Londres 2012 : ce qu’il ne fallait pas rater

C’est l’évènement sportif le plus populaire du monde. Tous les 4 ans, dans le respect des traditions et dans le sport, on se retrouve tous devant cette compétition. Il s’agit bien sûr des Jeux Olympiques, et Londres 2012 nous aura bien apporté son lot d’émotions, d’exploits et de médailles ! Immersion dans les moments forts de ces jeux.

Commençons par le commencement, la cérémonie d’ouverture ! Malgré les critiques dans son propre pays, elle a été aux yeux du plus grand nombre une belle réussite. Imaginée par Danny Boyle (réalisateur de « Slumdog Millionnaire »), le stade olympique s’est transformé en fresque géante retraçant une partie de l’histoire du Royaume-Uni  puis en boite de nuit pour la culture, notamment musicale, de ce pays. Des Rolling Stones à David Bowie en passant par les Sex Pistols, tous y sont passés, comme du côté de la littérature avec Harry Potter, Mary Poppins ou Alice au Pays des Merveilles. L’humour anglais et l’excentricité ont aussi été mis à l’honneur avec, entre autres, le sketch de Rowan Atkinson (Mister Bean) et la scène jouée par la Reine elle-même et James Bond (Daniel Craig) qui se finit par un improbable saut en parachute. D’autres invités ont répondu à l’appel comme Paul McCartney, Bradley Wiggins ou encore JK Rowling. Et c’est après le défilé des athlètes de toutes les nations que la flamme olympique, un calice de 205 pétales, a été allumée dans l’émotion de tous.

Mais passons au sport ! Pour vous changer des habituels résumés de médailles, j’ai demandé à une famille anglaise qui a très bien suivi ces jeux les meilleurs moments selon eux, jour après jour (bien sûr, ils ont des préférences pour les équipes britanniques). Le premier jour, c’est l’organisation et la persévérance de l’équipe GBR  en Cyclisme-Course sur route-Hommes qui les a enthousiasmé, pendant que la participation de Issaka Hamadou Djibo (NIG) en Aviron-Un de Couple–Hommes, après 3 mois d’entrainement sur un bateau de pêche après que le Président de son pays lui a dit qu’il allait aux JO, les a fait sourire. Le lendemain, ils ont découvert le terrain de Volleyball de plage sur le Horse Guards Parade devant Buckingham Palace mais assisté à la défaite spectaculaire de l’équipe GBR de Handball 44-15 face à la France aux préliminaires Groupe A – Hommes. Le lundi 30 Juillet, le 3ème jour, c’est lors du cross du Concours Complet équestre que nos anglais ont été scotchés. En effet, le lieu du parcours et l’horizon avec la ville de Londres était stupéfiant par moments, une épreuve de cross n’avait jamais eu une vue telle que celle-ci (photo ci-dessus). Le lendemain, tous ont été d’accord avec la disqualification des équipes Chinoise, Sud-coréenne et Indonésienne pour avoir tenté de perdre volontairement leurs matchs et de ce fait être contre des adversaires moins fortes en Badminton-Doubles–Préliminaires–Femmes. Le 1er Août, ils ont pu encore applaudir le héros britannique du Tour de France, Bradly Wiggins (GBR), qui a gagné la médaille d’or en Cyclisme-Contre la montre–Individuel-Hommes. Le 6ème jour, c’est Hiroshi Hoketsu (JPN) qui les a surpris en étant l’athlète le plus vieux de ces JO à 71 ans en Dressage Equestre-Grand Prix-Individuel. Le 3 Août, en Natation-800m nage libre-Finale-Femmes la joie et fierté de Rebecca Adlington (GBR) d’avoir gagné la médaille de bronze les as ému. Le lendemain aura été marqué par l’athlétisme. En effet, nos anglais ont ovationné Mohamed Farah (GBR),  médaille d’or au 10 000m. Mais ils ont surtout eu la gloire dans cette discipline avec une médaille d’or en Heptathlon-800m-Femmes par Jessica Ennis (GBR) et une autre en Saut en longueur-Finale-Hommes par Greg Rutherford (GBR). Deux beaux moments de l’athlétisme auront été vus le lendemain. Le premier lorsque que le vainqueur Kirani James (GRN) a échangé son dossard à la ligne d’arrivée du 400m-Demi-finales-Hommes avec le dernier Oscar Pistorius (RSA) qui est un double amputé des jambes et courre avec des prothèses, il participe aussi aux Jeux Paralympiques. Le deuxième lors du 3000m Steeple Hommes, où Kemboi Ezekiel (KEN) et Mekhissi-Benabbad Mahiedine (FRA), respectivement médailles d’or et d’argent, se sont sautés dans les bras à la ligne d’arrivée et ont fait le tour d’honneur l’un avec le maillot de l’autre dans la plus grande émotion. Ce jour-là, le 5 Août, aura aussi été le moment de l’homme le plus rapide du monde, Usain Bolt, qui a remporté haut la main la finale du 100m. Le 10ème jour, Nick Skelton (GBR) a enfin eu une médaille d’or après 6 Jeux Olympiques en Saut d’obstacle Equestre-Barrage-Equipe. Les captivants départ de voile ont été donnés le mardi 7 Août, avec les 470 (dériveur en double), Elliot (voilier lesté de sport) et RS:X (planche à voile) sur le superbe spot de Weymouth (voir photo ci dessus). Le 12ème jour, cette famille anglaise, appréciant tout particulièrement les épreuves équestres,  a été sans voix devant les obstacles splendides qui représentaient différents monuments Anglais et des éléments typiquement « British » comme Stonehenge et les boites aux lettres rouges en Saut d’obstacle-Individuel. Ils ont aussi apprécié le Canoë-course en ligne–Monoplace-1000m–Finale-Hommes car c’était passionnant voire captivant à regarder.

Le jeudi 9 Août aura été placé sous le drapeau de la Jamaïque avec les médailles d’or, d’argent et de bronze pour cette nation remportées respectivement par Usain Bolt, Yohan Blake et Warren Weir en Athlétisme-200m-Finale-Hommes. Christophe Lemaitre (FRA) a fait un temps de 20’’19 qui lui aurait fait gagner la médaille d’or les deux Jeux Olympiques précédents, il finit 6ème. Toujours dans les fortes impressions en athlétisme, le record mondial du 800m a été battu par David Lekuta Rudisha (KEN) avec un temps de 1’40’’91. Le même jour, l’émotion s’est faite en Boxe-Poids mouche (51kg)-Finale-Femmes où Nicola Adams (GBR) a été la première femme à gagner une médaille aux JO en boxe et a lancé un « it’s made my day ! » presque culte. Le 14ème jour, nos anglais ont beaucoup aimés le Cyclisme-BMX-Finales-Hommes et Femmes remportés par Maris Stromberg (LAT) et Mariana Pajon (COL) mais ils ont aussi été impressionnés par le courage de Mitchell Manteo (USA) qui a fini son tour avec une fracture à la jambe en Athlétisme-Relais-4×400-Finale-Hommes, son équipe a malgré cela eu la médaille d’argent. Le samedi 11 Août, ce sont les français qui ont été à la tête d’affiche pour eux, avec la persévérance de Julie Bresset (FR) en Cyclisme-Cross-country-Femmes qui a emporté la médaille d’or et l’enthousiasme des basketteuses avec leur médaille d’argent, arrivées en finale contre les USA. Malgré ça, les Jamaïquains sont toujours les rois de la course, étonnants (ou pas) tout le monde en battant le record du monde du Relais 4x100m. Le dernier jour des JO, le dimanche 12 Août, tous les yeux étaient rivés sur la Finale-Hommes de Handball. Le match France-Suède fut très serré avec un score final de 21-22 pour les Français.

Au final, les grands vainqueurs de ces Jeux Olympiques furent les USA avec 104 médailles, suivit de la République Populaire de Chine avec 88 médailles et de la Grande Bretagne avec 65 médailles. Concernant plus précisément la France, elle a fini 7ème du classement international avec 34 médailles : 11 médailles d’or, 11 d’argent et 12 de bronze. Les performances qui nous ont le plus marqué ont été celles de Tony Estanguet, médaillé d’or en Canoë Slalom Monoplace atteignant enfin son but ; de Teddy Rider, également médaillé d’or en Judo +100kg ; de Renaud Lavillenie, sauvant l’athlétisme français avec une médaille d’or de Saut à la Perche et des équipes féminines de handball et surtout de basket qui ont vraiment touchés le cœur des français par leur bonne humeur et leur esprit sportif. L’équipe de natation a aussi été au top avec 4 médailles d’or (Florent Manaudou, qui suit la ligné de sa sœur Laure, en 50m-Nage Libre ; Yannick Agnel en 200m-Nage Libre ; Amaury Leveaux, Fabien Gilot, Clément Lefert et Yannick Agnel en Relais 4x100mNage Libre qui en ont profité pour faire une photo très Beatles – voir ci dessus – et Camille Muffat en 400m Nage Libre), 2 médailles d’argent (Camille Muffat en 200m-Nage Libre et les mêmes athlètes hommes en relais 4×200-Nage Libre) et une de bronze (Relais 4x200m-Femme-Nage Libre avec Coralie Balmy, Charlotte Bonnet, Ophelie-Cyrielle Etienne et Camille Muffat).

Après un rapide « changement de plateau » le stade olympique s’est à nouveau transformé en salle de spectacle pour la cérémonie de clôture. Une forme du drapeau du Royaume Uni géant couvrait tout le sol du stade, et a été rempli par tous les athlètes réunis pour eux aussi faire la fête (comme ce français qui faisait des sauts périlleux), avec en son centre un Little London reconstitué. La musique britannique a encore eu une place importante dans cette cérémonie, avec la présence de, entre autre, Muse, Madness et des Spice Girls qui ont fait leur retour spécialement pour l’occasion. Clin d’oeil encore à l’humour du pays avec Eric Idle qui a interprété le cultissime  Always look on the bright side of life des Monty Python. A coté, les chorégraphies signées King Gavin ont autant bluffé et rythmé la cérémonie comme à l’ouverture. S’en est suivi l’hymne grec et l’arrivée du carnaval de Rio pour la passation, faisant danser la samba à tout le stade. Puis la flamme olympique s’est éteinte, après que chaque pays ait récupéré son pétale de la fleur qu’elle constituait.

D’un point de vue global, nos anglais de toute à l’heure ont aimé l’ambiance des spectateurs, les athlètes qui ont très bien réussi et les bénévoles toujours présents pour renseigner ces deux derniers. Mais également les transports mis en place exprès pour cet évènement historique pour l’Angleterre comme le train « Javelot » et les voies «  olympiques » rajoutées sur les routes menant aux sites, qui ont permis de ne pas perturber la circulation habituelle de Londres. D’après beaucoup, ces JO ont été les plus réussis jusqu’à présent.

Les prochains Jeux Olympiques se dérouleront à Rio de Janeiro au Brésil en 2016. Le Rugby et le Golf devraient y faire leur entrée tandis que la Planche à Voile (RS:X) devrait être remplacée par le Kite-Surf (mais beaucoup espèrent légitimement que cela ne se fera pas, la pétition « Vote Windsurfing For 2016 » commence à faire pression sur le Comité International Olympique). En attendant vous pouvez soutenir les sportifs des Jeux Paralympiques qui se déroulent en ce moment même. Nos athlètes seront au rendez-vous, nous aussi, alors à dans 4 ans !

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés