CINÉMA

Twin Peaks c’est fini

« Nous nous reverrons dans 25 ans », murmurait la défunte Laura Palmer à Dale Cooper, à la fin de la saison 2 de Twin Peaks. 27 ans, trois saisons, un film prequel, Twin Peaks s’achève solennellement, non sans l’émoi de ses adeptes. Une attraction audiovisuelle que l’on doit à David Lynch et Mark Frost. Hommage à Twin Peaks et à son univers onirique.

Si l’on pose un regard unique sur le synopsis de Twin Peaks, on découvre une quelconque enquête menée par la police locale avec l’aide de Dale Cooper, agent du FBI, suite au meurtre de la jeune Laura Palmer dans l’intrigante ville de Twin Peaks. Aussi ce bouleversement déterminera les événements ultérieurs, qui mettront à jour les failles d’une modeste ville américaine et de ses habitants. Jusque là tout va bien. Néanmoins Twin Peaks se révèle comme étant bien plus ambitieuse au fil des épisodes.

Twin Peaks est avant toute chose le projet moteur de la carrière de David Lynch. Une image pleinement issue de son imagination. Le projet débuta à la fin des années 80, devenant une entreprise pionnière dans le monde de la série télévisée, qui ne manqua pas de révolutionner celle-ci. Cette première partie s’achève en 1991, laissant à la vue des spectateurs une oeuvre distendue, anarchique et pleine d’incertitudes. Un film prequel Twin Peaks : Fire Walk With Me, se liera à la série en 1992. Par conséquent, la série est un succès novateur qui a su faire attendre ses adeptes et en créer de nouveaux jusqu’à maintenant.

David Lynch interprétant le personnage de Gordon Cole dans la troisième saison de Twin Peaks – Lynch/Frost Productions©

Après une pause de 25 ans, la saison 3 a débuté à la fin du mois de mai. Elle a d’ailleurs été présentée cette année à Cannes, suscitant l’admiration des cinéphiles présent·e·s. Cela sous les yeux émus de David Lynch qui ne pouvait que constater la réussite annoncée de cette dernière saison.

Cette suite, incarnant initialement un défi en soi, a dû faire face à un concurrent pour le mois intimidant cet été, la septième saison de Game Of Thrones, également très attendue. Cependant Twin Peaks a su se révéler bien plus phénoménale et sophistiquée que cette dernière.

Un final prometteur

Il ne reste à présent que deux épisodes avant le clap de fin, tous deux disponibles sur la chaîne Canal+ dès le 5 septembre. Deux épisodes qui promettent d’éclairer le public sur la machination prodigieuse de Lynch, qui abrite encore bien des mystères. En effet, malgré les seize épisodes de cette dernière saison, de nombreuses zones d’ombres sont encore à clarifier. Twin Peaks suscite bien des fantasmes et des théories les plus hallucinantes qui soient.

Il est ainsi temps de faire ses adieux au spectre inspirant qu’incarne Twin Peaks. Une ville qui restera suspendue dans les esprits, figée pour l’éternité. David Lynch poursuit néanmoins son activité, continuant d’étoffer sa filmographie et son univers profondément singulier. Si ce n’est pas déjà le cas, vous pouvez toujours découvrir (ou redécouvrir) Twin Peaks.

Chaque épisode de la troisième saison s’achève par une prestation musicale au mythique bar de la ville de Twin Peaks, le Roadhouse, où se sont succédé Chromatics (épisode 2, épisode 12), Nine Inch Nails (épisode 8), ou dernièrement Eddie Vedder (épisode 16). On achève donc ce court mais sincère hommage, avec la dream pop lynchéenne de Cigarettes After Sex qu’on se laisserait aisément imaginer en clôture d’un des deux derniers épisodes.

Auteur·rice

Du cinéma et de la musique - Master Métiers de la Culture

You may also like

More in CINÉMA