Live Report : le All Night Long de Teki Latex à Nuits Fauves

On ne présente plus Teki Latex. Il est véritablement l’un des personnages incontournables de la scène électronique française, aux casquettes multiples puisqu’il est aujourd’hui curateur pour Boiler Room en France ou encore boss du label Sound Pellegrino. Mais c’est avant tout un DJ hors-pair à la palette musicale incalculable, en allant par tous les styles et tous les genres ; grime, techno, hip hop, uk bass, house, dancehall tout y passe. Et cela, pour notre plus grand bonheur. Chaque mix de Teki Latex est un rendez-vous unique et un all night long le moyen de faire durer le plaisir encore plus longtemps.

En juin 2015, Teki Latex faisait le pari un peu fou et audacieux de mixer pendant 10 heures de suite pour son émission Overdrive Infinity. Il y a parfois des moments que l’on ne peut oublier, et cette journée en compagnie de Teki fut un merveilleux moment. Je ne peux que vous conseiller d’aller voir ces 10 heures de pure magie, le générique d’Olive & Tom m’a hanté pendant des mois après que Teki l’ai joué. Parce que oui, dans un mix de Teki tout est possible. Le boss de Sound Pellegrino a le don pour passer des morceaux improbables mais qui fonctionnent à merveille. Un mix de Teki Latex c’est un peu comme cuisiner du sucré salé, en apparence ça semble bizarre mais ça s’en trouve délicieux.

Le jeudi 10 novembre, Teki prenait les commandes de la salle 2 des Nuits Fauves pour un all night long de folie. C’est avec le t-shirt le plus foncé possible pour éviter les taches de bière et de transpiration que nous sommes enfin prêts à danser toute la nuit.

© Tristan Popescu

Il est difficile de résumer le set de Teki Latex tant par sa diversité et sa complexité. Notre DJ préféré commence en douceur en alternant techno, house, bass et une pluralité de sons diverses qui nous mettent directement dans l’ambiance. Ce qui est assez magique et incroyable, c’est que malgré le choix des morceaux très diversifié et le fait qu’on passe si vite d’un genre musical à un autre, le public aime et danse toujours autant. Cette volonté de mixité des genres donne véritablement un réel dynamisme à son set.

Dans l’idée, passer des vocaux de Justin Bieber après deux trois morceaux résolument techno ça peut sembler un peu étrange, mais Teki a l’art de faire ressortir nos plaisirs honteux au grand jour. Meilleur moment de la soirée quand il décide d’ailleurs de passer le remix de Craig David sur l’instrumental de Wesh Alors. Il avait prévenu sur Twitter le jour même, il l’a fait. Tellement improbable mais monstrueusement jouissif.

Une fois le public gonflé à bloc, les beats s’accélèrent et l’ambiance commence à devenir bien plus club et plus énervée. Les derniers morceaux du label Her Records retentissent, comme par exemple le désormais classique et surpuissant 9th Ritual remixé par Sudanim. Mais à chaque instant Teki peut nous surprendre, comme le moment où il décide de jouer Sweet Dreams d’Eurythmics ou Coller La Petite de Franko. 

© Tristan Popescu

Teki ne fait jamais dans la dentelle grâce à sa sélection et sa technique impeccable, il sait faire les bons choix au bon moment avec le physique Topper Top de Sir Spyro (dont nous avons même eu le privilège d’un rewind) ou encore le fédérateur Baile de Favela de MC João. L’ambiance est électrique et surchauffée, le curateur pour Boiler Room est plus qu’inarrêtable. D’autant plus lorsqu’il a joué les vocaux de Naila du londonien AJ Tracey sur du Scratcha Dva, Tessela ou encore DJ Q en moins de 5 minutes. Un des moments les plus bouillants et une performance incroyable.

Il fait plaisir de voir un public aussi chaud et réceptif que celui-ci. Une nouvelle fois Teki Latex rassemble et nous fait danser jusqu’au bout de la nuit. Grâce au mélange des genres et des styles musicaux tout le monde trouve sa place dans ce set plus qu’explosif.

Fort du succès de cette soirée, Teki Latex a désormais sa nouvelle résidence à Nuits Fauves (après une résidence estivale plus que festive), et le prochain rendez-vous est prévu pour le 17 décembre avec pour le moment Egyptian Lover & DMX Krew.  Bien évidemment, d’autres surprises et invités spéciaux sont à venir. Une chose est sûre, il n’a pas fini de nous surprendre.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés