SOCIÉTÉ

Tout ce qu’on vous a caché sur le Baccalauréat

Cette année encore et ce depuis sa création en 1808, plusieurs milliers de lycéens se retrouveront à passer l’examen terminal du Bac. D’aucuns le qualifient de « rite de passage » entre l’adolescence et l’âge adulte, d’autres encore d’étape obligatoire à la poursuite, ou non d’ailleurs, dans les études supérieures. Mais la vérité est ailleurs. Tout le monde semble oublier ce qu’est la réelle nature de cet examen. Mais rassurez-vous, vous allez enfin pouvoir en percer les mystères !

Avant toute chose, le Bac, ce sont des élèves et des professeurs qui ne se sont jamais vus auparavant et qui, pendant une semaine, passeront plusieurs heures par jour dans la même salle, avec tous les conflits que cela impose !

Comme chaque année, les candidats du Bac vont donc se retrouver placés dans la salle par ordre alphabétique, là n’est pas le souci. Il arrive quand le charmant inconnu qui occupe la place devant la vôtre ne connaît pas le principe de la douche quotidienne. En effet, on vous distribuera un sujet, vous commencerez votre épreuve et quand au moment de conclure vous relèverez la tête afin de trouver l’inspiration pour une phrase finale parfaite, par quoi serez-vous coupés en plein élan ? Par le doux-amer parfum « Fleur d’Aisselles » de votre voisin. De quoi décourager les plus hardis ! On ne le dit pas assez, mais combien d’élèves ont ainsi perdu leur concentration ou été contraints d’abandonner une épreuve du fait de l’hygiène pour le moins douteuse de l’obscur personnage qui se trouvait devant ?

Rajoutons à cela que le hasard fait bien souvent mal les choses. Ainsi, quelque soit votre place au sein de l’alphabet vous n’échapperez pas au tourment de la table et/ou chaise bancale. En effet, encore une fois on peut déplorer les coupes budgétaires au sein de l’Éducation Nationale qui font que le remplacement du mobilier défectueux semble totalement passé à la trappe ! Et pourtant, être confortablement installé pour disserter pendant 4 heures ce n’est tout de même pas du luxe. Pensez donc au moment où vous devrez réaliser un croquis de géographie, qu’arrive-t-il si, emporté par votre élan créatif et votre désir de montrer ce que vous valez, un coup de crayon trop violent déclenche des secousses sur la table ? Eh bien, c’est très simple, un merveilleux trait (rouge évidemment) qui n’a rien à faire là, traversera votre carte de l’Afrique à la Russie. Que faire dans ce cas-là ? Gommer, très bien, mais le mouvement de la table vous fera déchirer votre précieuse feuille. Et c’est ainsi que de par l’inconfort du mobilier vous direz adieu aux 8 précieux points de l’épreuve d’Histoire-Géographie.

Parlons maintenant des professeurs. Ils sont là pour surveiller, mais ils ont également un tas d’occupations diverses toutes savamment étudiées pour vous distraire de votre épreuve, au cas où vous seriez chanceux et disposeriez d’une table fixe et d’un voisin inodore. Certains n’hésiteront ainsi pas à se pencher sur votre feuille, déplacer votre bras pour lancer quelques mots encourageants : « C’est quoi ça ? De la physique-chimie ? Oh, j’étais vraiment nul moi à l’époque. » Avec un peu de chance, vous assisterez à la parade nuptiale des professeurs quand l’un d’eux dira à sa collègue (sans se soucier de perturber votre concentration sans faille) « Oh mais tu nous as mis une jolie robe aujourd’hui ! » Oui, le professeur surveillant veut vous faire échouer !

Mais enfin, rassurez-vous, malgré tous ces obstacles qu’il faut contourner, nombreux sont les lycéens qui passent l’épreuve avec brio, faisant ainsi un pied de nez à tous les élèves mal lavés, les tables bancales et les surveillants incorrects du monde !

Ainsi, on ne vous l’a jamais dit mais le plus difficile dans le Bac, ce n’est pas le Bac mais tout ce qu’il y a autour. En espérant que grâce à ça vous déjouerez tous les pièges, il ne me reste plus qu’à vous encourager !

Auteur·rice

Vous pourriez aussi aimer

More in SOCIÉTÉ