Avant-première, l’évènement culturel de la HEAR Strasbourg

Chaque année, la Haute École des Arts du Rhin de Strasbourg (HEAR) – anciennement l’École Supérieure des Arts Décoratifs – accueille un événement entièrement réalisé par les étudiants. Avec l’aide d’un commissariat général, les étudiants sont amenés à élaborer des projets d’exposition. Cette année, Avant-Première se déroulera du 19 au 21 février – le seul weekend des vacances commun à toutes les zones !

Le temps fort de l’école

Initié il y a huit ans, Avant-première est un des évènements majeurs de la HEAR. La première intention des fondateurs était de se mettre en condition d’exposition, afin de se préparer à la réalité professionnelle. Depuis, les enjeux ont évolué, et aujourd’hui, Avant-première n’est plus qu’une préparation à la monstration, mais un véritable festival culturel aux dimensions expérimentales et festives ! Si l’événement a dépassé le statut d’exposition d’étudiants, c’est pour qu’il ne soit pas considéré comme des portes ouvertes de l’école : c’est une manifestation publique qui accueille de nombreux visiteurs (3 000 pour l’édition précédente), mais qui ne reflète pas vraiment le travail « normal » des étudiants. Ce qui y est exposé sont des créations originales, spécialement prévues pour Avant-première. Ces créations sont menées par les étudiants, réunis en commissariats. Il n’y a pas de domaine particulier : vidéo, son, sculpture, dessin, graphisme ou performance, beaucoup de médiums y sont représentés. Certaines pièces abritent des installations immersives et/ou participatives, d’autres sont plus contemplatives.

L’organisation en commissariats

La notion de commissariat est importante pour comprendre Avant-première : un commissariat est un regroupement de personnes chargées de concevoir une exposition. L’évènement est supervisé par des commissaires généraux qui veillent à la cohérence des projets, à la façon dont ils se répondront au sein de l’évènement, ainsi que de toute la partie administrative. Les autres commissariats créent les projets, élaborent les installations et les accrochages. Ce ne sont pas les commissaires généraux qui organisent les projets ou qui dictent quoi faire : chaque commissariat est libre de proposer quelque chose. Généralement, une personne est à l’initiative d’une idée, et d’autres étudiants viennent s’y greffer pour la conceptualiser et la réaliser. Il n’y a ni règle à respecter, ni thème, ni contrainte – si ce n’est celle de la faisabilité, et encore. Quelle que soit l’année et l’option, tous les étudiants sont invités à créer un commissariat. Dans le cadre de la fusion avec l’École supérieure d’art de Mulhouse et l’Académie supérieure de musique de Strasbourg, les étudiants de ces écoles peuvent participer au festival.

Nouvelle édition

Pour la 8ème édition, une trentaine de commissariats seront installés dans l’enceinte de la HEAR. De la « Machine à temps » –  un laboratoire de reconstitution de phénomènes naturels grâce à des appareils électroménagers – , à une forêt immersive, en passant par une navette spatiale en perdition, et environ 27 autres commissariats, cette année sera diversifiée ! Sans oublier le bar, point central de l’évènement. Parce qu’Avant-première, c’est surtout l’occasion de rencontrer, d’échanger, de s’amuser et de faire la fête. En plus des trois jours officiels (19, 20 et 21 février), l’école est ouverte aux visiteurs curieux qui souhaiteraient voir les étudiants travailler sur les projets et monter leurs espaces d’exposition, l’école se transforme en gigantesque atelier pendant deux semaines (du 8 au 18 février, hors weekends).
Si jamais, le weekend des 19-20-21 février, vous êtes autour de Strasbourg (ou pas) venez nous rendre visite à Avant-première ! Des étudiants sympas, des projets de dingues, une grosse ambiance… Une grande fête artistique en quelque sorte !
12391896_1339950779364484_6546095238739120262_n

Avant-première à la HEAR
Du 19 au 21 février 2016
1 rue de l’Académie à Strasbourg
https://www.facebook.com/avantpremiere6.0/?fref=ts

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés