CINÉMA

Night is Short, Walk on Girl – Le nouveau bonbon explosif sous LSD du Japon

Pour ouvrir en beauté le Festival du Carrefour de l’animation au Forum des images, mercredi soir, nous avons eu le droit à un film haut en couleur et aux surprises inopinées de la nuit festive…

Du bruit et de la fureur – non pas pour pleurer, mais plutôt pour Vivre ! Avec un grand V comme Volonté ou Vitesse, deux mots qui qualifient (encore !) plutôt bien ce petit bijou tout droit sorti des mains de Maasaki Yusa et de son équipe, à qui l’on doit aussi notamment The Tatami Galaxy.

Image source : 映画『夜は短し歩けよ乙女』sur Twitter

Nous parlons donc d’un film d’animation japonais – non, non ne partez pas tout de suite, l’animation ce n’est pas que pour les enfants, heureusement – qui déborde littéralement de couleurs, de rythmes, d’idées et de thèmes farfelus, de folies et de fantaisies. Tout comme les personnages qui boivent à grosses goulées leurs verres (d’alcools, le plus souvent, âmes qui ne tiennent pas s’abstenir), nous ingurgitons tout au long de Night is Short une belle flopée de rencontres extravagantes et de scènes tout aussi fanta-burlesques (c’est bien un mot inventé, ne cherchez pas dans le dictionnaire). Notez en effet que nous rencontrons le dieu du rhume et des brocantes du livre, un voleur de caleçon mais aussi un garçon au caleçon unique, un vieux tyran obsédé de fondu, des étudiants qui font la danse du sophisme… et j’en passe !

La fille aux cheveux noirs, ou à la robe rouge (comme vous préférez) vous guide durant ce périple de nuit avec plus d’une surprise dans son sac-carpe – et je vous jure ce sac existe bel et bien. À travers son regard ingénu mais non moins pertinent et solide (tout autant que son « coup de poing amical anti-relous »), nous découvrons, le temps d’une nuit, les liens bringuebalants mais forts qui lient chaque être humain. Alors vite, la vie est courte, courrez le voir !

 

Auteur·rice

Docteur en curiosité, conteuse d'histoire, adepte des vidéos de vulgarisation sur youtube, et fan incontestée d'Alain Damasio, je veux changer le monde (entre autre) et faire dégonfler mes chevilles !

    Vous pourriez aussi aimer

    More in CINÉMA