Écrans

Rayman Origins : entre nostalgie et enchantement

Aujourd’hui changement de registre, du survival horror on passe à un jeu de plateforme, sur PC. En 2011, Ubisoft remet le couvert et fait sortir du placard son personnage fétiche aux bras inexistants : Rayman.

Rayman Origins nous entraîne dans un univers en deux dimensions dans lequel on retrouve l’atmosphère des jeux Rayman de l’époque, sur console. De quoi ravir les fans inconditionnels de ce jeu. Le but est très simple, le joueur doit libérer de petites créatures nommées Electoons et collecter des Lums dans le but de débloquer des trophées. Mais attention aux pièges et embûches qui se glisseront sur votre chemin !

Du fun entre amis

Avec Rayman Origins, on peut jouer en coopération, jusqu’à quatre joueurs, de quoi passer des heures à traquer les lum’z et à s’arracher les cheveux sur des temps contre la montre. Pour les gamers en couple c’est aussi la bonne occasion d’initier votre bien-aimé(e) aux jeux vidéo. En apparence assez simple, notamment de par son gameplay, Rayman Origins se révèle être un jeu qui nous donne du fil à retordre. Beaucoup de niveaux sont complexes et demandent une précision certaine.

Un univers enchanteur

Les décors sont sublimes. Du détail, de la couleur, une musique d’ambiance, tout est là pour nous entraîner dans un univers féerique singulier. C’est un monde riche que nous propose Ubisoft avec plus de 100 personnages et 12 lieux uniques créés par des artistes et animateurs de l’industrie du jeu vidéo. Plus de 60 niveaux sont également disponibles dans ce premier opus Rayman Origins. Débloquez aussi de nouvelles aptitudes progressivement et redécouvrez les niveaux déjà visités pour accéder à de nouveaux chemins et secrets.

L’aventure continue

Un deuxième opus a vu le jour en 2013 sous le nom de Rayman Legends. Nouvel univers coloré avec toujours plus de niveaux plus tortueux et compliqués les uns que les autres et de fonctionnalités qui vous permettront d’explorer les moindres limites du jeu. Pouvons nous espérer un troisième opus pour 2015… ? Seul l’avenir nous le dira !

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in Écrans