MUSIQUEMusique en bref

Musique en bref

Bagarre – CLUB 12345

cover de l'album Club12345 de Bagarre

©Bagarre

La force de Bagarre reste incontestablement son énergie et sa diversité, ce groupe parisien à cinq têtes laisse libre cours aux envies de chacun de ses membres et c’est une véritable leçon sur l’intérêt de la collaboration et du partage que d’écouter le résultat. Alors pour ne citer aucun genre musical, on parlera plutôt d’un lieu : le club.

La première fois que nous avons rencontré les membres de Bagarre pour un entretien au sujet de la sortie de leur premier EP, nous avions soulevé la question du genre musical auquel ils s’identifient. Ce à quoi, faute de pouvoir réduire leur approche musicale sous un seul genre, ils nous avaient répondu que “Musique de Club” est peut être l’expression qui illustre le mieux leur style musical. Avec la sortie de CLUB 12345, l’expression prend tout son sens, “musique de club”. Il faut la voir comme la promesse d’un cocktail contenant en lui toutes les sensations, tous les rythmes et toutes les histoires du club. Écoutez ou réécouter CLUB 12345 comme si cet album était une longue sortie en boîte de nuit : ça commence toujours par l’ivresse, le trop plein d’énergie ! Puis viennent les premières pensées un peu trop sérieuses pour le club qui nous invitent à reprendre un verre… et enfin de l’amour, beaucoup d’amour pour soi-même, pour les autres.

Sortie : 23 février 2018

Adam Garner

 

GoGo Penguin – A Humdrum Star

©GoGo Penguin

Après l’excellent Man Made Object de 2016, le trio de jazz mancunien revient avec un quatrième album. Le piano mène toujours la danse et a la part belle avec un rôle central dans les mélodies puissantes et dans les cycles de chaque titre. Le toucher n’est pas sans rappeler celui de Tigran Hamasyan, pianiste arménien de très grand talent. GoGo Penguin, au nom tout aussi étrange que leurs acolytes Mammal Hands ou encore BadBadNotGood, offre un jazz qui lui est propre, entre héritage des plus grands et dernière innovation en matière d’électro. Rythmes entraînants et toujours surprenants, mélodies marquées et envoûtantes, A Humdrum Star est un délice auditif.

Sortie : 9 février 2018
Coups de coeur : Raven, Bardo

Noémie Villard

 

L’Impératrice – Matahari

©L’Impératrice

 

Vanille Fraise, Sonate Pacifique, Agitations Tropicales… Ces singles vous disent probablement quelque chose. Aucun doute, 2018 est bien l’année de l’Impératrice. Après une incessante montée en flèche depuis 2016, le groupe parisien confirme son statut de sultan de la pop-électro française. Matahari témoigne d’ores et déjà d’une expressive maturité, avec des choix affirmés, orchestrés en partie par Eumir Deodato. Des effervescences rythmiques qui nous transportent et accompagneront la saison estivale à venir. L’Impératrice sera d’ailleurs prochainement en tournée, notamment au festival Cabourg Mon Amour, ainsi que lors de la très attendue première édition du festival Biarritz en été.

Sortie : 2 mars 2018
Coup de coeur : Matahari

Caroline Fauvel

Roméo Elvis et Le Motel – Morale 2luxe

©Romeo Elvis

 

Le 16 février dernier, Morale 2, le dernier projet de Roméo Elvis et de son fidèle producteur Le Motel, faisait peau neuve avec une version 2luxe très généreuse. En effet, le duo divulguait dix morceaux inédits et une version remixée de Drôle de question.

Restée intacte, l’alchimie entre Roméo et Le Motel ne cesse de transparaître. Avec ses beats profonds et posés, l’instrumental se marie toujours aussi bien avec le flow nonchalant et spontané du rappeur.

Icône générationnelle, Roméo Elvis se livre à une autocritique parfois attachante, souvent désabusée. Pour lui, créer, c’est faire des « murs de textes » et des « purs de verte » (Dessert). Ainsi, le rappeur peint ses conflits internes voire moraux. Peut-être plus efficace qu’une psychanalyse, rapper devient une activité sublimatoire. L’artiste confesse ses pannes d’inspiration, ses problèmes d’acouphènes ou encore sa jalousie pathologique : « C’est une maladie, à cent pour cent, j’vais me délivrer, vrai / En remplissant des livrets » (Jaloux).

Loin de se complaire dans un lyrisme juvénile, Roméo Elvis déferle d’énergie. L’art de raconter son histoire ou celle de « Samy » par exemple provient avant tout d’une maîtrise rythmique vivifiante. S’assurer de faire bouger les têtes et la foule, c’est bien le projet du rappeur, grand amoureux de la scène. Impatient, Roméo avoue ainsi vouloir « passer tout de suite au dessert » (Dessert).

Sortie : 16 février 2018
Coup de cœur : Strauss & Paillettes

Louise Solal

Dita Von Teese et Sébastien Tellier – Dita Von Teese

©Dita Von Teese


Sébastien Tellier signe une collaboration avec Dita Von Teese à la fois inattendue et réjouissante. En effet, le hasard de cette rencontre constitue une métamorphose exaltante, incluant les textes de Sébastien Tellier dans un registre encore plus sensuel que celui qu’il développait jusqu’ici. Le glamour de Dita Von Teese est transcrit par une voix de velours, efficacement magnifiée par les arrangements sonores feutrés et toujours aussi maîtrisés comme Sébastien Tellier a toujours su les faire au cours de sa carrière. Dita Von Teese est une délicate ode à la femme et à la volupté, qui n’est pas sans nous rappeler son album Sexuality sorti il y a maintenant 10 ans.

Sortie : 16 février 2018
Coups de coeurs : Sparkling Rain, Bird Of Prey

Caroline Fauvel

Rédactrice en chef de la rubrique musique et étudiante en master numérique à Bordeaux. Passionnée de musique et de photo.

Vous pourriez aussi aimer

More in MUSIQUE