CINÉMA

Les ciné-critiques de Mai

A coté des films de la sélection cannoise qui sont sortis en même temps que le festival, ce mois de mai, nous avons pu apprécier de très bon blockbusters comme le retour des X-Men ou encore une méchante de Disney mise en gros plan, Maléfique, et voir un reboot de Godzilla à l’américaine. retour sur ces trois films.

Droits Réservés

Tout le monde connaît Godzilla (sorti le 14/05), figure emblématique de la culture japonaise, il a fait l’objet de pas moins de 30 films depuis 1964 (soit un tous les 5 ans !).  Mais ce coup-ci, c’est un anglais d’Hollywood, Gareth Edwards,  qui lance un reboot autour de la gigantesque créature. Après un épique générique présentant Godzilla (qui se prend quelques têtes nucléaires), l’histoire se déroule, bien évidemment, au Japon où de mystérieux phénomènes se produisent. Ces phénomènes, présentés officiellement comme des tremblements de terre, Joseph Brody les connaît bien puisque 15 ans plus tôt il a perdu sa femme lors d’événements similaires qui avaient entraîné la destruction de la centrale nucléaire où ils travaillaient. Voulant la vérité, il retourne sur les lieux du drame, placés en quarantaine, avec son fils Ford et assiste à la naissance d’un MUTO (Massive Unidentified Terrestrial Organism). Et alors que cette créature menace Hawaï et la côte Ouest des USA, Godzilla apparaît et semble bien parti pour rétablir l’équilibre de la nature. Une belle histoire de monstres démesurés ! Et pourtant, ceux qui voulaient voir des combats gigantesques resteront sur leur faim. Tout est filmé plus ou moins à hauteur d’homme, on voit les MUTO et Godzilla se battre en fermant la porte de notre abri, en sautant en parachute ou depuis les journaux télévisés… Mais jamais vraiment. L’effet donne une bonne sensation immersive globalement mais on regrette un peu le manque de spectaculaire que tout bon film de monstre doit nous donner. Néanmoins on ne s’ennuie pas, la présence des créatures pèse sur nous tout le long du film et l’histoire se déroule de façon classique mais rythmée. Les nouvelles technologies et la 3D font aussi entrer Godzilla dans une nouvelle ère, plus réel que jamais. Coté casting, on retrouve principalement Aaron Taylor-Johnson (Kick Ass, et prochainement Avengers) et Bryan Cranston (Malcolm, Breaking Bad, Argo…). En somme, Godzilla est un bon divertissement de science-fiction qui sent toute de même un peu le réchauffé. Reste à savoir ce qu’en ont pensé les fans de Kaijūs

Droits Réservés

Le retour des X-Men dans Days Of Future Past ! (Sorti le 21/05) Nous sommes en 2023, en pleine guerre, la terre est dévastée par des Sentinelles qui traquent les mutants et ceux qui les aident afin de les exterminer. Un petit groupe résiste du mieux qu’ils le peuvent grâce à une mutante, Kitty Pryde, qui a le pouvoir d’envoyer l’esprit d’une autre personne dans son corps du passé. Ils se font alors approcher par Charles-Xavier et son désormais allié Magneto, ainsi que Wolverine et Tornade, pour user du don de Kitty afin d’arrêter la guerre avant qu’elle ne commence. C’est Wolverine qui retournera alors en 1973, afin d’empêcher Mystique de se faire capturer et de se faire voler son ADN qui servira à la création des Sentinelles. Mais il va devoir demander l’aide de Charles-Xavier et de Magneto, qui, plus jeunes, s’étaient déchirés sur la question des mutants et que tout opposait alors. Le futur en sera changé à jamais… Un coup de maître par Bryan Singer pour ce rafraîchissement total de la saga X-Men : rassembler les deux générations de mutants en un seul film. Du coup le casting est énorme : James McAvoy/Patrick Stewart pour Charles Xavier, Michael Fassbender/Ian McKellen pour Magneto, Jennifer Lawrence en Mystique et bien sûr Hugh Jackman en Wolverine, mais aussi Halle Berry qui reprends le rôle de Tornade, Nicholas Hoult en Fauve jeune ou encore notre frenchie Omar Sy en Bishop. Bref, comme passation de pouvoir entre les jeunes et les vieux on ne pouvait pas rêver mieux ! Surtout que l’on se retrouve désormais dans un présent alternatif où tout peut à nouveau se produire pour les X-Men, notamment l’arrivée du mutant Apocalypse (qui est le nom du prochain film, sortie le 18 mai 2015). Quant au film lui-même, le scénario très bien ficelé nous tient en haleine, même si l’on se doute de l’issue de la mission. Entre les moments d’humour (la scène de Quicksilver au Pentagone, délirante) et d’action, ce Days Of Future Past se place dans la veine des super-films de super-héros comme Avengers  ! Notons aussi que le montage et la réalisation en 3D est une réussite, sans abus d’effets pour coller avec les premiers X-Men. Bref, ce film est à ce jour le meilleur opus de la saga, à ne pas rater pour ceux qui aiment !

Droits Réservés

Quand Disney revisite l’histoire de sa meilleure méchante… Vous vous souvenez sûrement de Maléfique (sorti le 28/05), la marraine fée qui a maudit la Belle aux Bois Dormant ? Et bien voici son histoire. On découvre comment cette fée qui vivait heureuse sur son territoire est devenue un cœur de pierre, plein de vengeance et de rancœur. Et comment elle a perdu ses ailes aussi. C’est pour cela qu’elle a maudit Aurore, la fille du roi, à sa naissance. Mais au fil des années, Aurore grandissant sous les yeux de Maléfique, cette dernière finie par regretter son mauvais sort. Et au final, il s’avère que le prince charmant ne serve pas à grand-chose. Bref, en centrant l’histoire sur cette méchante-pas-si-méchante qu’est Maléfique, le conte original prend une nouvelle dimension bien plus moderne. Monde moins manichéen, pas de prince qui résout tous les problèmes, acceptation des différences et paix générale qui triomphe… Le message est bien plus parlant que celui de l’époque. En plus de cela, la réalisation avec des effets spéciaux et une 3D très bien réussie parvient à dépoussiérer cette histoire. Et on retrouve bien évidemment de l’humour et de la tendresse à la Disney, même si de bons moments de noirceur dignes du personnage de Maléfique se font voir. Elle est d’ailleurs jouée par Angelina Jolie, qui donne au personnage une profondeur inattendue. Aurore, elle, est jouée par Elle Fanning qui ajoute sa touche de candeur et de fun. Mention spéciale au personnage de Diaval, corbeau de Maléfique qui devient aussi bien homme que dragon. En somme, ce Disney est un immanquable des films pour jeunes du début d’été, mais qui plaira aussi bien aux plus vieux !

Retrouvez dès maintenant, en juin, Tom Cruise et son nouveau film de science-fiction Edge Of Tomorrow où il va se retrouver dans une faille de l’espace-temps face à des hordes d’extraterrestres, Jude Law en Dom Hemingway qui promet sa bonne dose d’humour anglais mais aussi The Rover qui a été présenté dernièrement à Cannes. Il y aura également Transcendance, avec Johnny Depp qui va retrouver son esprit transcendé dans un super-ordinateur, mais aussi le nouveau film avec Scarlett Johansson, Under The Skin. Sans oublier Zero Theorem, Jersey Boys ou encore Triple Alliance

Auteur·rice

You may also like

More in CINÉMA