CINÉMA

Top 5 films à ne pas rater cet été

Pour passer un été cinématographique au top, voici les cinq films qui, pour nous, sont à ne pas manquer dans les semaines à venir. Si vous faites un tour par les salles obscures, vous savez vers quelles œuvres vous diriger !

120 Battements par minute de Robin Campillo

Grand Prix au dernier Festival de Cannes où il a remporté l’unanimité de la critique, le scénariste, monteur et réalisateur français Robin Campillo revient après l’envoutant Les Revenants et le singulier Eastern Boys. Œuvre puissante, inventive et vibrante, son dernier long-métrage suit le combat des militants d’Act Up-Paris contre l’indifférence généralisée face au Sida dans les années 90. À la fois historique et contemporain, choral et individuel, ce film que nous avons déjà évoqué lors de sa projection à Cannes est une vraie perle dans le paysage cinématographique français 2017. À ne manquer sous aucun prétexte !

Sortie le 23 août 2017

 

I Am Not Madame Bovary de Feng Xiaogang

Adapté d’un roman de Liu Zhenyun (qui a aussi écrit le scénario du film), intitulé Je ne suis pas une garce et paru en 2015, I Am Not Madame Bovary est un film chinois de Feng Xiaogang. Magnifiquement incarnée par l’actrice et icône chinoise Fan Bingbing, cette épopée dessine au fil des séquences une critique acerbe de la Chine contemporaine. À noter que le réalisateur a choisi un cadre circulaire pour une partie des plans, en référence à la peinture chinoise, comme on peut le voir dans la bande d’annonce.

Sortie le 5 juillet 2017

 

Hirune Hime, Rêves éveillés de Kenji Kamiyama

S’il y a un dessin animé japonais à ne pas rater cet été, c’est très probablement celui-ci. Morikawa vit avec son père à Okayama. Depuis peu, elle fait une série de rêves étranges. Quand soudain, son père est arrêté par la police. Avec l’aide de son ami Morio, Morikawa est déterminée à libérer son père, ainsi que de démêler le mystère de ses rêves. Onirique et aérien, laissez-vous porter par la douceur et la poésie japonaise.

Sortie le 12 juillet 2017

 

Eté 93 de Carla Simón

Inspiré de son propre vécu, Eté 93 est le premier long-métrage de la cinéaste espagnole Carla Simón. Frida, six ans, suite à la mort de ses parents, quitte Barcelone et part vivre à la campagne chez son oncle et sa tante et leur petite fille de trois ans. Le temps d’un été, l’été 93, Frida apprendra à accepter son chagrin, et ses parents adoptifs apprendront à l’aimer comme leur propre fille. Ce récit initiatique de l’enfance doux-amer s’interrogera sur la question de l’acceptation du deuil tout en essayant de préserver la pureté de l’enfance.

Sortie le 19 juillet 2017

 

Song to song de Terrence Malick

Bien que Terrence Malick a perdu beaucoup de ses adorateurs depuis The Tree of Life, certain·e·s sont agacé·e·s par sa vision pseudo-transcendante de la nature, d’autres ne supportent plus ses interminables voix-off, il faut au moins lui reconnaître le mérite de s’être sorti des considérations liées à la narration conventionnelle pour y creuser son propre sillon, et inventer son propre sentier battu. Porté par un casting prestigieux, Ryan Gosling, Rooney Mara, Michael Fassbender et Natalie Portman, Song to song pourrait nous réserver quelques surprises.

Sortie le 12 juillet 2017

Auteur·rice

"Ethique est esthétique." Paul Vecchiali

You may also like

More in CINÉMA