STYLE

Rétro-futurisme, nouvelle tendance ?

La mode fait son  revival ! Montez dans votre machine à voyager dans le temps, une époque inconnue s’ouvre devant vos yeux ébahis, une époque où les croiseurs interstellaires et l’éclairage à la bougie se rencontrent… C’est le rétro-futurisme !

Blade Runner 00

Les prémices de ce mouvement se trouvent dans les romans de Jules Verne dont le style d’écriture avait quelque chose d’à la fois désuet et avant-gardiste, mais c’est dans les années 1960  avec la série télé “Les mystères de l’ouest”  que cette vague  prend toute sa puissance. Héros volontairement vintage et univers futuriste, voilà ce qui fait le cachet de cette mode. Ainsi, “Blade runner” dans les années 80 reprend ce thème fascinant et crée un monde de science fiction où les personnages sont vêtus de façon anachronique, à l’image de la très belle Rachel, qui porte un tailleur anthracite rappelant ceux des femmes de 1940.

Dans la musique aussi, ce goût pour le rétro-futurisme devient peu à peu moteur de belles créations. La nostalgie évidente du groupe “Valérie collective” entraîne l’auditeur vers un monde électronique aux sonorités très années 80 remixées de manière à créer un univers où musique futuriste et passéisme stylisé se mélangent.  En opposition avec le cyberpunk (dont “Blade Runner” fait pourtant partie de par ses décors)  le rétro-futurisme est donc un voyage vers un avenir aux contrastes saisissant avec notre époque car plus idéalisé et hautement ludique, il est possible de trouver des pochettes d’album avec des planètes et de vieux synthétiseurs ou bien un vieil ordinateur sur fond électrisé, le tout marquant ce goût pour une forme de rêve, celui d’une époque sans époque, d’une immense aire de jeu, du plaisir du son vintage -synthétiseur aérien a l’appui-, et d’un univers pixelisé et joyeusement coloré.

défilé marc jacobs

Défilé Marc Jacobs

La mode elle même a su reprendre ce style très en vogue, avec des collections signées Marc Jacobs faites de jupes stylo en faux croco, latex marine lisse ou bien constellées de sequins, qui ne sont pas sans rappeler certaines pièces des années 50 ou 60 mais ici revisitées de manière ludique, non sans un poil d’ironie sur ces époques. Hypertextures, ligne un peu folles et mannequins aux têtes étranges sont là pour marquer le côté un peu décalé du rétro-futurisme, vu cette fois ci sous un angle non nostalgique mais débridé et fait de joyeuses bizarreries.

Si le monde actuel est pour certains source de déplaisirs, ce mouvement étrange et plein de fantaisie est une grande bouffée d’air,  de par son coté extravagant et son lyrisme gai. Cette année sortez votre vieil ordinateur, écoutez “Anoraak” ou bien “The outrouners“, et plongez vous la tête dans les étoiles : Demain sera résolument vintage !

Auteur·rice

You may also like

More in STYLE