CINÉMA

Une romance lesbienne à la Berena

Même si la représentation de la communauté LGBTI au cinéma et à la télévision augmente, elle reste encore marginale. En Angleterre, une série a été saluée lors des derniers DIVA awards, une cérémonie qui récompense la représentation des lesbiennes, des bisexuelles, des queers et des trans. La série anglaise Holby City a été récompensée dans la catégorie du meilleur scénario avec l’histoire de Bernie Wolfe et de Serena Campbell. Une présentation de ces deux héroïnes s’imposent.

Catherine Russell (à gauche) et Jemma Redgrave (à droite). ©BBC One

Holby City est un spin-off d’une autre série anglaise Casualty, qui raconte la vie du personnel de l’hôpital de la ville fictive d’Holby. On trouve des portraits croisés d’une vingtaine de personnages, plus encore si l’on prend en compte le fait que la série existe depuis 1999. Parmi tous ces personnages, on trouve Bernie Wolfe, ancien médecin dans l’armée qui arrive à Holby City en tant que patiente avant d’y devenir traumatologue. Sur place, elle fait la connaissance de Serena Campbell, spécialisée dans la chirurgie vasculaire. Les deux femmes vont tout de suite se lier d’amitié. Plus tard, une romance naîtra.

©BBC One

Ce qu’il faut comprendre avec Holby City, c’est que puisse que cette série est diffusée tous les mardi soirs sur BBC One depuis 19 ans, les personnages vont et viennent. Les acteurs ne sont pas toujours disponibles alors les scénaristes doivent trouver des moyens pour les faire sortir de la série sans tomber dans la facilité, et surtout, pour bien préparer leur retour.

Les deux actrices qui forment le couple Berena (mixe des prénoms Bernie et Serena), Jemma Redgrave et Catherine Russell, ne sont pas arrivées en même temps sur la série. Catherine Russell fait partie du casting d’Holby City depuis plus longtemps que Jemma Redgrave, qui, elle, a été engagée spécialement pour créer ce couple lesbien.

Ce qui change des autres couples homosexuels à la télévision c’est tout d’abord l’âge de leur personnage et des actrices. Elles campent toutes les deux des quinquas actives qui ne cachent pas leur amour. Serena et Bernie ont toutes les deux été mariées à des hommes auparavant et ont toutes les deux divorcé. Bernie s’est séparée de son mari car elle a eu une liaison avec l’une de ses collègues lorsqu’elle était encore dans l’armée. Ici, il y a une représentation très forte. Une femme mariée, maman de deux enfants, qui décide de s’éloigner de sa famille pour son travail, qui risque sa vie et qui se découvre sexuellement. Ce genre de représentation est très rare.

Serena, elle, déclare après son premier baiser avec Bernie n’avoir “jamais été plus qu’amie avec une femme et ça me terrifie.” Car Serena n’est pas lesbienne. C’est une femme qui a connu plusieurs hommes dans sa vie et qui adore flirter. Elle ne s’attendait pas du tout à être attirée par Bernie. Encore une fois, les scénaristes ne nous vendent pas une passion dévorante mais une amitié qui se transforme en amour. Serena doit subir les blagues de ses collègues et le jugement de sa fille adolescente pour pouvoir être libre.

©BBC One

Très récemment, dans les derniers épisodes d’Holby, Jemma Redgrave a dû partir pour un long moment puisqu’elle avait d’autres projets à réaliser. Beaucoup d’adepte de séries télé le savent, le plus simple pour se débarrasser d’un personnage qui ne va pas probablement pas revenir est de le tuer. La communauté derrière Berena est si importante que les fans tremblaient de peur devant la possibilité que l’une d’entre elles soient tuées. Mais encore une fois, les scénaristes savent très bien à quel point ce couple est important et n’a donc pas commis l’irréparable. Car on ne compte plus les exemples de personnages LGBT qui ne tiennent pas jusqu’à la fin d’une série.

Ici n’est pas l’endroit pour se demander pourquoi mais plutôt de remercier cette série qui offre une représentation réaliste d’un couple lesbien qui va bien !

©BBC One

Auteur·rice

You may also like

More in CINÉMA