MUSIQUE

La douce croisière de Polo & Pan

Après plus de trois ans d’activité, Paul Armand-Delille (Polo) et Alexandre Grynszpan (Pan), nous livrent leur premier album Caravelle, sorti ce 19 mai 2017. Embarcation immédiate.

DJs résidents du Baron, ils ont tous deux choisi d’unir leur talent pour former ce duo au nom espiègle. Polo & Pan attise notre curiosité. Le groupe avait en effet publié plusieurs EP chez Ekler’o’shock ainsi que chez Hamburger Records. Rivolta en 2013, Dorothy en 2014, Plage Isolée en 2015, et Canopée en 2016, avant d’annoncer cet album. Le duo est pour le moins actif, avide de créativité.

Un style presque indéfinissable. Une house dansante teintée de variété française, étonnant par sa douceur, Caravelle est une sorte de poésie électronique. Ce qui émane de ce premier album c’est la maîtrise d’un équilibre essentiel qui réside dans un travail de fond, une maturité certaine perdue dans un monde imaginaire.

DR

Cet album est le voyage fantasmé d’une musique oscillante entre l’Aqualand et la Mexicali, une balade au détour d’une Plage Isolée. Une véritable mosaïque de morceaux qui parlent pour eux-mêmes, dans un langage plus ou moins illusoire. 12 titres, près d’une heure de voyage au pays de l’été éternel. Le duo dresse des tableaux musicaux thématiques qui se confondent dans un assemblage commun. On retrouve sur cet opus les premiers pas du duo avec le morceau Dorothy sorti en 2014, le suave Canopée, mais aussi leur reprise réussie de Chasseur d’Ivoire d’Alain Chamfort, qui s’intègre sans peine dans cet ensemble onirique.

Des samples, des voix, des paroles parfois incompréhensibles mais tout à fait charmeuses, Polo & Pan créé son propre langage. Il s’agit d’un album qui voyage de bout en bout. Des changements de voix, de styles, de genres, on ne parvient pas à saisir l’amplitude de ce travail tant il est vaste.

Un album sans attache, multiple, singulier. Un choix qui joue en la faveur du groupe qui nous expose pleinement son talent.

Il faut également évoquer l’artwork de Polo & Pan, une production artistique enfantine et douce que l’on doit à Noemi Ferst. Un plus indéniable qui accentue notre coup de coeur pour cet album.

 

 Un style unique et jouissif

Avec ce qui est certainement un des albums les plus réussis de l’année, Polo & Pan occupe une place de choix dans cette génération d’artistes songeurs et imaginatifs de la scène française. Une génération dans laquelle on retrouve Flavien Berger, Papooz, L’Impératrice, Jacques ou encore le jeune Lewis OfMan, qui a su bluffer par son premier EP Yo Bene.

 

Le groupe se découvre en live et évidemment en DJ Set. Il donnera de nombreux concerts prochainement, notamment à Terres Du Son,  à la Douve Blanche, au Fnac Live à l’Hotel de Ville de Paris, et également sur la plage de Cabourg Mon Amour le 30 juillet aux côtés de Lescop, Parcels, Cigarettes After Sex, Paradis, Nilufer Yanya, Loyle Carner… Vous n’aurez donc aucune excuse pour manquer Polo & Pan cet été !

Auteur·rice

Du cinéma et de la musique - Master Métiers de la Culture

You may also like

More in MUSIQUE