CINÉMA

Series Land

Ce mois-ci, une nouvelle chronique est lancée … La Chronique Séries !

Voyez-vous, aux Etats-Unis, le système télévisuel est différent du système français. Certains se demande pourquoi il y a tant de séries américaines. Si vous creusez la question, c’est simple. En soirées, vous ne verrez que des séries (sur les grandes chaînes) entre 20H et 22H, voire 23H pour certaines, ce qui explique le phénomène. Mais -malheureusement- cette chronique, n’a pas pour but de vous parler de l’histoire des séries mais plutôt du contenu. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, nous allons nous intéresser à un évènement particulier aux Etats-Unis.

Emmy Award 2012

Dimanche 23 Septembre 2012 avait lieu une des cérémonies les plus attendues de l’année. En effet, il s’agissait de la 64ème cérémonie des “Primetime Emmy Awards” récompensant les meilleurs programmes de la télévision américaine diffusés en prime time, comme l’indique le nom. Et on peut dire qu’au niveau du meilleur drama, il y a eu une légère surprise. Alors que depuis quatre ans, Mad Men remportait chaque année la célèbre statuette, cette année c’est Homeland qui l’a emporté ! A savoir, que cette dernière est une nouveauté de la saison précédente qui a fait un énorme succès, jusqu’à la Maison Blanche ! (C’est la série favorite de Barack Obama). Et on peut même dire que Homeland a cartonné, puisque la série a remporté les trois grands prix de la catégorie ‘Drama’, à savoir : Meilleure Série, Meilleure Actrice (Claire Danes) et Meilleur Acteur (Damian Lewis). La série est actuellement diffusé sur Canal +. Mais la série déjà culte ne s’arrête pas là, puisqu’elle rafle aussi le prix du meilleur scénario pour le pilot !
Passons aux seconds rôles de ‘DRAMA’. Sans surprises, la talentueuse Maggie Smith remporte le Emmy du meilleur second rôle féminin, pour son interprétation dans Downton Abbey. Le meilleur second rôle masculin revient à l’incroyable Aaron Paul pour Breaking Bad.
Au niveau des comédies, la meilleure série est bien évidemment … Modern Family, qui cartonne chaque année aux Etats-Unis, d’ailleurs Julie Bowen et Eric Stonestreet gagnent chacun le prix du meilleur second rôle. La meilleure actrice comique est (avec surprise, selon moi) Julia Louis-Dreyfus pour Veep. Et l’acteur le plus drôle est Jon Cryer, alias Alan dans Two And A Half Men (Mon Oncle Charlie, en France). La meilleure guest-star féminine vient aussi de la même série, il s’agit de Kathy Bates ! Pour le même prix (au niveau masculin), c’est Jimmy Fallon qui remporte l’Emmy pour sa prestation dans Saturday Night Live. Et le meilleur scénario revient à la série Louie, pour l’épisode “Pregnant
Game Change, remporte le Emmy de la meilleure mini-série ou téléfilm, tout comme son actrice principale : Julianne Moore. Kevin Costner brille aussi pour sa prestation dans Hatfields and McCoys.
Le meilleur programme de télé-réalité est The Amazing Race (bientôt adapté en France pour D8) et le meilleur présentateur est Tom Bergeron, aux commandes de Dancing With The Stars !

Récapitulatif :

DRAMA

Meilleure série : Homeland

Meilleure actrice : Claire Danes (Homeland)

Meilleur acteur : Damian Lewis (Homeland)

Meilleur second rôle féminin : Maggie Smith (Downton Abbey)

Meilleur second rôle masculin : Aaron Paul (Breaking Bad)

Meilleur scénario : Homeland (“Pilot”)

Meilleure guest-star féminine : Martha Plimpton (The Good Wife)

Meilleure guest-star masculine : Jeremy Davies (Justified)

COMÉDIE

Meilleure série : Modern Family

Meilleure actrice : Julia Louis-Dreyfus (Veep)

Meilleur acteur : John Cryer (Two And A Half Men)

Meilleur second rôle féminin : Julie Bowen (Modern Family)

Meilleur second rôle masculin : Eric Stonestreet (Modern Family)

Meilleur scénario : Louie (“Pregnant”)

Meilleure guest-star féminine : Kathy Bates (Two And A Half Men)

Meilleure guest-star masculine : Jimmy Fallon (Saturday Night Live)

MINI-SERIE / TELEFILM

Meilleure mini-série ou téléfilm de prestige : Game Change

Meilleure actrice : Julianne Moore (Game Change)

Meilleur acteur : Kevin Costner (Hatfields & McCoys)

TÉLÉ-RÉALITÉ

Meilleure programme : The Amazing Race

Meilleur présentateur : Tom Bergeron (Dancing With The Stars)

                                                                                                                          ___________

 

La semaine du lundi 24 septembre 2012 lance vraiment la rentrée séries américaines accueillant son flot de nouveautés mais aussi les succès des saisons précédentes. Alors j’ai décidé de tester pour vous …
Retrouvez tous les pitchs à la fin de l’article.

Lundi 24


Après quelques mois d’absence à la télévision américaine, 2 Broke Girls, hit de la saison passé et déjà commandé par la TNT était de retour pour la saison 2 ! La série reprend ses bases pour nous offrir un bon épisode comme elle sait le faire mais n’est pas assez originale. Lors de la première saison, on avait l’habitude de rire et même parfois de pleurer de rire et bien dans ce retour, on ne fait que sourire mais nous rigolons très peu. La série doit faire ses preuves, car elle a déçu énormément de personnes en seconde partie de saison. Cette seconde saison sera-t-elle à la hauteur ?
Sur NBC, on retrouvait le second épisode de la nouveauté qui était la plus attendu de la saison … Revolution !
La semaine dernière, l’épisode avait conquis des millions d’américains pour des parts de marché excellentes pour un series premiere faisant des records. Mais la série cache de nombreux défauts. Même si elle possède un très bon pitch, il y a trop d’intrigues inutiles, un manque d’action et une lenteur épouvantable. C’est donc une déception qui se laisse regarder, mais qui doit se ressaisir très rapidement car elle a une image trop familiale pour le moment !
Sur CBS, on accueillait Partners, une nouveauté qu’on aurait bien laissé et refusé. Le pilot est très décevant, accumulant les clichés et des blagues vraiment pas drôles. Pourtant la série aurait pu réussir. En effet, les créateurs de Will & Grace étaient de retour pour nous offrir cette comédie, qui fait d’ailleurs un flop ! Et le casting avait de quoi séduire, on retrouvait Michael Urie de Ugly Betty, plus stéréotypé que jamais ! Mais aussi, la séduisante Sophia Bush de One Tree Hill (Les Frères Scott en France), pour un rôle transparent. On retiendra aussi Brandon Routh (Chuck), qui est le moins décevant de tous, même s’il l’est aussi… Un conseil, ne perdez pas votre temps à regarder cette médiocrité !

MARDI 25

New Girl était de retour avec deux nouveaux épisodes ! Le premier épisode n’est pas digne de certains épisodes, mais il est en crescendo et devient donc, de plus en plus drôle ! En plus de bons choix musicaux, on retrouve les qualités de New Girl et les intrigues principales agrémentées de nouvelles. On peut dire que la “tension sexuelle” entre Jess et Nick est toujours présente et pas prête de lâcher… Bref, ne passez pas votre chemin et regardez New Girl, la série succès de FOX avec Zooey Deschanel !
Mais c’était aussi le series premiere de The Mindy Project, nouveauté de la saison qui n’a pas fait beaucoup de bruit mais qui pourtant nous a offert un pilot excellent ! Dès les premières secondes, nous plongeons dans l’univers de cette médecin qui a un côté Bridget Jones, la rendant attachante. Le schéma de la série se dessine peu à peu et le triangle amoureux apparaît  avec le bad boy sexy et le “méchant” plus normal. La série sera sûrement l’une des meilleures nouveautés même si elle peut rapidement devenir ennuyante.
Pour finir, nous avons aussi eu le privilège de découvrir le series premiere de Ben And Kate, nouveauté de la saison dont personne ne parlait et ne parle. Et pourtant, la série s’avère très attachante, la fidélité entre ce frère et cette soeur qui ont deux univers opposés. Lui, ne travaille pas et il est resté enfant dans sa tête. Alors qu’elle, elle travaille, elle a une enfant et des responsabilités. Ce fût donc une petite surprise très agréable à regarder, amenée par un bon casting et de bonnes répliques !
CBS marque le retour du cop-show avec le period-drama Vegas. Autant vous dire, que ce genre de série ne me plait absolument pas. Depuis quelques années, nous vivons une overdose du genre policier et dès qu’il est question de faire régner l’ordre, je ne peux plus excepté pour Criminal Minds (Esprits Criminels en France) mais Vegas est l’exception de plus, qui rompt ma règle. Nous sommes donc à Vegas, dans les années 60 que nous vivons (ou revivons) grâce au shérif Ralph Lamb. L’épisode est très efficace et il est amené par une équipe en or et de très bons acteurs comme Dennis Quaid ou encore Michael Chiklis. Vegas n’était pas la série la plus attendu, mais pourtant elle se démarque des autres et nous offre un nouveau sens et point de vue au period-drama et cop-show.

MERCREDI 26

Mercredi, c’est séries ! (comme tous les jours, vous me direz) C’était le retour de The Middle, Modern Family, Criminal Minds (Esprits Criminels), CSI Les Experts et New-York Unité Spéciale ainsi que le recap de Revenge intitulé Revenge : The First Chapter. Mais on accueillait aussi quelques nouveautés, à savoir : The Neighbors, Animal Practice et Guys With Kids.
Côté continuité, nous avons eu de très bonnes choses, excepté pour CSI Les Experts, qui déçoit et lasse chaque année, sans se renouveler. ABC nous offrait un recap de Revenge, série qui fut un succès la saison passée et qui relança le soap-opera abandonné dans les années 90. Personne ne misait dans cette nouveauté, en annonçant une annulation et pourtant non, ce fût le contraire ! La chaîne croit énormément en la série, et lui offre même la célèbre et mythique case horaire de Desperate Housewives ! Cet épisode s’intitulait ‘Revenge : The First Chapter‘ et permettait de revivre la première saison, à travers Nolan Ross et nous donnait une scène inédite avec un cliffhanger très intrigant.
Intéressons-nous maintenant aux nouveautés ! Et nous pouvons d’ores-et-déjà oublier Guys With Kids qui est une terrible déception, mais attendue. Quant à Animal Practice, la série n’a pas eu succès et pourtant c’est une comédie très attachante tournant autour d’un vétérinaire vivant pour les animaux mais qui déteste leurs maîtres ! Les scènes avec son singe étaient hilarantes, tout comme la scène d’ouverture : la tentative de suicide … d’un chat ! Cette nouveauté vous fera passer un excellent moment, il est sûr qu’il y a encore des défauts, mais l’essentiel c’est l’humour, non ?
Voyons maintenant le cas, The Neighbors ! La série a subit énormément de critiques dès l’annonce de sa diffusion. Personne ne comprenait le choix de la chaîne et il est clair que si Revolution était la nouveauté la plus attendue, celle-ci détenait le titre contraire. Alors flop ou top ? Et bien, avec surprise, la série a plutôt réussi et bien mieux que d’autres citées précédemment. Et l’audience était méritée, car même si la série n’a pas l’énergie, ni l’histoire de durer huit saisons comme d’autres, c’est une dose d’humour, que l’on apprécie. La série offre des moments très “débiles”, devenant hilarants ! On note aussi de très bonnes répliques, comme “Should Obama know about this ?” lorsque la famille normale découvre que ses voisins et tout son quartier n’est peuplé que d’aliens. Le contexte est très drôle ! Ou encore “Our neighbours are green ! ! !” “They are peace loving aliens !“. Vous l’aurez donc compris, The Neighbors est une très bonne surprise, mais le problème qui risque de se poser est celui de la longueur.

JEUDI 27

Le jeudi est un grand jour au niveau des séries ! En effet, on retrouve de grands hits : The Bing Bang Theory, Two And A Half Men (Mon Oncle Charlie, en France), Glee, Person of Interest et Grey’s Anatomy ! Autant vous dire que cela va devenir difficile au cours de la saison, car certaines séries n’arriveront pas à se battre, se démarquer et survivre face à la concurrence. On pourrait par exemple penser à Glee.
Two And A Half Men, revenait en étant toujours aussi hilarante, voire plus que la seconde partie de la neuvième saison même si l’épisode 21 reste un des meilleurs de la saison. Dans ce season premiere, Jake est à l’armée, Walden demande Zoey en mariage et elle dit … Je ne vous le révélerais pas, pour ne pas vous faire de spoilers. Mais cette décision aura des conséquences sur les personnages. La série sait se renouveler chaque saison, ce qui la rend culte ! Même si elle a perdu la saison passé, son personnage principal incarné par Charly Sheen, la série s’est relevée très facilement en introduisant Ashton Kutcher de façon spectaculaire.
Puis, l’évènement capital de ce jeudi était bien évidemment Grey’s Anatomy. La série nous avait quitté dans d’affreuses conditions. La saison 8 était d’une qualité, que nous avions perdu depuis très longtemps et fut sûrement ma saison favorite. Tout au long de la série, nous avons été amenés à se poser des questions sur l’avenir de nos médecins favoris en pensant que nous aurions toutes les réponses durant le season finale. Et non, il y eût le crash d’avion qui amena encore plus de questions. “Who will survive ?” comme le disait la promo de la neuvième saison. La série continue à se jouer de nous, en prônant le mystère. Nous nous trouvons trois moins après, avec de nouveaux internes et vivons les conséquences du crash : Meredith faisant son deuil dans le travail, ce qui lui vaut le surnom de “Medusa” auprès des nouveaux internes, en qui l’on peut trouver des points communs avec les personnages actuels (et ceux qui sont morts) des premières saisons. L’épisode nous fait subir une nouvelle mort importante, puis une scène choquante, qui aura marqué tous les esprits et qui restera dans la légende de cette série mythique dont je ne languis vraiment pas le series finale… Jeudi 5 Octobre, durant l’épisode 2 nous allons retourner en arrière et vivre le crash, ce qui risque d’être très émouvant, comme le montre les premières images.
Mais il y avait aussi des nouveautés comme Elementary, sur CBS qui est le nouveau Sherlock Holmes, mais surtout Last Resort sur ABC. Cette série se base sur un équipage sous-marin américain qui refuse d’exécuter les ordres et de lancer un missile, donc ils vont devenir l’ennemi public et vont fonder leur propre ‘société’. La série était attendue et cela en valait la peine. Mais depuis quelques années se pose un problème autour des séries américaines. Elles savent nous offrir des intrigues exceptionnelles, mais partagent – quasiment toutes – le même problème : la longueur ! Elles n’ont pas la force de tenir huit saisons, voire dix, mais plutôt une voire trois par manque d’histoire sur le long terme. Alors, elles s’avèrent très intéressantes au premier abord puis tournent rapidement à la catastrophe !

VENDREDI 28

Ce fût un jour plutôt calme pour les sériephiles. Mis à part, le lancement de l’ultime saison de Fringe, il n’y avait pas de grandes attentes au niveau du public. On retrouvait aussi Blue Bloods, CSI New York et le lancement de Made in Jersey qui fût assez médiocre.

DIMANCHE 30

Chaque sériephile qui se respecte vous dira que le dimanche 30 septembre 2012, fût un Noel à l’avance ! C’était de loin, la journée la plus attendue de toutes ! En effet, c’était le retour de The Good Wife, Homeland, Dexter, Mentalist, Once Upon A Time et Revenge, ainsi que le lancement de 666 Park Avenue. Autrement vous dire, si on avait l’habitude de détester le dimanche qui est souvent synonyme d’ennui, c’est maintenant oublié car le dimanche marque la journée des plus gros hits. Cette fois-ci, il ne fallait rien rater, il n’y avait aucune déception.
Once Upon A Time, gros succès de la saison passé et prochainement sur M6 voyait sa seconde saison débuter. Si le season finale était quelque peu décevant face au 21 épisodes qui l’avaient précédés, la série revenait sur de bonnes bases. Le season premiere met un peu de temps à débuter, mais il va en crescendo et nous offre de nouveaux personnages comme Aurore et Philipp (pour ceux qui ne savent pas qui ils sont, il s’agit de La Belle au bois dormant et de son Prince) mais surtout de Mulan, incarnée par une actrice talentueuse et très charismatique ! Les relations entre Emma, Mary Margaret (Snow) et son Prince sont aussi misent en avant, donnant un nouveau sens à la série. Si on avait peur, qu’il n’y ait plus rien à raconter, c’est tout le contraire. L’épisode se termine en apothéose, avec deux de ses personnages principaux qui se retrouvent dans le monde magique et détruit. On retrouve aussi des références à Harry Potter… La suite risque d’être prometteuse.
Revenge était de retour et l’épisode est construit de la même façon que le series premiere avec une scène mettant en valeur la mort d’un personnage, dont on ignore l’identité (en fait on s’en doute, mais il est sûr que nous allons nous tromper, comme pour la saison 1), puis nous sommes de retour quelques mois avant ce drame. La première saison s’était terminée dramatiquement avec la possible mort de trois de ses personnages dont Victoria, qui est capitale à l’histoire. La série commence à poser les intrigues principales de la saison qui semblent se diriger vers la destinée (Destiny, comme s’intitule cet épisode). Emily cherche les réponses et elle est prête à tout pour les découvrir en revenant plus diabolique que jamais.

 

Avant de conclure cette review de la rentrée, n’oublions pas de citer l’incroyable American Horror Story, qui sera de retour le 17 Octobre aux Etats-Unis pour une seconde saison complètement différente puisque l’histoire se déroulera dans un hôpital psychiatrique des années 60. La série permet de redécouvrir le genre de l’horreur qui disparaît peu à peu, laissant place au gore que l’on fait passer pour de l’horreur. Mais il ne faut pas confondre peur et psychose avec sang. Donc si vous ne connaissez pas encore la série, je vous conseille vivement de rattraper les douze épisodes que composent la première saison. Vous risquez d’être assez déçu du pilot comme la plupart, mais ne vous arrêtez pas au bord de la route et continuez le chemin.

Les pitchs :

“Elementary” : Une version moderne des aventures de Sherlock Holmes dans le New York contemporain…

“Vegas” : D’après l’histoire vraie de Ralph Lamb, un cowboy devenu le shérif de Las Vegas, la ville de tous les vices, durant les années 60 et 70…

“Made In Jersey” :  Une avocate, originaire d’un milieu populaire, fait de ce qui pourrait passer pour un défaut son plus bel atout ! Elle a des connaissances que ses collègues de sa firme de Manhattan ne possèdent pas…

“Partners” : Partenaires en affaires et amis de longue date, Charlie et Louis – l’un est gay et l’autre hétéro – sont engagés l’un et l’autre dans une relation de couple sérieuse. Soit quatre personnes impliquées dans trois relations.

“Last Resort” : Après avoir refusé d’obéir à un ordre de tir de missiles nucléaires, l’équipage d’un sous-marin américain fuit jusqu’à un point reculé de la planète. Apatrides et traqués, les marins décident de fonder eux-mêmes leur patrie ! Le plus petit pays du monde à avoir l’arme nucléaire…

“666 Park Avenue” : Un jeune couple tout juste débarqué du Midwest emménage dans une résidence new yorkaise très chic de l’Upper East Side dont ils deviennent les gérants. Ce qu’ils ignorent, c’est que tous les habitants ont signé un pacte avec le Diable afin que leurs plus profonds désirs soient assouvis et que leur plus grandes ambitions se réalisent…

“The Neighbors” :  Une famille tout ce qu’il y a de plus “normale” s’installe dans une copropriété toute aussi normale en apparence, mais il s’avère que tous les habitants sont en réalité des aliens…

“The New Normal” : Un couple gay qui souhaite fonder une famille fait appel à une amie pour devenir leur mère-porteuse…

“Go On” (non cité dans l’article mais la série a débuté) : Un irrévérencieux mais néanmoins charmant commentateur sportif se remet de la perte d’un être cher grâce aux membres d’une thérapie de groupe…

“Animal Practice” : Un vétérinaire bougon adore les animaux mais déteste leurs maîtres..

“Guys With Kids” : Trois trentenaires se plaisent bien dans leur nouveau rôle de père bien qu’ils n’aient pas encore grandi dans leurs têtes…

“Revolution” : Dans un monde où toute forme d’énergie a mystérieusement cessé d’exister, des personnes s’efforcent de survivre et de retrouver leurs proches.

“The Mob Doctor” (non cité dans l’article mais la série a débuté) : Une jeune doctoresse spécialisée en chirurgie cardiaque est partagée entre deux mondes : la médecine, au sein de laquelle elle espère faire carrière, et la mafia de Chicago, à laquelle elle est liée à cause d’une grosse dette dont elle ne parvient pas à s’acquitter.

“The Mindy Project” : Une sorte de jeune “Bridget Jones” façon médecin s’efforce de naviguer entre ses problèmes personnels et sa vie professionnelle.

“Ben & Kate” : Une mère célibataire accueille chez elle son frère un peu loser qui l’aide à élever son enfant…

Auteur·rice

You may also like

More in CINÉMA