Teejay en première partie d’Hollysiz

Vendredi 24 octobre – Beaumont-Hague, Manche, Basse-Normandie. Il est vingt heures, le concert ne commence que dans quarante-cinq minutes. Il n’y a que très peu de monde pour le moment et nous pouvons nous placer devant. À peine deux mètres nous séparent de la scène. Peu à peu, la salle se remplit et l’heure se rapproche. Les lumières s’éteignent, c’est parti…

Première partie du concert, Teejay entre en scène sous les applaudissements, accompagnée de Bruno Morisetti à la guitare. Lumière sur une artiste qui mérite d’être (re)connue…

Teejay, c’est une auteur/compositeur et interprète anglophone de dix-neuf ans, qui nous emporte dans son univers indie-pop dès les premières notes. Jouant également de la guitare et du piano, elle a grandi dans la musique et a toujours eu envie de chanter. En 2012, ayant remporté le premier prix du Coffre à voix au féminin, elle a pu chanter en première partie de Claire Denamur et c’est sur ce concert qu’elle a rencontré Bruno Morisetti, ingénieur son et musicien, qui lui a proposé de venir enregistrer dans son studio. Deux ans plus tard, ils travaillent ensemble et viennent de dépasser leur objectif sur KissKissBankBank, site de financement participatif, afin de réaliser un tout premier album. Un projet qui a été lancé fin septembre et qui se termine le 22 décembre, l’argent supplémentaire servira à la promotion de l’album, acheter du matériel, mais pourra aussi servir au tournage d’un clip.

Aujourd’hui, nos oreilles et nos cœurs ne peuvent qu’apprécier les sept compositions originales que Teejay nous fait le bonheur de nous offrir lors de ce concert. Deux sont déjà disponibles sur l’EP qu’elle vient de sortir, Open your eyes et Nothing to say. Un EP comportant aussi deux reprises (This world de Selah Sue et Get lucky de Daft Punk), qui n’ont rien à envier aux titres originaux. Ils ne sont pour le moment que deux à jouer sur scène et que ce soit pour les compositions ou les reprises, les arrangements sont signés Bruno Morisetti et enregistrés en studio.

Quand vient la fin de la dernière chanson, on ne peut qu’avoir passé un excellent moment et le public est conquis par le talent de cette jeune artiste. Mais le concert est loin d’être terminé, car c’est à Hollysiz d’entrer en scène…

© B. Lebresne

Cécile Crochon, connue sous les noms d’artistes Cécile Cassel et HollySiz, tête d’affiche de la soirée. Des chansons entraînantes, une présence sur scène pleine d’énergie et des jeux de lumière superbes, tout était réuni pour une soirée d’exception. Malgré le fait qu’elle ne soit pas venue seule mais avec un chat dans la gorge, comme elle nous l’a précisé au début, ça ne s’est pas entendu. Elle a ravi tout le monde avec les chansons de son album My Name Is et a notamment interprété deux fois son tube Come Back To Me, dont la dernière au milieu du public. (Nous l’avions interviewée en juin dernier, cliquez-ici.)

HollySiz et Teejay ont toutes les deux été très disponibles à la fin du concert, pour dédicacer billets, albums, affiches et prendre des photos. Deux artistes aussi agréables à écouter chanter qu’à discuter avec, merci à elles et merci au Circuit (Espace Buisson de Tourlaville) d’avoir co-organisé ce concert.

Pour suivre Teejay :

Site internet – www.Teejay-music.com

Page Facebook – www.facebook.com/teejaysongs

Chaine Youtube (vidéo) – www.youtube.com/user/Teejay1995

Projet de financement participatif du premier album (du 22/09 au 22/12) – www.kisskissbankbank.com/teejay-premier-album

Clémentine Coquio-Lebresne

Grande lectrice et blogueuse littéraire. Avis sur un grand nombre de livres, interviews d'auteurs mais aussi de personnages sur Les Mondes de Clèm : http://lesmondesdeclem.blogspot.fr/

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés