Édito

L’édito de février 2016

En 2011, la création d’un média d’initiative jeune d’ampleur nationale, porte-parole de la diversité des jeunesses, reflet d’une partie de la société trop souvent rapportée à quelques clichés, n’allait pas de soi. La réflexion autour du projet, celui que nous allions parvenir à mener pendant plus de quatre années, n’en était qu’à ses balbutiements, Maze a permis à plusieurs centaines de personnes de découvrir leurs motivations, d’exprimer leur passion tout autant que leur raison, sur un support pluriel.

Au fil du temps, nous avons pris notre place, cette dernière n’est plus à démontrer, elle n’a jamais été à défendre car le développement de médias indépendants est une formidable chance, un mouvement à encourager. Une longue réflexion a été menée par les membres de la rédaction, posant la question de l’offre qui est la notre, parvenant à définir, à construire une ligne éditoriale, à bâtir le magazine des jeunesses en action. Comme nous, Maze est multiple.

Notre mission est de rassembler les jeunesses, de les faire s’exprimer, sur tous les sujets qui l’assaillent, qui l’intéressent, qui les font réagir, réfléchir, pleurer ou rire.  Les rubriques qui composent le magazine en font sa force, par leurs différences comme par leur complémentarité. Il est désormais temps de s’affranchir des dossiers, des articles, rencontres, contingentées à des soucis de classification, de définition trop précise. Il est temps d’en sortir, il est temps de dévoiler, un média véritablement transversal, et éclectique.

Ce mois-ci, nous avons rencontré le duo The Pirouettes, artistes, musiciens, mais aussi étudiants, ils représentent, en février, la jeunesse, l’amour et la pop.

Auteur·rice

Co-fondateur, directeur de la publication de Maze.fr. Président d'Animafac, le réseau national des associations étudiantes. Je n'occupe plus de rôle opérationnel au sein de la rédaction de Maze.fr depuis septembre 2018.

Vous pourriez aussi aimer

More in Édito