large du terme. En attendant ses prochaines productions et peut-être des lives à venir, nous vous laissons découvrir l’ensemble de sa discographie qui révèle de belles surprises et vous rappellera sans doute quelques morceaux de Frank Ocean ou de Blood Orange.

 

 

 

Caroline Fauvel

LILLE

Du cinéma et de la musique - Master 1 Métiers de la Culture

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés