LITTÉRATURE

À la rencontre de Cat Clarke

Cat Clarke est une auteur britannique qui aime lire et écrire depuis longtemps. Depuis 2011, elle a publié quatre romans de Young-Adult, dont trois sont actuellement disponibles en France : Confusion, Cruelles et Revanche. Pour Maze, elle a accepté de revenir sur ses deux derniers romans, dont A Kiss In The Dark qui vient tout juste de paraître au Royaume-Uni.

Revanche nous raconte l’histoire de Jem Halliday. Son meilleur ami, Kai, s’est suicidé à cause d’une vidéo postée sur internet, où il était en compagnie d’un autre garçon. Jem est donc décidée à retrouver les responsables de sa mort et de se venger…

Dans A Kiss In The Dark, nous entrons dans la vie d’Alex et de Kate. Une histoire de premier amour qui pourrait sembler banale, mais un des deux personnages cache un secret qui menace de ruiner leur relation…

Alors, où êtes-vous en ce moment ?

Malheureusement, je suis dans le bus. Je vais dîner !

Revanche est un livre très intense. Comment en avez-vous eu l’idée ?

L’idée de Revanche est venue d’un reportage sur un jeune garçon, Tyler Clementi, qui s’est suicidé après que son homosexualité soit révélée en ligne. Le suicide et les tentatives de suicide sont bien trop courants parmi les jeunes LGBT. Je voulais explorer ce thème et montrer qu’heureusement, le suicide n’est pas la réponse. Peu importe à quel point les choses semblent mauvaises, ça s’améliore.

Savez-vous si ce livre a aidé des lecteurs à se sentir mieux par rapport à eux-mêmes ?

J’ai reçu un grand nombre de mails d’adolescents, me disant que le livre les a fait réfléchir à deux fois quand ils se sont sentis suicidaires. Heureusement, le livre montre aussi bien l’impact sur les personnes laissées derrière que la tragédie d’une vie perdue si jeune.

Est-ce pour cette raison que vous avez commencé le livre après la mort de Kai ?

Je savais que le livre allait être sur le chagrin et la vengance donc j’allais commencer le livre après la mort de Kai. J’aime la façon dont le lecteur apprend quand même à le connaître à travers les lettres qu’il laisse à Jem. Même s’il est mort, il est un personnage important du livre.

Oui, c’est un de mes personages préférés… Je ne crois pas avoir aimé un personnage de livre autant que lui !

Merci beaucoup ! Je suis très heureuse que tu aimes Kai.

Saviez-vous dès le début quelle histoire vous vouliez écrire ? Saviez-vous déjà la fin du livre ?

J’avais une assez bonne idée de l’histoire que je voulais raconter. En revanche je ne pars jamais avec un plan approfondi, ce qui veut dire que je peux être flexible quand les personnages me surprennent (ils le font souvent !). Je connaissais aussi la fin, mais au moment de l’écrire j’ai eu des doutes. Je n’étais pas sûre de la direction dans laquelle ça allait mais dès que les mots ont été posés, je savais que j’avais la bonne fin pour l’histoire de Jem.

En France, votre nouveau livre A Kiss In The Dark sera publié en juin. Que pouvez-vous nous en dire ?

C’est une romance ! Je pense que c’est un peu différent des mes autres livres – d’une bonne façon, heureusement. Qu’est-ce que je peux dire d’autre sans spoiler ? Il se déroule à Edinbourg, ma ville natale. Il y a une narration avec deux points de vue, ce qui est quelque chose que je n’ai jamais fait auparavant. Je pense que c’est tout ce que je peux dire pour l’instant.

Pourquoi avez-vous choisi d’écrire avec deux points de vue ? Était-ce difficile pour vous ?

Ce n’était pas vraiment une décision consciente. Une histoire dans les journaux m’a initialement donnée l’idée pour le livre et j’ai senti qu’on aurait à voir les deux côtés de l’histoire. C’est la première fois que j’essaie d’écrire avec deux points de vue et j’ai beaucoup aimé, bien que ça ait été un challenge. En voyant les réponses des lecteurs, je ne peux pas m’empêcher de me demander ce qu’ils auraient pensé d’Alex et Kate si ils l’avaient lu uniquement du point de vue de Kate.

Je pense que le livre aurait été très différent, mais je pense que ce que vous avez fait est une bonne chose. Dans le livre, vous expliquez le secret au lecteur dès le début. Était-ce votre choix de ne pas l’écrire sur la quatrième de couverture et de garder le futur lecteur dans l’ignorance de ce qui est la chose la plus importante du livre, même si il va l’apprendre dès qu’il commencera à lire ?

J’en ai parlé avec mon éditeur et nous nous sommes tous les deux mis d’accord. Nous voulions que les lecteurs entrent dans le livre l’esprit ouvert, sans idées préconçues. D’une certaine manière, cela met le lecteur dans la même position qu’un des personnages, dans le sens où vous ignorez le secret de l’autre personnage.

Pensez-vous que quelque chose a changé dans votre écriture ou dans votre manière d’écrire depuis la publication de votre premier livre ?

Je pense que mon écriture s’est probablement améliorée depuis l’écriture de mon premier libre. C’est comme tout – faire du sport ou d’un instrument de musique, vous vous améliorez avec la pratique. Je lis aussi plus que quand j’ai commencé à écrire Confusion et je pense que ça aide aussi.

Êtes-vous déjà en train d’écrire un autre livre ? Quels sont vos projets pour l’avenir ?

J’ai déjà terminé mon prochain livre. C’est un thriller psychologique nommé Safe & Soud, et c’était tellement amusant à écrire. Il sera publié l’année prochaine au Royaume-Uni et en France aussi (je pense). Je travaille aussi sur un autre projet très différent… Mais je ne peux rien en dire maintenant. Désolée !

Ce sont de bonnes nouvelles ! Une dernière chose pour terminer cette interview… Pouvez vous donner aux futurs lecteurs cinq raisons de ne pas lire vos livres ?

Ha ! Et bien…

1. Il n’y a pas de vampires.

2. Il peuvent vous faire pleurer. Pleurer peut vous donner une migraine.

3. Il y a des jurons dedans. Jurer est vilain.

4. Il y a des scènes de sexe. Vous pouvez rougir.

5. Vous pouvez être si absorbés en lisant un de mes livres en marchant dans la rue que vous oubliez de regarder des deux côtés avant de traverser la route et vous êtes écrasés par un bus. Lire est dangereux !

Plus d’informations sur Cat Clarke :

Sur son site internet : www.catclarke.com

Sur sa page Facebook : Cat Clarke writes YA

Clémentine Coquio-Lebresne
Grande lectrice et blogueuse littéraire. Avis sur un grand nombre de livres, interviews d'auteurs mais aussi de personnages sur Les Mondes de Clèm : http://lesmondesdeclem.blogspot.fr/

Vous pourriez aussi aimer

More in LITTÉRATURE