Clips de la semaineMUSIQUE

LES CLIPS DE LA SEMAINE

crédit Guillaume Lacoste

Maze vous propose de commencer chaque semaine avec de la beauté plein les yeux et les oreilles. Aujourd’hui, dans les clips de la semaine nous retrouvons Terno Rei, Toboggan, Pauline Bisou, Melody’s Echo Chamber, Les Louanges et Papooz.

Terno Rei – Dias da Juventude réalisé par Lucas Stegmann

Tu te regardes dans le miroir, tout d’un coup tes yeux s’arrêtent sur un détail : une ride. Pendant quelques secondes, tu restes à fixer cette marque du temps. Du bout des doigts, tu la touches et brusquement des images te reviennent en mémoire. Dias da juventude, pourrait être le fond sonore de cette scène, une balade rock nostalgique sur les moments crédules de l’adolescence : « Eu quero te lembrar dos dias da juventude E quero me lembrar dos dias (je veux me rappeler de mes jeunes années, je veux me rappeler de ces jours là) ».

Terno Rei revient avec un single touchant accompagné d’une vidéo, réalisée par Lucas Stegmann, à l’ambiance american teenager. Les couleurs sont suaves pour donner un aspect vintage. On suit les aventures d’un groupe de copains, entre les trajets en skate, les après-midis sur un canapé à fumer des joints mais aussi l’expérience de la séparation.

Eva Duc

Pauline Bisou – Soleil Noir réalisé par Édouard Granero

La chanteuse Pauline Bisou nous présente son premier single et clip Soleil Noir. Entre slam et refrain planant au rythme oriental, l’artiste nous conte une relation toxique entre 2 êtres exténués par leur amour. Pensé comme un court métrage séparé en deux parties, ce premier clip mélange gestes tendres et violents afin d’essayer de nous faire comprendre la complexité de ce couple qui s’effondre. Soleil Noir veut nous sensibiliser sur le danger des relations perverses et de la violence qu’elles peuvent engendrer. Un thème parfois trop banalisé que Pauline défend à poing serré.

Thomas Soulet

TOBOGGAN – Le coeur en panne réalisé par TOBOGGAN

C’est un slow d’été lancinant et romantique que nous offre le jeune duo d’amoureux.se.s Toboggan pour leur dernier single Le coeur en Panne. Dans la nuit rose et bleue où flottent les vagues des synthétiseurs rétros, Quentin et Lola accordent leurs voix et leurs sentiments pour livrer une chanson d’amour tendre inspirée de leurs premiers émois. Ils accompagnent le titre, d’un clip homemade à l’esthétique VHS, parsemé de néons colorés et d’objets kitsch. Cheveux aux vents, décor argenté et corps qui ondule dans une nuit digitale, Toboggan recoud les coeurs brisés en un battement de cils.

Pauline Pitrou

Melody’s Echo Chamber – Looking Backward réalisé par Hyoyon Paik

Melody’s Echo Chamber se la joue animation post-apocalyptique avec l’aérien Looking Backward. Quatre ans après le transcendant Bon Voyage, la douce Melody Prochet nous revient avec ce morceau au groove de basse psyché entrainant et à sa voix sibylline. La nature a repris ses droits dans l’animation 3D créé par Hyoyon Paik, laissant pour seul survivant ce couple s’exaltant seul au monde dans cette forêt puissante. Hymne enchanteur et plein d’espoir, Looking Backward nous élève vers un univers céleste où Melody en est la reine.

Thomas Soulet

Les Louanges – Crash réalisé par William Arcand

Deux jours avant la sortie de son deuxième album, le chanteur canadien Vincent Roberge, Les Louanges, a dévoilé le clip du titre éponyme Crash, en duo avec Corneille. Une collaboration étonnante où le chanteur de R’n’b apporte une forme d’espoir après le « Crash ».

Après Pigeons, Chaussée et Qu’est-ce que tu m’fais, Les Louanges se retrouve allongé sur l’herbe après un accident de vélo métaphore des embuches de la vie qui appellent à se relever pour affronter la suite. Dans une ambiance très colorée captée par William Arcand où le pull rouge vif assorti aux cheveux de la même couleur se démarquent du bleu du ciel et du vert de l’herbe, le tout enrobé d’un grain particulier de pellicule. « Et si demain j’ai encore la gueule à terre. T’inquiète, le ciel va finir par se dégager ». Un morceau groovy apportant un peu de lumière et de soleil dans un album assez sombre.

Diane Lestage

Papooz – Hell of a Woman réalisé par Victoria Lafaurie et Hector Albouker

Une résolution pour 2022 ? Avec Hell of a Woman, Armand et Ulysse déclarent leur amour à la gente féminine. En aucun cas une première bien sur quand on connait la discographie du duo mais peut-être la volonté ici de s’assurer qu’aucune d’entre elles ne se sentent sur la touche en ce début d’année ; haltérophiles, bouchères, pilotes, femme d’affaires, mamans, mamies et bien d’autres…

Tout ça à travers la caméra vintage et le micro de nos deux journalistes, en cavale dans les rues de la capitale, en reportage pour Papooz TV. Un titre en toute légèreté, qui se dévoile à quelques encablures de leur troisième album, qui se fait doucement attendre maintenant.

Guillaume Lacoste

You may also like